Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Le Top 15 des choses à faire à Brive la Gaillarde

Dans le département central de la Corrèze, Brive-La-Gaillarde est une adorable ville médiévale qui s’épanouit en tant que centre commercial régional.

Les maisons de la vieille ville sont construites dans un grès rose saisissant sous des toits d’ardoise bleue.

Il y a beaucoup de choses à voir à Brive, mais aussi beaucoup de magie à découvrir à l’extérieur, sur les contreforts ouest du Massif central.

Vous aurez à portée de main des lacs, des forêts et des collines difficiles d’accès, ainsi que des dizaines de villages médiévaux idylliques.

Découvrons les meilleures choses à faire à Brive-la-Gaillarde :

1. Hôtel de Labenche

Le musée d’art et d’histoire de Brive se trouve dans ce glorieux manoir de la Renaissance.

Mais avant d’y entrer, donnez-vous un peu de temps pour apprécier ce bâtiment, qui est reconnu comme l’une des plus belles propriétés de la Renaissance dans la région.

Il a été commandé vers 1540 par Jean de Calvimont, ministre de la Justice du Bas Limousin et greffier du roi François Ier, et a servi par la suite d’étape aux membres de la famille royale en visite à Brive, dont Louis XIII.

Il est construit dans ce magnifique grès rose et il y a beaucoup de détails qui font le régal des yeux, comme:

  • une arcade royale,
  • des fenêtres à meneaux,
  • une variété de sculptures
  • et une cheminée excentrique façonnée pour ressembler à un temple grec.

2. Musée d’Art et d’Histoire

Musée d'Art et d'Histoire brive
Le musée est situé dans le Brive-la-Gaillarde, au sein d’un hôtel particulier de la Renaissance exceptionnel

Une sérieuse cache de 5 000 objets permet de raconter les 100 000 ans d’histoire de Brive.

C’est une attraction qui traite d’une foule de disciplines différentes comme:

  • l’histoire naturelle,
  • l’archéologie,
  • l’ethnographie
  • et la numismatique.

Mais il y a aussi de nombreuses curiosités qui ne sont pas de Brive mais qui sont tout de même fascinantes.

Prenez le piano qui a appartenu au compositeur Claude Debussy au tournant du siècle, ou la sensationnelle collection de tapisseries.

Plusieurs sont de la manufacture d’Aubusson, mais il y en a aussi dix de la manufacture royale anglaise de Mortlake.

C’est le plus grand ensemble de tapisseries anglaises du XVIIe siècle exposé en France.

3. Distillerie de Denoix

Cette distillerie familiale du XIXe siècle vous permet d’avoir un véritable aperçu du savoir-faire local.

La marque Denoix propose une gamme de liqueurs à base d’orange, de raisin, de noix, de fraise, de chocolat et d’herbes diverses.

Elle est ouverte du mardi au samedi pour vous faire découvrir les coulisses de la distillerie.

L’un des nombreux attraits de cet endroit est que les alambics en cuivre étincelants sont les mêmes depuis les années 1800, ce qui permet de nombreuses séances de photos évocatrices.

Il est également intéressant de noter que l’exploitation est saisonnière, de sorte qu’il y aura une macération différente des fruits ou des plantes selon la période de l’année.

Et une visite ne serait pas complète sans la dégustation d’une liqueur ou d’un apéritif.

4. Le vieux Brive

Si le centre de Brive ne regorge pas de sites à succès, c’est le genre de ville sur laquelle on peut enquêter en faisant du shopping.

Dans cet enchevêtrement de rues, on trouve de nombreuses maisons en pierre des XVe et XVIe siècles, et vous pouvez vous retrouver dans une cour à arcades ou regarder une vieille tourelle ou un balcon en fer forgé.

La mairie cache un fabuleux petit jardin fleuri, et un petit itinéraire des demeures historiques est disponible à l’office du tourisme.

La crème de ces hôtels sont l’Hôtel Desbruslys et l’Hôtel Quinhart du XVIIIe siècle avec leur tourelle en encorbellement.

5. Le CA Brive

CA Brive
Un club omnisports français, basé à Brive-la-Gaillarde en Corrèze

Bien que Brive soit une ville de province, sa réputation dépasse largement les frontières françaises.

