Previous Article 25 activités magiques à découvrir autour de Pont-Saint-Esprit en Provence occitane… Et plus encore…
Posted in ... Drôme Ardèche Lyon

25 activités magiques à découvrir autour de Pont-Saint-Esprit en Provence occitane… Et plus encore…

25 activités magiques à découvrir autour de Pont-Saint-Esprit en Provence occitane… Et plus encore… Posted on 29 avril 2019Leave a comment

Y aller à pied

  1. Le plus ancien pont sur le Rhône

Généralement on arrive à Pont Saint Esprit en franchissant le pont. La vue de cette petite ville juchée sur un éperon rocheux ne laisse pas indifférent. Pour peu que notre imagination soit fertile on s’imagine franchissant ce pont de pierre, le plus vieux sur le Rhône, à l’époque médiévale en compagnie d’une population hétéroclite venues des quatre coins du pays : pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle, malades et indigents recherchant un abri, commerçants se rendant au marché du jeudi ou à la fameuse foire annuelle de Saint Saturnin, l’ancien nom de la ville.

Savez- vous que ce pont vieux de plus de 700 ans est le seul qui ait résisté au temps ? le pont D’Avignon, de 100 ans son ainé à vécu bien des déboires avant d’être définitivement celui de la chanson ou l’on n’y fait que danser. Pour que ce pont résiste on y a mis le prix : Les chevaliers devaient mettre pied à terre. On raconte même que le roi loi XI aussi du se soumettre à cette règle. Les charrettes roulaient sur une sorte de tapis amortissant à base de foin pour amortir les vibrations. Leur chargement transitait par barque. Le passage du pont était payant : une prison était même aménagée pour les contrevenants non autorisés. Une partie de la taxe du sel, que l’on appelle ici « le petit blanc » servait à son entretien.

Il faut dire que le pont ne s’est pas construit en 1 jour : Il a fallu près de 45 ans pour terminer l’ouvrage affrontant les aléas du climat, les dissentions politiques. A l’époque construire un tel ouvrage était exceptionnel. Il fallait argent, technique et artistes, ingénieurs et artisans. On venait admirer cet ouvrage de très loin. Les habitants en étaient fiers. A tel point que la ville pris son nom : Pont Saint Esprit

Suivez le guide…

  1. Visite du musée de Pont Saint Esprit

Cette bourgade aujourd’hui un peu abandonnée garde néanmoins de beaux vestiges du passé si glorieux. Vous ne devez pas passer à coté de la visite du musée situé au centre de la vielle ville. Ancienne maison d’une riche famille de commerçant qui l’habitat pendant plus de 600 ans, elle est devenue le musée laïque d’art sacré. Si vous pensez que cet endroit est poussiéreux et triste détrompez-vous. Vous allez avoir le privilège de découvrir 3 des plus beaux plafonds peints médiévaux avec plus de 330 blasons. Chaque plafond vous racontera l’histoire de cette famille et l’histoire de France : Les guerres, les alliances, les mariages, les fêtes, les jeux. Quand au contenu du musée, loin d’être prosélyte, il vous fera voyager à travers le temps, de l’âge de pierre à nos jours, et le monde. Vous n’en reviendrez pas de voir tant d’objets insolites et pourtant si symboliques. Chaque salle recélera tant de surprises, je serais étonnée que vous ne vouliez pas revenir une autre fois !

Suivez le guide…

  1. Le marché provençal du samedi

Cette visite culturelle nous ayant mis en appétit, je vous invite à flâner au marché de Pont Saint Esprit le samedi. Le territoire produisant le plus grand nombre de fruits et de légumes ce n’est pas étonnant de trouver les couleurs et les parfums qui caractérisent tant la Provence. A Pont Saint Esprit sur le territoire nouvellement appelé « Provence occitane » tout ici fleure bon la Provence : Oliviers, cigales, culture du vin que le monde entier nous envie. De plus, loin du brouhaha estival que vous trouverez plus au sud, vous bénéficierez ici de calme, d’espace et de convivialité. Un citadin venant passer quelques jours ici sera étonné de l’empathie dont font preuve chacun de ses habitants. Vous ferez peut-être la queue chez le boucher plus que prévu mais vous connaitrez toutes les anecdotes des environs. Retrouver le temps de vivre, ici, c’est une philosophie. Vous repartirez en ayant fait le plein d’énergie.

