Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Les 15 meilleures activités à faire à Orly (en 2020)

Vous connaîtrez déjà le nom de cet aéroport du sud Parisien.

Et si ce n’est pas une façon poétique de résumer Orly, elle n’est pas vraiment connue comme destination de vacances.

Mais si vous vous trouvez ici, vous serez à proximité du centre de Paris et de nombreux endroits sous-estimés du département du Val-de-Marne.

Nous commencerons par les choses que vous pouvez trouver à Orly et dans ses environs, puis nous choisirons quelques-unes des meilleures choses à voir dans les transports publics de la capitale.

Découvrez aussi les 25 activités magiques autour de Pont-Saint Esprit en Provence occitane

Le train de banlieue RER C sera une véritable aubaine à Orly, puisqu’il vous déposera dans un certain nombre de musées de renommée internationale et de sites emblématiques sur la rive gauche de la Seine.

Vous pouvez sauter les Saules et Orly-Ville, et vous serez par exemple au musée d’Orsay en moins d’une demi-heure.

Découvrons les meilleures choses à faire à Orly :

1. Le Street Art d’Orly

Le Street Art d'Orly
Pour les passionnés d’art, n’hesitez pas à parcourer le street Art d’Orly

La meilleure raison de jeter un coup d’œil à Orly est peut-être l’art public moderne de la banlieue.

Aucun n’est un monument à part entière, mais ils peuvent tous faire partie d’un itinéraire de promenade et d’une visite photographique.

L’Oiseau Pylôn d’Olivier Agid, dans le Parc Marcel Cachin, est exactement ce qu’il dit être : Un pylône électrique sculpté en forme d’oiseau gigantesque.

Voir aussi Les Miroirs de Vent, place Saint-Exupéry de Claude Courtecuisse, le cadran solaire d’Alexandre Chemetoff dans le Parc des Saules et l’énorme Fresque représentant Léo Ferré rue Louis-Aragon.

2. Parc Georges Méliès

Comme son nom l’indique, le petit château de ce parc a des liens avec le cinéaste pionnier Georges Méliès.

L’homme qui a créé l’œuvre phare Voyage sur la Lune a vécu ici lorsque le bâtiment appartenait à une commune d’artistes au début du siècle.

Le château a été l’hôtel de ville d’Orly de 1949 à 1996, avant d’être transformé en école de cinéma, où l’on enseignait les effets spéciaux, tant numériques que traditionnels, dans l’esprit de Georges Méliès il y a un siècle.

3. Marché international de Rungis

Si vous ne connaissez pas le Marché de Rungis, ce n’est pas un endroit pour faire des courses.

Il s’agit plutôt du plus grand marché de gros du monde, et il n’est pas exagéré de dire que cette machine bien huilée met la nourriture sur les tables de Paris.

La plupart des restaurants de la ville s’approvisionnent en ingrédients à Rungis.

Et c’est un site époustouflant, qui s’étend sur plus de 230 hectares et qui accueille chaque jour 13 000 vendeurs et acheteurs.

Les visites guidées ont lieu entre 04h30 et 08h00, donc c’est une visite pour les lève-tôt, mais heureusement Orly est juste à côté.

4. Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne (MAC/VAL)

Lors de son ouverture en 2005, le MAC/VAL a été le premier musée d’art contemporain à être fondé en banlieue parisienne.

Le projet a coûté plus de 30 millions d’euros et comprend un vaste jardin, des studios pour les ateliers, un auditorium et un cinéma pour le cinéma expérimental.

La collection permanente compte plus d’un millier de pièces, qui touchent à tous les mouvements et domaines, de l’art cinétique au nouveau réalisme.

Cette exposition permanente, qui est renouvelée tous les 18 mois, met en vedette des grands noms de l’art français des XXe et XXIe siècles comme

  • Pierre Soulages,
  • Christian Boltanski et
  • Cyprien Gaillard.

5. Exploradôme

Depuis 10 ans, les Exploradômes interactifs se trouvent au Jardin d’Acclimatation à Paris avant de s’installer à Vitry-sur-Seine en 2009.

Ce musée s’adresse tout particulièrement aux enfants et est axé sur l’apprentissage pratique.

Il est “interdit de ne pas toucher”, car on pense que l’on peut trouver les clés des phénomènes scientifiques en se servant de ses propres mains et en travaillant par soi-même.