Et l’une des raisons en est le club de rugby, qui est un pilier du Top 14, la plus haute division du rugby français.

L’équipe actuelle de Brive est composée d’anciens et d’actuels internationaux français comme Julien Le Devedec et Lucas Pointud, ainsi que de joueurs d’Afrique du Sud et d’Australie.

Le Stade Amédée-Domenech a une capacité de près de 14 000 places et malgré sa taille modeste, il est en fait la plus grande arène sportive de toute la région Limousin !

Venez assister à un match le week-end d’août à mai, et à tout moment, vous pouvez également acheter un souvenir du CA Brive au magasin de l’équipe au centre ville.

6. Musée Edmond-Michelet

Le Limousin est l’un des meilleurs endroits pour plonger dans l’histoire de la Résistance française en raison du degré étonnant de perturbation causé par les guérillas dans la région.

Et le chef de file de la Résistance de la région était Edmond Michelet, qui a survécu à la guerre et a poursuivi une longue carrière politique.

Ainsi, alors que de nombreuses villes de France ont des musées de la Résistance, vous pouvez être sûr que celui-ci est incontournable.

La famille de Michelet a fait don de divers objets personnels, dont le miméographe qu’il a utilisé pour imprimer des tracts dénonçant la capitulation de la France en 1940. On y trouve également quelque 400 affiches de propagande originales imprimées par les forces d’occupation allemandes et le gouvernement de Vichy.

7. Château d’Eau

Le château d’eau de Brive, datant du XIXe siècle, pourrait bien être le point de repère le plus caractéristique de la ville.

Érigé en 1834 pour pomper les eaux du Doux vers les fontaines de la ville, il est devenu à la fois fonctionnel et symbolique car le niveau supérieur a été conçu pour ressembler à un phare.

Il y a dix ans, la ville a rendu le bâtiment plus attrayant pour les visiteurs, en installant l’office du tourisme au rez-de-chaussée et en créant un belvédère au sommet de la tour.

Pour 0,50 €, vous pouvez monter pour admirer le marché et la ville d’une hauteur de 22 mètres.

8. Le marché de Brive

Un autre élément qui contribue à la renommée de Brive est une chanson de 1952 du trésor national français Georges Brassens.

Hécatombe raconte l’histoire d’un combat entre la gendarmerie et les ménagères de Brive (qui gagnent la bataille) sur la place du marché.

C’est ainsi que le marché couvert de Brive a été connu sous le nom de Halle Georges Brassens.

Le marché se tient le mardi, jeudi et samedi matin et devrait être votre première étape pour les produits frais et les délices locaux.

Les samedis de novembre à février, les marchés spéciaux du foie gras et de la truffe noire donnent de l’allure à la halle Georges Brassens.

9. Collégiale Saint-Martin

Collégiale Saint-Martin
Collégiale Saint-Martin est l’un des monuments les mieux conservés de France

Brive rayonne de cette église du XIIe siècle sur une pente peu profonde au cœur même de la ville.

Et bien que ce point de repère ait été achevé dans les années 1100, il se dresse sur une église bien plus ancienne, établie à la fin du 5ème siècle.

Ces couches d’histoire ont été décortiquées dans la crypte archéologique, où les vestiges de l’église mérovingienne sont éclairés, et vous pouvez inspecter d’anciens sarcophages.

L’église actuelle, située au-dessus, a été remaniée au fil des ans, mais elle conserve son caractère roman, surtout visible dans les chapiteaux du XIIIe siècle qui se trouvent au sommet des colonnes du chœur.

10. Canal des Moines

L’une des meilleures promenades locales se trouve à 10 kilomètres à l’est, sur les rives accidentées de la rivière Coiroux.

Le Canal des Moines est une formidable vitrine de l’ingéniosité et de l’industrie des moines médiévaux.

Au 12ème siècle, lorsque les moines cisterciens de l’abbaye d’Obazine ont eu besoin d’irriguer leurs jardins et leurs champs, ils ont décidé de couper un aqueduc de 1,5 km de la falaise.

