Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Voyager zéro déchet : le guide complet

Il y a quelque temps, nous avons répondu aux questions d’un écrivain franco-canadien.

On a trouvé qu’ils complétaient à merveille ce que nous avons déjà couvert dans nos livre, et qu’ils valaient la peine d’être partagés avec vous.

Voici donc une version traduite, adaptée et mise à jour de cette interview.

Comment Adapter Sa Philosophie 5R Au Voyage? 

Comment Adapter Sa Philosophie 5R Au Voyage?
Découvrez la philosophie 5R au voyage

Que nous soyons à la maison ou à l’extérieur, nos efforts se concentrent sur mes 3 premiers R, car ils empêchent le gaspillage (c’est-à-dire les articles destinés à la décharge et ceux qui sont recyclables).

Refuser

Refuser vous permet de freiner la demande (et donc la création) de produits inutiles et gaspillant les ressources naturelles. 

En voyage, il est facile de refuser des produits promotionnels gratuits (tels que ceux proposés dans les festivals), des échantillons (savons individuels, contenants de shampoing et de lotion dans les hôtels, voir Réutiliser), des dépliants (tels que des annonces de restaurants distribués dans la rue), un restaurant jetables (serviettes et napperons en papier, pailles, sachets de sucre, etc.

Réduire

La simplicité volontaire que nous avons adoptée grâce à ce mode de vie nous a permis de désencombrer nos vies: meubles , objets personnels et penderies (chacun tient dans un bagage à main ). 

Ce minimalisme se traduit par de nombreux avantages en terme de déplacements.

  1. Puisque nous possédons peu, nous pouvons facilement louer notre maison; sa location paie pour les week-ends et les vacances.
  2. Nous n’avons pas besoin de nous inquiéter de quoi emballer… Comme tout tient dans un bagage à main, nous pouvons tout emporter!
  3. Voyager avec un bagage à main élimine le coût et l’autocollant non recyclable créé lors de l’enregistrement des bagages, facilite les voyages et minimise le temps passé à l’aéroport (pas besoin d’attendre au comptoir de contrôle ou de réclamation des bagages, pas de soucis pour la compagnie aérienne perdre vos bagages). Avec un smartphone, pas besoin non plus d’imprimer votre carte d’embarquement.

Trouvez ici: Le guide ultime du voyageur d’affaire (et comment en profiter)

Réutilisation

Après avoir refusé et réduit, la réutilisation est votre dernière chance d’éviter le gaspillage. 

Chaque fois que nous voyageons,on porte un sac en tissu (pour acheter un croissant et éviter son emballage papier), un mouchoir (pour essuyer la bouche et les mains et éviter les serviettes en papier) et un thermos en inox .

Ma vanité contient un shaker à épices rempli de bicarbonate de soude (qu’ on’ utilise comme poudre à dents et déodorant) et une barre de savon (qu’on utilise comme shampooing et nettoyant pour le corps / le visage).

Si on voyage en avion pour une durée quelconque: Nous mangeons avant l’embarquement (on refuse le repas du vol) et porte un sandwich et / ou un croissant dans nos sac en tissu; On’utilise les écouteurs de nos téléphone (au lieu de ceux proposés sur le vol) et nos emballage qu’on’utilise comme couverture (au lieu de celui de la compagnie aérienne, qui est enveloppé dans du plastique). 

L’agent de bord remplit mon conteneur avec mon choix de boisson. 

Une fois sur place, nous choisissons des restaurants qui proposent des ustensiles lavables, si nous louons un logement, nous utilisons les conteneurs réutilisables disponibles dans la location pour acheter en vrac.

On ‘a créé un Bulk Finder pour localiser et partager des emplacements partout dans le monde. 

Si mon application ne pointe pas sur un emplacement en vrac local, nous nous replions automatiquement sur les marchés de producteurs et les magasins d’aliments naturels, car ils proposent universellement des aliments sans emballage.

Recyclage

Les 5R doivent être appliqués dans l’ordre, par conséquent, une fois que vous avez refusé, puis réduit, puis réutilisé autant que possible, il ne reste que peu (voire rien) à recycler. 

