Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

La cité souterraine de Derinkuyu, ou la Cappadoce insolite de Turquie

Actualisé le 23 mars 2013

 

Parmi mes meilleurs souvenirs de vacances en Cappadoce,

cette région d’Anatolie en Turquie

qui regorge de troglodytes

et de cheminées de fées,

la cité souterraine de Derinkuyu

mérite une attention particulière.

L’univers que l’on découvre en visitant Derinkuyu,

dont le nom signifie “puits profond” en turc

est ainsi tout à fait singulier,

puisqu’il s’agit non pas d’une simple concentration

de maisons troglodytes,

comme ailleurs en Cappadoce,

mais carrément d’une ville souterraine complète !

 

 

Ville souteraine 01Un des puits d’accès à la ville souterraine de Derrinkuyu,

la plus étendue au monde avec pas moins de 8 étages

destinés à 50 000 habitants

Photos Cappadoce – Turquie 2013 : tous droits réservés ©

 

 

Les habitants y ont creusé un immense réseau de galeries,

faisant de cette cité de Derinkuyu une forteresse

quasiement imprenable

au coeur de la Cappadoce,

et une des cités souterraines

les plus vastes du monde

avec pas moins de 8 étages

pour une profondeur de 85 mètres,

et pouvant acceuillir jusqu’à 50 000 personnes !

 

La cité souterraine de Derinkuyu

est d’époque paléo chrétienne,

et plus précisément, les archéologues ont déterminé

que dès le Vème siècle ap JC,

des maisons souterrainnes existaient déjà,

d’une capacité suffisante pour loger

des familles entières,

y compris animaux

et stockages de nourritures.

 

 

Ilhara Derinkuyu ville souterraine 02Tout un système de pierres coulissante

s permettait d’isoler les étages les un des autres

et d’assurer la sécurité de la cité

Photos Cappadoce – Turquie 2013 : tous droits réservés ©

 

 

Un peu plus tard,

la cité souterraine de Derinkuyu

servit de refuge aux chrétiens persécutés par l’empire romain


Un système de pierres coulissantes

permettait de fermer hermétiquement la cité,

et les habitants de Derinkuyu

pouvaient facilement subir un siège car la ventilation

de la cité est assurée

par pas moins de 52 cheminées d’aération

bien dissimulées en surface

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

24 réflexions sur « La cité souterraine de Derinkuyu, ou la Cappadoce insolite de Turquie »

  1. Impressionnant, une partie que je ne connais pas… merci pour cette exploration d’une cité souterraine, belle découverte ! excellent dimanche, bises
    Jacqueline

  2. Très impressionnante cette cité souterraine et ce système de pierre coulissants est vraiment très ingénieux.
    Si les pierres pouvaient parler elles en raconteraient des choses.
    Bonne fin d’après-midi
    Surfingmoune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page