Une balade digestive et panoramique vous tente ?

Suivez le guide…

  1. Le sentier d’interprétation

Il suffit d’emprunter le fameux pont. 22 arches et 1 km de long. Le trottoir est étroit, mais imaginez que jusqu’au XIX° siècle il n’y avait qu’une voie. Il devait y avoir des batailles pour passer car des sortes de plateformes avaient déjà été aménagées pour permettre une traversée plus fluide. Puis on a élargi le pont pour permettre le passage à 2 voies plus un trottoir riquiqui.

Au milieu du pont descendez les escaliers (50 marches si vous voulez les compter). Ils vous mènent à la chapelle Saint Nicolas. Saint Nicolas est le patron des navigateurs car on dit qu’il a sauvé des pèlerins allant à Jérusalem d’un naufrage. En fait ce qu’on appelle chapelle est ici l’emplacement de l’ancien cachot, vous savez celui dont je vous ai parlé précédemment. La chapelle se trouvait sur le pont comme celle du pont d’Avignon.

Depuis la chapelle rejoignez le sentier d’interprétation qui longe le fleuve pendant 4 km. Flore et faune locales vous seront expliquées tout en bénéficiant d’une vue imprenable sur la ville. Je connais même un endroit ou l’on cultive les amandiers mais chut, c’est secret !

A propos de cueillette cela vous dirait d’aller glaner quelques cerises dans nos vergers ?

Suivez le guide…

  1. Aller faire la cueillette des cerises

Le domaine arboricole du Mas des îles s’étend sur plus de 100 hectares. On cultive quelques céréales mais surtout des fruits et des herbes aromatiques et médicinales : Lavande, menthe, Mélisse, cassis. La vigne constitue la moitié de la production totale. De plus nous avons des fruits la moitié de l’année : cerises, abricots, poires, pommes et kiwis. Si vous avez la chance de venir au bon moment vous aurez le plaisir d’aller en cueillir quelques-unes. Manger des fruits sur l’arbre est une expérience inoubliable. En dehors de la saison vous pourrez néanmoins goutez à tous nos fruits sous forme de confiture ou de compote.

Le mas des îles on s’y sent tellement bien que l’on y resterait pendant toutes les vacances ! Ce serait dommage car il y tant d’autres choses qui vous attendent !

Suivez le guide…

Activités natures et insolites pour tous

  1. Descendre les gorges de l’Ardèche en canoë- Kayak en 1 journée

Une journée palpitante vous attend : Après un bon petit déjeuner devant la piscine du Mas des îles, rendez-vous 08h30 à Sauze ou Saint Martin d’Ardèche pour stationner votre voiture. Un bus vous emmène en haut des gorges de l’Ardèche où vous attend votre canoë ou plutôt de votre kayak.

A propos connaissez-vous la différence entre un canoë et un kayak ?

La différence entre le kayak et le canoë se fait sur deux aspects. D’une part, sur la position du ou des rameurs : en kayak, on est assis dans le fond du bateau avec les jambes allongées, tandis qu’en canoë, le rameur est positionné à genoux et ses jambes sont pliées en arrière. D’autre part, la pagaie : le kayak se pratique avec une pagaie double, c’est-à-dire qu’une “pale” est positionnée de chaque côté, alors qu’en canoë, il s’agit d’une pagaie simple que le rameur utilise à sa convenance à droite ou à gauche de son embarcation.

Le moniteur donne quelques consignes : ne pas lâcher la pagaie, bien sangler le bidon étanche qui maintient vos précieuses affaires au sec, et vous voilà parti !