Ainsi, vous et votre famille vous attaquerez littéralement à des thèmes aussi divers que :

  • le mouvement,
  • l’énergie,
  • les structures et les formes,
  • les illusions d’optique et le temps.

Il y a aussi un Parcours Vert, qui traite du développement durable.

6. Fort de Sucy

Lors du siège de Paris en 1870, les forces prussiennes ont utilisé ce point d’appui pour bombarder le sud-est de Paris.

Ainsi, après la guerre, Sucy a été renforcée dans le cadre du système Séré de Rivières.

Cette forteresse est un merveilleux document d’une période qui a été en grande partie oubliée.

Elle a pris forme de 1879 à 1881 et a été renforcée en 1911 puis en 1935 en vue des deux guerres mondiales.

Le site a été acheté par la municipalité en 1970 et, au cours des deux dernières décennies, il a été restauré et ouvert aux visiteurs par l’association A la Découverte du Fort De Sucy.

Si vous aimez l’architecture militaire, vous pouvez passer quelques heures agréables à chasser dans les fossés, les passages souterrains et les chambres voûtées.

7. Catacombes de Paris

Un réseau de tunnels de plus de 300 kilomètres contenant des ossuaires aménagés au début du XIXe siècle

Si vous arrivez à éviter les embouteillages, l’une des meilleures journées à Paris est à 15-20 minutes de Montparnasse.

Les catacombes effrayantes sont les ossuaires souterrains de la ville, où sont entreposés les restes de plus de six millions d’habitants de Paris.

Ces ossements datent de plusieurs centaines d’années et ont été dégagés des cimetières comme celui des Saints Innocents, qui a dû être fermé pour cause de surutilisation en 1786.

Ils ont été apportés dans cette ancienne carrière, où les os et les crânes sont empilés selon des motifs décoratifs inquiétants.

Les tunnels sont faiblement éclairés et laissent couler l’eau par le haut, au cas où vous n’auriez pas déjà eu peur.

Prenez un audioguide pour plus de profondeur.

8. Tour de Montparnasse

Dans le même quartier, vous pouvez monter dans le 18ème plus haut bâtiment de l’Union européenne.

Monolithe noir provocateur, la Tour de Montparnasse a été achevée en 1973 et a toujours divisé l’opinion.

On dit à la blague que son toit offre la meilleure vue de Paris parce que la Tour de Montparnasse n’en fait pas partie.

Et avec le même genre de raisonnement, c’est aussi une merveilleuse alternative aux terrasses d‘observation de la Tour Eiffel, précisément parce que cette icône parisienne se trouve dans le panorama.

Le toit-terrasse se trouve à 56 étages et à 207 mètres environ du niveau de la rue, et les vues de la Tour Eiffel qui miroitent la nuit sont obsédantes.

9. Musée Fragonard d’Alfort

Après avoir parcouru les catacombes, vous pouvez continuer à explorer le thème macabre dans ce musée bizarre de l’Ecole Nationale Vétérinaire.

Le musée porte le nom d’Honoré Fragonard, qui était le professeur d’anatomie de l’école dans les années 1760, et qui a créé à cette époque une série d’expositions anatomiques macabres connues sous le nom d’Écorchés.

Il s’agit de parties du corps humain et animal, écorchées, conservées et disposées dans des présentations artistiques effrayantes plus de 200 ans avant la célèbre exposition “Mondes du corps”.

Vous ne serez peut-être pas surpris d’apprendre que Fragonard a été licencié et qualifié de “fou”.

Il reste 21 Écorchés, qui occupent une salle dans un musée rempli de curiosités anatomiques et de spécimens rassemblés depuis le XVIIIe siècle.

10. Musée d’Orsay

Prenez le RER pour vous rendre dans cet étonnant musée d’art sous le nom de musée d’Orsay situé sur la rive gauche de la Seine.

Vous y serez accueilli par la plus grande assemblée de peinture impressionniste et post-impressionniste de la planète.

Pensez à :

  • van Gogh,
  • Monet,
  • Degas,
  • Renoir,
  • Cézanne

La collection est un rêve devenu réalité pour les amateurs d’art et les amateurs occasionnels.

C’est parce qu’un grand nombre d’œuvres ici sont universellement connues, comme

  • la Nuit étoilée au-dessus du Rhône de van Gogh, ou
  • le Bal du Moulin de la Galette de Renoir.

