Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Alsace – Niederbronn – Week end romantique en amoureux (parfait)

À une trentaine de km au nord de Strasbourg, l’Alsace du Nord, aux confins de l’Allemagne, est une région authentiquement alsacienne, conviviale et fière de ses traditions.

Facilement accessible depuis la capitale de l’Alsace, c’est une belle destination pour un week-end reposant et dépaysant.

On y découvre d’adorables villages, de beaux châteaux, de passionnants musées, mais aussi une nature préservée au gré de balades dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord.

1. Gouter l’authenticité, partager une tarte flambée

À peine sortie du four à bois, chacun attrape sa part avec les doigts, enroulant des morceaux encore fumants. Bien chaude, elle est encore plus savoureuse, légère et croustillante. Les connaisseurs l’accompagnent volontiers d’un verre de pinot blanc ou de pinot noir rosé. Certains restaurants la déclinent autour d’une spécialité locale, fromage de chèvre ou munster et même sucrée avec des pommes fondantes. Elle se consomme sans modération et même, à volonté, certains jours de la semaine

Nos recommandations à Niederbronn : Le Caveau de l’Etable, la Winstub Zum Bierstuebel, la Winstub du Casino, pensez à réserver avant votre séjour.

2. Au casino de Niederbronn, faites vos jeux

Aficionado ou amateur, passionné ou simple curieux, tentez votre chance à partir de 1 centime sur plus d’une centaine de Machines à sous. Croisez les doigts à chaque nouvelle mise et vibrez de plaisir lorsque les lumières clignotantes des écrans et le jingle du Jackpot se déclenchent. Tout à côté, au même niveau, direction la Salle des jeux de table. Pariez sur le bon numéro ou la bonne couleur à la Roulette Anglaise. Faites 21 au Blackjack et dupez vos adversaires à l’Ultimate Poker avec un dernier coup de bluff.

Nos recommandations : Fixez-vous une limite, n’emportez pas plus d’argent, la mise d’une machine à sous commence à 1 centimes. Tenue correcte exigée, carte d’identité en cours de validité obligatoire.

3. Visiter une cave vinicole à Cleebourg

Cleebourg est le vignoble le plus au nord de la Route des Vins d’Alsace.

Le vignoble de Cleebourg bénéficie de 10 terroirs « Lieux-dits » d’exception à haut potentiel. En matière de vins, Clebourg offre une gamme de variété et d’une qualité confirmée.

Sept cépages alsaciens (sylvaner, pinot blanc, muscat, riesling, pinot gris, gewurztraminer, pinot noir) sont affinés, vignifiés et assemblés.

Un travail d’orfèvre, commencé dès la vigne avec 60% de vendanges manuelles.

Visite de la cave et dégustation : Lundi – Vendredi de 8:00 – 12:00 et 13:30 – 18:00,  samedis, dimanche et jours fériés de  8h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00, les jours fériés de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00. (Fermé :  25 déc. / 1er jan. / Dim. de Pâques)

4. Faites le tour des potiers

Au cœur du village de Soufflenheim, sur une terre d’excellence depuis des siècles, les poteries fabriquées et dessinées à la main, donnent un coup de jeune à nos intérieurs, à nos cuisines et à nos tables à manger. Pour s’en convaincre, il suffit de déambuler entre l’atelier, le tour et la boutique. À Soufflenheim, le geste ancestral du potier rime avec modernité.

À la poterie Siegfried-Burger, le savoir-faire de l’artisan est étoffé, sublimé et enrichi grâce à des métiers de notre temps : des designers pour imaginer des formes audacieuses et des ingénieurs pour inventer des produits ultra-résistants.

Du lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et 13h15 à 17h30, le samedi de 9h30 à 12h00 et 14h00 à 17h30. Fermé le dimanche.  Poterie Siegfried-Burger 10 rue de la montagne SOUFFLENHEIM . Téléphone 03 88 86 60 55 

5. Embarquer sur les canaux de l’Ill au départ de la petite France

Rejoignez Strasbourg, si vous êtes en voiture,  laissez-la sur un des nombreux parking relais –tram, reconnaissable par le panneau P+R. Les parking Relais-Tram offrent la possibilité de garer son véhicule à proximité d’une station de tram et de rejoindre le centre-ville en quelques minutes, sans aucun souci de circulation ou de stationnement. En échange du prix de stationnement pour la journée, tous les occupants du véhicule reçoivent un ticket permettant d’effectuer un aller-retour en tram. Descendez à l’arrêt Langstross Grand Rue. Rejoignez la place Gutenberg, direction l’embarcadère.

Embarquez sur l’un des bateaux promenade BATORAMA , découvrez Strasbourg au fil de l’eau, un parcours unique ! Du centre-ville au Parlement Européen, en passant par le quartier impérial de la Neustadt, cette promenade dure 1h10.

BATORAMA 18 place de la Cathédrale 67000 STRASBOURG 03 88 84 13 13 info@batorama.com www.batorama.fr

Tarif : 14€ pour les adultes

6. Partez à l’assaut de la cathédrale de Strasbourg   

Immanquable ! La cathédrale Notre-Dame est le symbole de Strasbourg. Construite en grès rose des Vosges, il aura fallu près de 3 siècles de travail pour achever ce « prodige du gigantesque et du délicat » (Victor Hugo). Chef d’œuvre de l’art gothique, prenez du temps pour contempler sa magnifique et étonnante statuaire, à l’extérieur comme à l’intérieur. Observez également son ensemble de vitraux remarquables, dont la sublime rosace (ou rose) de 14 mètres de diamètre.