Le paysage est magnifique, les falaises impressionnantes et les rapides… surprenants. Ne faites pas comme moi qui au premier rapide, émerveillée par l’environnement, en ai oublié les consignes. Première chute dans l’eau, retournement de l’embarcation et pagaies envolées ! C’est un plaisir de se baigner dans cette eau claire et, avouons-le cela fait partie de la balade.

Dès le deuxième rapide on prend l’habitude et on aborde la chute avec plus de méthode. Il faut dire que les gorges ont été aménagées et sont maintenant sécurisées. A la fameuse chute du loup, le passage le plus périlleux, un très sympathique pompier est là pour vous donner un coup de main. Attention cependant à ne pas être accompagné d’enfants trop jeunes qui pourraient avoir peur. Bien-sûr il est conseillé de savoir nager et d’aimer se dépenser.

Après le passage sous le pont d’Arc, un pont naturel qui devait exister du temps des hommes préhistoriques, votre chemin se poursuit. Libre à vous de vous arrêter pour vous baigner, profiter du paysage ou pique-niquer.

Il y a plusieurs longueur de circuit selon votre capacité. Celui de 32 km est plutôt réservé à ceux qui veulent passer deux jours et camper dans l’un des camping aménagés. Pour une journée d’excursion, je vous conseille celui de 25 km car on arrive l’après-midi en bas des gorges et, croyez-moi on est bien fatigué. Le temps de prendre la voiture pour rentrer au Mas des îles, une douche, un apéro bien mérité vous attend. Quel plaisir d’être sous la tonnelle à raconter cette belle journée.

Vous avez encore envie de vous plonger dans l’eau et soif d’aventure ?

Suivez le guide…

  1. Devenir chercheur d’or dans le Gard

Vous ne deviendrez peut-être pas riche mais vous allez vous amuser. Saviez-vous que l’or est largement distribué dans le sol français : du Nord au Sud et de l’Ouest à l’Est. Il suffirait de se baisser pour le ramasser !

L’orpaillage est une activité qui se pratique souvent en solitaire ou entre groupe d’amis passionnés et ainsi permet de partager des merveilleux moments en pleine nature. L’orpaillage loisir c’est un mélange de rêve, d’aventure, de passion qui en fait un passe-temps idéal pour les amoureux de la nature et de l’or bien évidemment.

Activité plutôt occasionnelle et saisonnière, elle est à considérer comme un loisir à part entière au même titre que la cueillette de champignons, la pêche, la minéralogie, etc. Il est rare de cueillir des pépites d’or comme des pâquerettes mais un chercheur d’or avec de l’expérience et du « nez » arrive à faire le gramme d’or à la journée.

Et si vous devenez passionné cela peut aussi être une activité sportive, peu connue et rarement médiatisée avec des concours locaux, nationaux, européens et mêmes mondiaux. L’orpaillage en championnat c’est un mélange de sport de haut niveau, de folklore, d’ambiance conviviale qui en fait une épreuve sportive sans nul équivalent.

Encore une belle journée qui fera rêver vos amis à votre retour de vacances du Mas des îles !

Une autre idée de journée originale et à l’abri des grandes chaleurs ?