Et toute cette sublime peinture, sculpture et art appliqué est mise en valeur par le lieu obsédant, dans la gare des Beaux Arts Gare d’Orsay, achevée en 1900 et aménagée pour ce musée en 1986.

11. Musée National du Moyen Âge

Le Musée national du Moyen Âge dispose également d’un cadre approprié, à l’Hôtel de Cluny, le plus bel édifice médiéval non religieux de Paris.

C’était l’opulente résidence des abbés de Cluny et il présente un mélange de design gothique et Renaissance.

L’exposition retrace 1 500 ans d’un passé complexe et passionnant, avec l’aide :

  • de sculptures,
  • d’émaux,
  • de vitraux,
  • de peintures et
  • de manuscrits d’une valeur inestimable.

Mais les tapisseries sont les vedettes de l’exposition, en particulier la série “La Dame et la Licorne”, conçue à Paris puis tissée en Flandre à la fin du XVe siècle.

12. Le Jardin des Plantes

Le jardin des plantes
Le jardin des plantes est un jardin botanique emblématique accessible au public, idéal pour une ballade pédèstre

Descendez à la Gare d’Austerlitz, à 20 minutes d’Orly, pour un parc qui révèle les secrets de la botanique et des autres sciences naturelles.

Ce parc a été fondé en 1635 par le médecin de Louis XIII comme jardin d’herbes médicinales.

Le jardin botanique est aujourd’hui une attraction à part entière, avec

  • des jardins de roses fleuries,
  • une ménagerie,
  • un magnifique jardin d’hiver Art déco et
  • des serres australiennes et mexicaines à la flore exotique.

Mais il y a aussi quatre galeries appartenant au Musée national d’histoire naturelle, consacrées à

  • l’évolution,
  • la minéralogie,
  • la paléontologie et
  • l’entomologie.

13. Île de la Cité

L’île légendaire de la Seine est un véritable paradis touristique.

Commencez par Notre-Dame, probablement la cathédrale la plus célèbre du monde et une œuvre durable de l’architecture gothique médiévale.

La Conciergerie est le palais capétien médiéval qui contient le Palais de Justice.

Ce bâtiment gigantesque est ouvert à la visite et a valu à des centaines de condamnés, dont la reine Marie-Antoinette, l’infamie d’une prison pendant la Révolution.

Et n’oubliez pas le Pont Neuf, le plus vieux pont encore debout sur la Seine à Paris et un endroit aussi bien choisi que les autres pour embarquer pour une croisière sur la Seine.

Bonus : Découvrez aussi le Pont des arts, un pont traversant la Seine au centre de Paris ici

14. Bibliothèque nationale de France – François Mitterrand

La BnF ou Bibliothèque nationale de France est le paradis des bibliophiles et des historiens, et la plus grande antenne se trouve dans le 13e arrondissement au sud-est de Paris.

La bibliothèque est presque incomparable, avec 14 millions de livres et de documents imprimés, ainsi que des objets tels que des manuscrits anciens, des médailles de monnaie et de vastes collections multimédia.

Si vous avez envie de faire des recherches pendant votre séjour à Paris, ou si vous voulez simplement découvrir l’une des grandes institutions françaises, vous pouvez obtenir un laissez-passer pour une journée perdue dans un univers de connaissances et d’apprentissage.

Il y a également des visites guidées et des expositions temporaires régulières.

15. La cuisine vietnamienne

L’arrondissement le plus proche d’Orly est le 13ème, et bien que cette zone de la ville ne soit pas sur la route des touristes, c’est l’endroit où il faut aller pour trouver de la nourriture vietnamienne.

Rendez-vous sur phở ou bánh mì, vous trouverez une sélection de restaurants alléchants à 20 minutes de route.

Et si vous êtes novice en matière de cuisine vietnamienne, phở est une soupe aux nouilles de riz, aux herbes fraîches et au bœuf ou au poulet.

Bánh mì est une sorte de fusion de la cuisine de rue vietnamienne et française, une baguette avec

  • de la poitrine de porc,
  • du bœuf ou
  • du poulet garnie de jalapeños,
  • de cornichons sucrés et de coriandre.

Le restaurant délabré Phở 14, avenue de Choisy, devrait être votre première escale.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page