Près de 900 ans plus tard, les conduites continuent d’irriguer des parcelles dans la vallée. On peut suivre le parcours le long de hautes corniches offrant des vues de grande portée, en passant devant de gros blocs de mousse et dans une forêt fraîche de feuillus.

11. Lac de Causse

Un vent de Brive dans la voiture, ce lac artificiel est le ticket d’entrée quand les choses se réchauffent en été.

D’abord, le paysage vous séduira, avec une nappe d’eau de 100 hectares dans un creuset de collines escarpées.

Deux plages de sable sont surveillées en juillet et août, mais le lac a aussi un pedigree sportif.

Il y a des installations de premier ordre pour l’aviron de compétition, et quelques régates importantes y ont été organisées, comme les championnats du monde juniors en 2009.

Quelques compétitions sont organisées chaque année, mais le reste du temps, les mêmes installations sont utilisées pour le canoë et vous pouvez louer une embarcation à la “Base Loisirs Nautiques” en été.

12. Turenne

En 15 minutes, vous pouvez vous rendre dans l’un des plus beaux villages de France.

Turenne est minuscule, mais comme vous le verrez au château, c’était le siège d’un vicomté influent qui contrôlait le Limousin, le Quercy et le Périgord.

De grandes dalles de la forteresse des vicomtes s’élèvent encore au-dessus du village, et si vous êtes partant pour la promenade, vous pouvez faire la montée raide vers la Tour César du 12ème siècle et la Tour de l’Horloge du 13ème siècle pour des vues imprenables.

Les demeures princières en pierre plus bas sur la colline montrent que Turenne était un haut lieu de la noblesse, et elles datent des XVe et XVIe siècles.

13. Collonges-la-Rouge

Ce sera le coup de foudre quand vous arriverez à Collonges-la-Rouge.

Le nom vous donne une idée de ce qui vous attend, car tout le village est construit avec un grès d’un rouge intense.

Ce matériau rend tout cela un peu plus séduisant, et lorsque le soleil bas s’empare des murs rustiques et des tours du château du village, ils commencent à briller.

Collonges n’est pas seulement l’un des plus beaux villages de France, c’est dans ce lieu de tous les superlatifs que toute l’association a été créée.

Au Moyen-Âge, Collonges se voit accorder des privilèges par le vicomte de Turenne, et sa noblesse, ses magistrats et ses avocats construisent des maisons ancestrales sophistiquées.

Il vous faudra peut-être une journée entière pour découvrir les hôtels particuliers, les châteaux et la sublime église du XIe siècle dans le site touristique le plus visité du Limousin.

14. Les Jardins de l’Imaginaire

Les Jardins de l'Imaginaire
Situé dans le département français de Dordogne, les jardins de l’imaginaire figure sur la liste des jardins remarquables de France

Ce jardin situé à l’extérieur de la ville de Terrasson-Lavilledieu peut être décrit comme un affrontement entre l’horticulture et le grand art.

C’est une version contemporaine d’un jardin en terrasse classique, où des installations artistiques monumentales se mêlent à des éléments naturels comme l’herbe, les arbres, la pierre, les fleurs et l’eau.

Le jardin est l’œuvre de l’architecte paysagiste Kathryn Gustafson et de l’architecte Ian Ritchie et a été aménagé en 1996, devenant rapidement un Jardin Remarquable français.

Ils ont utilisé ces 13 terrasses pour s’enquérir du rôle, du folklore et des origines des jardins d’une manière très oblique et post-moderne !

15. Spécialités du Limousin

La distillerie Denoix fabrique également une autre friandise de Brive, la violette de moutarde, qui est un condiment fabriqué à partir d’un sous-produit de la fermentation du raisin.

Cela lui donne un ton violet foncé, et il se marie très bien avec le boudin local.

Les figues locales font partie de l’alimentation des oies et des canards à foie gras, et dans un étrange renversement de rôle, on peut acheter au marché des figues qui ont elles-mêmes été farcies de foie gras.

La fin de l’été est la saison des champignons, et les girolles locales sont hors de ce monde.

Elles accompagnent au mieux l’un des plats les plus emblématiques de la Corrèze, le veau de lait.

Bonus : Découvrez aussi les Top 15 des choses à faire à Lyon en 2020

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page