Suivez le guide…

  1. Immersion insolite dans les entrailles de la terre

Si vous aviez passé vos vacances au Mas des îles il y a quelques centaines de millions d’année vous vous seriez retrouvé au plus profond de l’océan ! La présence humaine dans le Gard et l’Ardèche est néanmoins très ancienne. La grotte Chauvet qui abrite les plus anciennes peintures rupestres est à une dizaine de kilomètres de Pont Saint Esprit en est la preuve. La région compte de nombreuses grottes et avens toutes singulières et enchanteresses. Pour une excursion de la journée qui plaira à toute la famille, je vous emmène à la grotte de la Salamandre. Son nom rappelle la présence de ce petit lézard qui fut l’emblème du roi François Premier. Je ne sais pas si vous aurez la chance d’en croiser une car cet animal est très petit, peu importe d’autres découvertes vous attendent ici. Dans cet endroit des aventures hors des sentiers battus vous attendent : le « grand rappel » une descente de 50m au cœur de la grotte. Pas d’expérience préalable nécessaire car vous êtes sous la surveillance de spéléologues professionnels. Adrénaline garantie et partagée dans une ambiance conviviale ! Et si vous voulez voler au lieu de descendre prenez le ballon ! L’Aéroplume, un ballon plus léger que l’air, qui se déplace tout en douceur grâce à ses deux grandes « nageoires » mues par le pilote. Pas de moteur, silence total. C’est Une expérience unique au monde, on a la sensation d’être un poisson dans un immense aquarium rempli de coraux !

Vous vous sentez l’âme d’un grand voyageur au long cours ? Nous avons ce qu’il vous faut :

Suivez le guide…

  1. Aller du lac Léman à la Méditerranée par la Via Rhôna

Autrefois voie de commerce essentielle pour le commerce du nord au sud, le Rhône permet aujourd’hui de pratiquer le déplacement doux. Des rives du lac Léman aux plages de la Méditerranée à vélo, l’itinéraire européen « ViaRhôna » suit le fleuve durant 815km. Que ce soit seul avec des amis ou en famille ; pour une journée, une semaine ou un mois, emprunter cette voie spécialement aménagée. Nature sublime parsemée de traces historiques, pauses déjeuners bucoliques ou haltes dans des villages typiques, vous ne regretterez pas de faire une halte au Mas des îles ou nous serons aux petits soins pour vous et vos montures : table d’hôtes savoureuse, petit déjeuner copieux et petites attentions pour votre vélo. Venez voir le plus vieux pont en pierre sur le Rhône, je vous conterai tous ses secrets !

« Soyez au parfum » et suivez le guide…

  1. Expérience insolite chez un parfumeur

Il n’y a qu’a franchir le pont pour faire une nouvelle expérience insolite Rendez-vous chez « In Fine » : une expérience olfactive vous attend.

Qui n’a jamais rêver de créer son propre parfum. Il est difficile de savoir quel est le sien car chacun a ses propres références. A la boutique « In Fine » vous avez l’opportunité de créer votre parfum personnalisé. Après avoir senti une cinquantaine de petites fioles le maitre de cérémonie vous explique quelle est votre personnalité en fonction des senteurs que vous avez sélectionnés.

Ici vous apprendrez beaucoup sur le parfum et aussi peut-être sur vous !

Un petit creux ?

Suivez le guide…

De quoi se régaler

  1. Le vin des romains

Si Astérix buvait de la cervoise bien tiède, il aimait aussi le vin.

Depuis l’Antiquité la Gaule est une région viticole. L’art de faire le vin a été semble-t-il amené par les Grecs dans la région de Massalia vers 600 AV. JC, et rapidement cet art s’est répandu à travers toute la Gaule du sud jusqu’au nord à partir du Ier siècle AV.JC. Les Gaulois sont rapidement devenus importateurs et exportateurs de vin.

Lorsque la Gaule fut conquise par Jules César, les échanges commerciaux furent alors développés au point qu’il fallut des réglementations dans ce commerce afin de protéger les prix et les productions de l’Italie même. Le décret de 92 promulgué par Domitien est très connu puisqu’il fait demander l’arrachage de la moitié des vignes dans les territoires occidentaux de l’Empire. On sait cependant que les vignobles se maintiennent et seront bien attestés à partir de la christianisation, le vin étant indispensable au service de la messe, la multiplication des communautés monastiques augmentera également la culture de la vigne.