Si vous souhaitez vous assurer un panorama à couper le souffle sur les toits de Strasbourg, mais aussi les Vosges et la Forêt Noire, ne manquez pas la montée sur la plateforme de la cathédrale. Après 330 marches, savourez votre récompense…A 66 mètres d’altitude, au-delà de la vue imprenable, vous aurez tout loisir d’observer de plus près la flèche ou les toitures en cuivre de la cathédrale. Dans la maison des gardiens, vous trouverez deux roues d’écureuil datant du XVe siècle (système ayant servi à monter les pierres) et un mécanisme ancien d’horloge. La plateforme vous invite également à un voyage dans le temps grâce à l’application VR Strasbourg Cathédrale, proposant un panorama de la ville en 1490 et en 1730. Le tarif est de 8€ pour les adultes.

7. Grimpez les marches de la tour du Wintersberg

Pour les plus courageux, cette randonnée d’une durée de 3 heures vous emmènera  au sommet du point culminant des Vosges du Nord, à 581m d’altitude. La tour a été édifiée entre 1889 et 1890 par le Club Vosgien et s’élève à 25m au-dessus du sol. Elle offre une vue panoramique sur le massif des Vosges du Nord, la Forêt-Noire, le proche Palatinat et, par temps clair, on aperçoit même la cathédrale de Strasbourg. Point de départ de nombreux circuits de randonnées.

Pour les moins courageux, vous pouvez accéder  à la tour à partir du chalet du Club Vosgien ou vous pourrez y laisser votre voiture, ensuite suivez le balisage du GR53 jusqu’au sommet. Balade courte, mais le sentier grimpe en lacets.

Un peu plus bas, au col de la Liese, le chalet du Club Vosgien vous ouvre ses portes tous les dimanches et jours fériés : buvette et petite restauration sont proposées.

8. Visiter le Musée Lalique à Wingen sur Moder

Créé dans le village alsacien où René Lalique a implanté sa verrerie en 1921, le musée permet de découvrir la création Lalique dans toute sa diversité, en mettant l’accent sur la création verrière.

Bijoux, dessins, flacons de parfums, objets issus des arts de la table, lustres, bouchons de radiateur, statuettes ou encore vases… Le musée Lalique présente plus de 650 œuvres créées par René Lalique et ses successeurs. De la joaillerie au cristal actuel en passant par le verre, c’est un univers de lumière et de transparence qui est présenté, dans un écrin signé Jean-Michel Wilmotte.

Par des photographies grand format et des vidéos, le visiteur est transporté dans d’autres ambiances : foisonnante pour l’Exposition universelle de 1900, apaisante pour les chapelles décorées par René Lalique ou encore magique avec le ballet des verriers de la manufacture.

MUSÉE LALIQUE, Rue du Hochberg 67290 Wingen-sur-Moder Tél. 03 88 89 08 14

Tarif : 6€. Bons de réduction offerts à chaque visiteur individuel pour le site verrier de Meisenthal et la Grande Place, Musée du Cristal Saint-Louis.

9. Visiter le centre international d’art verrier à Meisenthal.

Située à seulement 10 km du musée Lalique, la verrerie de Meisenthal est aujourd’hui l’une des dernières verreries artisanales de la région. Riche d’un passé glorieux, c’est ici que la véritable boule de Noël en verre a vu le jour.

 « En 1858 la nature fut avare. La grande sécheresse priva les Vosges du Nord de fruits et le sapin de Noël n’eut donc parure qui vaille. Un souffleur de verre de Goetzenbruck tenta de compenser cette injustice en soufflant quelques boules en verre. Il déclencha à lui seul une tradition qui traversa les cultures ».

Au-delà de la légende, se profile une aventure industrielle hors du commun qui prend sa source dans une vallée des Vosges du Nord…

Connue pour la production de verre optique, la verrerie de Goetzenbruck, village voisin de Meisenthal (en activité de 1721 à 2005), produisit également des boules décoratives réfléchissantes à partir de 1858 (jusqu’à 250 000 par an). En 1964, la verrerie mettait un terme à leur fabrication, les plongeant par la même dans l’oubli…

En 1998, le Centre International d’Art Verrier (CIAV) organise des rencontres autour des techniques de soufflage et d’argenture des boules de Noël de Goetzenbruck. Les derniers verriers témoins de cette aventure industrielle transmettent aux jeunes verriers les secrets du soufflage de ces boules de Noël. Héritier depuis lors de ce savoir-faire sauvé de l’extinction, le CIAV confronte ces gestes ancestraux à des questionnements contemporains et lance en 1999, une ligne éditoriale « boules de Noël ». Aux modèles traditionnels réédités s’ajoutent année après année des boules contemporaines, conçues par des créateurs invités à revisiter la tradition. A ce jour, plus de 25 modèles existent dans les 2 collections : la ligne traditionnelle et la ligne contemporaine.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page