Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 00:10

Mis à jour le 29 oct 2012


Mes meilleurs souvenirs de vacances...


... en voyage en Pologne  !

 

 

Cracovie-magasin-alcool-saoul-comme-un-polonais.jpg

Une affiche parmi tant d'autres qui incitent à l'achat d'alcool à Cracovie - Pologne (2011)

 

 

L'accident tragique d'un polonais ivre mort à contresens sur l'autoroute,

est arrivé alors que j'étais moi même en voyage en Pologne...

... ça fait réfléchir sur le pourquoi du comment de l'expression :

Saoûl comme un polonais !

 

 

Et bien, cette expression,

trouve son origine

dans une bataille héroïque des troupes polonaises aux côtés

de celles de Napoléon,

où l'Empereur, admiratif de l'exploit réalisé, aurait déclaré :

"il faut être saoul comme un polonais pour accomplir cela !"

 

En gros, comment transformer un exploi, une éloge,

en expression extrèmement péjorative pour nos amis de Pologne !

 

 

Aujourd'hui, avec 80 marques différentes de vodka,

et quelques restes du communisme où la bouteille de vodka

était au même prix que l'eau,

c'est sûr que les polonais ne crachent pas dessus !


A Cracovie, il y a des débits de boisson de partout,

ouverts 24h / 24h !

 

Cracovie-magasin-alcool-saoul-comme-un-polonais--4-.jpg

 Cracovie-magasin-alcool-saoul-comme-un-polonais--5-.jpg

 

C'est clair, les débits de boisson ne désemplissent pas la nuit ! Cracovie - Pologne (2011)

 

Cracovie-magasin-alcool-saoul-comme-un-polonais-24h.jpg

Et pas de problème pour récupérer de la vodka 24h/24 !

 

Mais le gouvernement mène depuis des années une politique très stricte,

notamment avec des contrôles d'alcoolémie sur les routes,

et cela semble porter ses fruits

 

Par ailleurs, très difficile pour un mineur

d'obtenir une goutet de vodka,

l'ID (carte d'identité) est toujours demandée...

(j'en connais qui s'en souviennent !!)

 

En parallèle, l'augmentation du niveau de vie,

en particulier après l'intégration dans l'Union Européenne,

incite également à l'abandon de telles habitudes,

et à se reporter sur le travail et le pouvoir d'achat !

 

 

Revenez à la lumière du jour et porusuivez la visite de Cracovie !

 

le centre-ville historique et le Rynek

 

la colline du château (Wawel)

 

la plus grande mine de sel du monde

 

 

le quartier juif

 

 

et toute la Pologne !


 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Joelaindien - dans ... Pologne
commenter cet article

commentaires

Manveru, un polonais 18/02/2012 14:11

soyez "saoul comme un polonais" vient de Napoleon qui l'a dit à ses soldats pas prêts à la bataille après une nuit de fête, les polonais, eux ont été prêts ...

Armide+Pistol 29/08/2011 23:29



J'ai connu cette "spécialité polonaise" à bord du Transsibérien : nous éprouvions un certain malaise à traverser "la voiture des Polonais" ...qui gisaient ivre-morts sur le sol et baignaient dans
des effluves nauséabondes !



Joelaindien 30/08/2011 13:34



ça devait être quelque chose!!



Arwen 26/08/2011 21:45



he,he, comme quoi les expressions hein.....


Je pourrais dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu.....



Joelaindien 26/08/2011 23:39



des fois, les préjugés peuvent ne pas être faux ! lol !



boubou 26/08/2011 07:09



Hic hic..24 H non stop il y a des clients qui doivent marcher "déquerre" comme on dit chez nous. Bonne jornée boubou



Le ch'timi 25/08/2011 23:20



Bonsoir Joel,





L'ivrogne et sa femme












Chacun a son défaut où toujours il revient:

Honte ni peur n'y remédie.


Sur ce propos, d'un conte il me souvient:


Je ne dis rien que je n'appuie


De quelque exemple. Un suppôt de Bacchus


Altérait sa santé, son esprit et sa bourse.


Telles gens n'ont pas fait la moitié de leur course


Qu'ils sont au bout de leurs écus.


Un jour que celui-ci plein du Jus de la treille,


Avait laissé ses sens au fond d'une bouteille,


Sa femme l'enferma dans un certain tombeau.


Là les vapeurs du vin nouveau


Cuvèrent à loisir. A son réveil il treuve


L'attirail de la mort à l'entour de son corps:


Un luminaire, un drap des morts.


Oh! dit-il, qu'est ceci? Ma femme est-elle veuve?


Là-dessus, son épouse, en habit d'Alecton,


Masquée et de sa voix contrefaisant le ton,


Vient au prétendu mort, approche de sa bière,


Lui présente un chaudeau propre pour Lucifer.


L'Epoux alors ne doute en aucune manière


Qu'il ne soit citoyen d'enfer.


Quelle personne es-tu? dit-il à ce fantôme.


- La cellerière du royaume


De Satan, reprit-elle; et je porte à manger


A ceux qu'enclôt la tombe noire.


Le Mari repart sans songer:


Tu ne leur portes point à boire?



 





Auteur : Jean de La Fontaine (1621 -1695)


Une très bonne nuit..Prosit !


Patrick







Joelaindien 26/08/2011 14:03



joli commentaire! merci!



Ils nous procurent de beaux souvenirs

Passez de l'autre côté du miroir

et découvrez un eldorado immobilier et des investissements locatifs hauts rendements,

avec le blog de la location saisonnière de Pierre et Gwen