A partir du Mas des îles vous pouvez allez visiter une cave gallo-romaine, le Mas des Tourelles, et tout savoir sur les différents ceps cultivés à époque. La vigne, plante grimpante est cultivée sur différents supports, treilles, pergolas, ou oliviers. Empruntez le sentier qui longe un verger et un jardin d’aromates pour aboutir aux vestiges archéologiques d’un atelier de fabrication d’amphores gallo-romaines avec ses fours de potiers. Si vous venez en septembre vous pourrez même assister à la récolte et au pressage des grappes à la mode romaine.

Le Mas des îles est situé au milieu des vignes de la propriété et membre du Label vignoble et découvertes. Dans le carnet de route que vous recevrez après votre réservation vous pourrez tout connaitre sur les caractéristiques de notre culture. Nous proposons des promos spéciales pendant les vendanges pour des weekends encore plus immersifs.

Prêt pour revenir au XXIème siècle et vous régaler ?

Suivez le guide…

  1. Immersion gourmande dans les Cévennes

Classé au patrimoine naturel de l’UNESCO, les Cévennes sauvage se situent à 120km du Mas des îles La saison automnale est de loin la plus belle par ses couleurs et la plus riche pour notre terroir. Cette sortie de la journée vous mènera au Vigan pour participer à la fête de la pomme et de l’oignon doux, produits remarquables du Gard. L’oignon doux est cultivé sur de minuscules parcelles uniquement autour du Vigan c’est le seul oignon qui ne pique pas les yeux. La pomme reinette est riche en saveur et peut être croquée ou accommodée. Ces deux produits sont les rois de la journée et se déclinent pour l’occasion sous différentes saveurs : en tarte, confit, en soupe ou en salade. Des nombreuses animations sont organisées et un marché de producteurs met à l’honneur le terroir cévenol : pélardons, châtaigne, miel, noix entre autres

Animations familiales et grand marché de terroir au programme, autour du clou de ce rendez-vous : la pyramide géante de pommes et d’oignons (4m de hauteur) ! La gourmandise et la convivialité sont les piliers de cet événement incontournable de l’automne. Un week-end familial pour tous, petits et grand, en plein cœur des Cévennes !

Franchissons le Rhône et découvrons un autre produit d’exception

Suivez le guide…

  1. L’olive de Nyons

Situé entre la méditerranée et le massif préalpin, nous allons en Drôme provençale. Vous allez être plongé dans la Provence avec un soupçon alpin.

La ville de Nyons est classée parmi les plus beaux détours de France Ne ratez pas le pont Roman inauguré en 1409 par l’évêque de Vaison, le long de la rivière Eygues, la Place des Arcades du XIVè siècle ou l’y fait bon de prendre un verre bien rafraichissant. Il vous faudra un peu de courage pour monter les rues pentues jusqu’au quartier fort à l’allure médiévale, la Tour randonne et la tour dite Dauphine.

Nyons aussi est particulièrement connue pour sa culture de l’olive. Son huile est aujourd’hui appellation contrôlée. Ici vous pourrez découvrir de nombreux savoir-faire autour de ce produit miraculeux à la coopérative qui propose un petit musée très instructif

L’incontournable savonnerie et vieux moulins datant du XVIIIe et XIXe siècles situés au pied du pont Roman, au bout de la promenade de la digue peuvent être visités. Vous apprendrez les opérations nécessaires à l’élaboration de l’huile d’olive. Une étape insolite à la dernière scourtinerie de la région vous ravira (je vous laisse la surprise 😉

Encore une journée bien remplie, de belles photos à prendre, des souvenirs parfumés ou gourmands à rapporter.

Découvrez un évènement authentique à suivre à la louche en automne ?

Suivez le guide…

  1. Le festival des soupes

Chaque année dans les villages autour de Vaison la Romaine se tient une compétition qui a du goût : le festival des soupes, affaire sérieuse orchestrée par la vénérable confrérie des louchiers voconces de l’académie des soupes. Dans chaque village, durant plusieurs semaines des soirées de sélection se déroulent afin de choisir la meilleure soupe qui représentera le village lors de la grande finale à Vaison. Ces manifestations d’automne sont l’occasion de soirées conviviales rapprochant les habitants de ce territoire et les visiteurs gourmands toujours plus nombreux à cette occasion.