Le recyclage ne nous intéresse que si des emplacements en vrac sont introuvables (ce qui est rare), auquel cas nous nous renseignons sur les politiques locales et achetons nos aliments en conséquence. 

Pourriture

De nombreuses villes du monde collectent maintenant des matières compostables (on’a même trouvé des récipients sur les plages du Mexique), mais si nous n’avons pas accès au compost pour nos restes de fruits et légumes, nous les enfouissons dans le sol. 

Si vous avez un trognon de pomme à l’aéroport (une pomme est un excellent en-cas facile à emporter), vous l’enterrez dans une plante – même si vous avez découvert qu’il n’est pas facile de localiser une plante vivante dans un aéroport… vous pouvez aussi créer une application pour les localiser.

De Nombreuses Organisations Proposent Des Crédits Carbone Aux Voyageurs: Quel Regard Portez-Vous Sur Le Sujet? Les Utilisez-Vous?

Credits Carbone
Le crédit de carbone est la commodité environnementale échangée au sein du marché du carbone

Les crédits carbone ne devraient pas nous donner une raison de voyager plus ou de façon irresponsable. 

Il est plus important et plus efficace de voyager moins et de voyager intelligemment (par exemple, en train si possible). 

On les achète parfois, mais les pourvoyeurs de voyages les incluent de plus en plus (cela devrait être la norme). 

De plus, pour nous, les crédits de carbone sont comme le recyclage, une fois que cela n’est plus entre vos mains, c’est hors de votre contrôle. 

Si on voyage, on pense qu’on’a plus d’impact sur la définition de mon empreinte carbone en ramassant des déchets, en répondant à des entretiens avec les médias ou en donnant des conférences sur une vie sans déchets  pour développer davantage le mouvement.

Découvrez ici: Les statistiques que vous devez connaître sur les voyages en 2020

Quelle Est Votre Méthode Pour Obtenir De L’eau Sur La Route (TheSteripen, Capsules D’iode, Eau Locale, Etc.)?

Il y a quelques années, on est allé en Argentine et au Chili avec un groupe. 

Les organisateurs de ce voyage nous ont recommandé de boire de l’eau en bouteille. 

On’a remarqué que notre guide buvait de l’eau du robinet, donc on l’a fait aussi et on n’a eu aucun problème. 

Une fois sur le bateau d’expédition pour le Cap Horn, il est passé à l’eau en bouteille, alors on est passé au thé. 

On crois qu’en plus de la peur de tomber malade, de nombreux touristes boivent également de l’eau en bouteille simplement parce qu’ils n’ont pas leur propre contenant réutilisable. 

Il appartient à chacun de se renseigner sur la potabilité de l’eau locale (voir si les dangers sont réels), mais aussi de penser à emporter une bouteille réutilisable. 

Si vous ouvrez les yeux pour les fontaines d’eau filtrée (ou bouilloires dans les chambres d’hôtel), vous les verrez partout.

Que Proposez-Vous Que Nous Fassions Dans Les Pays Où Le Recyclage N’est Pas Disponible?

Ne laissez pas le manque de récipients de recyclage vous laisser supposer qu’il est inexistant. 

Renseignez-vous à ce sujet car dans de nombreux pays, comme le Brésil, la séparation des matières recyclables se fait en fait à la décharge, par des «cueilleurs», et au Vietnam, par des particuliers. 

Cela dit, comme on l’a mentionné ci-dessus, Zero Waste ne dépend heureusement pas du recyclage, mais de mes 3 premiers R, ce qui élimine le besoin de recycler quoi que ce soit.

Que Faites-Vous De Vos Restes En Voyage?

Que nous nous offrions un dîner à la maison ou en voyage, nous n’avons pas de restes. 

Nous avons appris à commander ce dont nous avons besoin et nous préférons passer une nouvelle commande si nous sous-estimons notre faim. 

S’il reste du pain dans le panier, ce qui est plus le cas, on l’enveloppe dans le sac en tissu mentionné ci-dessus pour une collation, sauf si nous rencontrons des canards;).

Bonus: Voici comment voyager dans le monde entier (tour du monde)

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page