Après ces rencontres chaleureuses, en route pour la Provence occitane, de l’autre côté du Rhône

Suivez le guide…

Patrimoine

  1. Les trois plus beaux villages de France en Provence Occitane

Après avoir visité la ville de Pont Saint Esprit et vous êtes rafraichit et cultivé au Musée laïque d’art sacré, découvrez les proches alentours :

En voiture ou en vélo, suivez le guide…

En route pour la visite des trois villages de la Provence occitane classés plus beaux villages de France :

  • Aiguèze
  • Montclus
  • La Roque sur Cèze

Cette journée sera parsemée bien-sur de belles demeures, de petites rues typiquement provençales et de terribles histoires à découvrir.

Quel plaisir de se rafraîchir au bord du petit canal à Goudargues, la « Venise gardoise » ou d’emprunter le petit chemin des sens de la Chartreuse de Valbonne !

Vous rencontrerez des artisans passionnés fabricant des produits de qualité et pourrez aussi pratiquer de nombreuses activités comme le canoë, l’accrobranche ou le skate roller ou simplement une petite promenade à pied.

Une belle balade à pied pour découvrir un site gallo-romain vous tente ?

Suivez le guide…

  1. Visiter le camp de césar avec Astérix le gaulois

« 50 avant Jésus Christ, toute la Gaule est occupée… Toute ? non ! Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur ». Qui ne connais pas cette phrase d’introduction de la célèbre bande dessinée de Goscinny et Uderzo ?

Autour du « Mas des îles » vous pourrez visiter quelques-uns des plus beaux monuments les mieux préservés du monde antique : le pont du Gard, le théâtre d’Orange, les arènes de Nîmes et d’Arles. Les témoignages de la civilisation gallo-romaine sont aussi présents dans des lieux plus secrets. Près de Laudun au sud de Pont-Saint-Esprit se trouve un oppidum, bourg celte puis gallo-romain. Plusieurs missions de fouilles archéologiques ont mis à jour un espace urbanisé de 18hectare habité pendant plus de mille ans. Une belle excursion à pied d’une demi-journée en partant de Laudun pour se prendre pour un Volsque Arecomique ou un Gallo-romain

La prochaine étape vous emmène à la découverte de demeures plus prestigieuses, de l’autre côté du Rhône, coté « Empi » comme on dit chez nous !

Suivez le guide…

  1. Les châteaux de la Drôme provençale

La Drôme et le Vaucluse sont parsemés de petits châteaux. Durant la période féodale de nombreux seigneurs défendaient leur terre contre les barbares ou imposaient leur autorité sur leurs voisins. Autrefois moyens défensifs austères,ces forteresses médiévales sont devenues luxueux palais d’architecture renaissance et classique.

Voici mes trois préférés :

  • Le château de Grignan est bâti sur un promontoire rocheux surplombant le village. Témoin de l’architecture Renaissance et du classicisme français, c’est d’abord un château fort mentionné dès le 11e siècle, puis transformé à la Renaissance en une prestigieuse demeure de plaisance par la famille des Adhémar. Au 17e siècle, la marquise de Sévigné y séjourne auprès de sa fille Françoise-Marguerite et échange avec elle les fameuses lettres. Cet passé glorieux est célébré chaque année en été lors du festival de la correspondance.
  • Édifiée sur un promontoire rocheux, la forteresse médiévale de Suze-la-Rousse est un spectaculaire ouvrage militaire du 11e siècle protégé par des tours et un rempart. Elle est transformée au 16e défenses extérieures, qui dominent puissamment le village fortifié, s’opposent les façades Renaissance de la cour d’honneur, ainsi que la richesse intérieure des peintures, stucs et gypseries des salons. Il abrite aujourd’hui une université du vin depuis 1978.Le château accueille également des manifestations culturelles, concerts, spectacles de nouveau cirque.
  • Autrefois la résidence d’été du marquis de Rochegude, le Château de Rochegude – aujourd’hui hôtel classé « Relais & Châteaux » est une forteresse du XIIe siècle située sur les hauteurs des Côtes-du-Rhône. Il a longtemps dépendu par moitié du Comtat Venaissin et du Dauphiné ; de là, pendant des siècles, une division en deux parties de la seigneurie, l’une comtadine, l’autre dauphinoise Donnant sur le mont Ventoux et la chaîne de montagnes des Dentelles de Montmirail.

Vous êtes au milieu des vignobles de côtes du Rhône, l’occasion d’assister à un évènement historique autour du vin.

Suivez le guide…

  1. Les vendanges de l’histoire : qu’est-ce que l’œnotourisme ?

L’œnotourisme consiste à allier tourisme et découverte des régions viticoles et de leur production. C’est non seulement une manière de découvrir les régions ou pousse la vigne, mais aussi de profiter de toutes les particularités de cet endroit. Le label « Vignobles et découvertes » permet aux professionnels de proposer une offre cohérente variée pour découvrir une région à partir de cette culture qui modèle le paysage et révèle l’art de ses habitants.

En Provence occitane un des plus beaux exemple est l’évènement qui se déroule au début de l’automne. Un des clous de la journée est la vendange faite à la manière anciennes

Le Maître de Cave vous expliquera toutes les techniques de la préparation des outils de cave mais aussi l’art du foulage et du pressurage à l’ancienne

Le défilé à l’ancienne costumé se rendra à la vigne pour l’ultime récolte. Serpettes en main, les vignerons et les visiteurs qui participeront à la vendange des grappes muries par le soleil. Il faudra remplir les cornues et paniers avant d’acheminer la récolte sur la charrette vers le fouloir et le pressoir.

L’ancien pressoir vertical entrera en fonction. Le Maitre de Cave dirigera le foulage puis le pressurage des raisins pour obtenir le précieux nectar. Le moût (jus de raisin) sera proposé gratuitement à la dégustation pour votre plus grand plaisir !

Pendant tout le weekend petits et grands pourront se mesurer aux nombreux jeux anciens : courses de cerceaux, d’œufs, courses en sacs, le casse noix, sans oublier la fameuse course du vigneron pendant de la course des garçon de café à Paris : 3 manches pour démontrer son adresse, sa force et son habileté.

En route pour les parfums de l’été

Suivez le guide…

  1. L’été, le tilleul et la lavande autour du Mont Ventoux

La Drôme provençale vous attend sur la rive gauche à quelques kilomètres du Mas des îles. Vous êtes ici au pays du tilleul et de la lavande, symboles de la Provence, Le mois de juin est idéal pour admirer ses paysages variés aux couleurs de vignes, de tilleuls ou d’abricotiers. Les fleurs jaunes du tilleul ou «de l’arbre à miel », distillent une délicieuse odeur très douce. Sa culture, venue remplacer celle de la vigne à la fin du XIXème siècle, a valu à Buis-les-Baronnies la place de capitale historique du tilleul qui est mis à l’honneur chaque année à l’occasion de l’événement « Aromatiques & Tilleul en Baronnies » au mois de juillet.

La lavande est présente ici depuis toujours mais on ne la cultive que depuis une centaine d’années. Caractéristique de la Provence, elle apporte richesse et beauté à un terroir où le climat sec, le sol caillouteux et les fortes chaleurs ne permettent pas d’autres cultures. Une fois la récolte terminée, tout doit se passer très vite ! La lavande fine, ou vraie est distillée : son huile essentielle est plus odorante et utilisée en parfumerie et aromathérapie. Cette plante au parfum incomparable et aux vertus extraordinaires, est cultivée par des hommes et des femmes passionnés, prêts à vous faire partager leur histoire et leurs savoir-faire.

Cette escapade vous fera découvrir des producteurs, des distilleries, des musées, des lieux d’expositions et même la plus grande librairie de France ! sans oublier les incontournables pauses gastronomiques et les célèbres fêtes de la lavande.

Immergez-vous une expérience unique autour de cette plante exceptionnelle en compagnie de votre guide…

« L’Esprit de Pont » et l’histoire de France

Un itinéraire original pour découvrir 3 ponts, 3 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et 3 produits remarquables : tout cela à partir du Mas des îles sur 3 jours ou plus si le cœur vous en dit…

Suivez le guide…

  1. Le Pont de l’Arc et la Préhistoire

Cette première excursion est une plongée dans la préhistoire. Un balade de la journée logeant les gorges de l’Ardèche. Des villages typiques, des paysages grandioses, des couleurs magnifiques.

De belles photos à prendre et à partager avec vos amis à votre retour

  • Le Pont : un pont naturel qui enjambe la rivière Ardèche.
  • Le site : La caverne du pont de l’Arc ou Chauvet N°2 ; reproduction de la grotte Chauvet avec ses peintures de 37 000 ans
  • Le produit : La lavande avec de beaux paysages, un musée et de bons produits à rapporter
  1. Le Pont du Gard et la Romanité

Une journée gallo-romaine vous attend. Des monuments à couper le souffle le long du Rhône témoignent du développement de la société gallo-romaine au début de notre ère.

  • Le pont : le pont du Gard œuvre civile de plus de 50km pour approvisionner la ville de Nemausus en eau
  • Le site : Arles son musée, son théâtre et ses arènes
  • Le produit : la vigne et le vin
  1. Le Pont d’Avignon et le Moyen-âge

Découverte de l’axe de communication reliant L’Espagne à l’Italie, la via Domicia. L’influence italienne aussi été importante depuis le XII° car les papes possédaient les terres du comtat Venaissin. Ils ont d’ailleurs y établi leur siège à Avignon pendant plus de 100ans.Cette journée sera médiévale.

  • Le pont : Le pont d’Avignon, celui où l’on y danse…
  • Le site : Avignon, le palais des papes
  • Le produit : l’huile d’olive : récolte, moulins, histoire

Activités pour les enfants

  1. Accro de l’acrobranche

Priorité aux enfants, petits et grands pour cette journée détente en plein air. On peut même dire dans les air ! Vous vous prendrez pour un oiseau ou un écureuil, grimper aux arbres ou allez de liane en liane comme Tarzan. Le tout de 5 à 77 ans en toute sécurité. De nombreux parcs accrobranche vous proposent des activités variées pour passer de magnifiques journées.

Une visite gourmande pour les enfants ?

Suivez le guide…

  1. Le musée du bonbon

Shamallow, fraises tagada, schtroumpfs, vous aimez ? Alors venez vous régaler au musée du bonbon, près d’Uzès, siège de la marque Haribo connu par toutes les générations. Un itinéraire ludo-éducatif vous attend, dévoilant les secrets qui ont fait le succès de la marque. Histoire et fabrication, laboratoire olfactif ludique pour découvrir les arômes, affiches publicitaires et même une « machine à bonbons, vos yeux et vos papilles vous diront merci !

Savez-vous ce que l’on mangeait au moyen-âge ?

Suivez le guide…

  1. La vie de chevalier au château de Mornas

Perchée sur une falaise haute de 137 mètres, la forteresse de Mornas semble protéger le village médiéval. La vue sur les Dentelles de Montmirail et sur le mont Ventoux est incomparable. L’été des animations vous téléportent au moyen-âge pour le plus grand plaisir des petits et des grands : Vous apprendrez tout sur la vie à cette époque, ce que l’on mangeait, comment on se lavait et serez peut-être adoubé chevalier au terme de la visite

Ces visites vous ont plu ? D’autres vous attendent.

Venez séjourner au Gîtes et Chambre d’hôtes au Mas des îles et…

Suivez le guide…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.