Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Les 15 meilleures activités à faire à Rueil Malmaison (en 2020)

A seulement huit kilomètres à l’ouest de Paris, Rueil-Malmaison est une banlieue cossue et verdoyante chargée de l’histoire impériale française.

C’est là que vous pouvez faire plus ample connaissance avec Joséphine de Beauharnais, épouse de Napoléon jusqu’à leur divorce en 1810.

Vous y découvrirez la demeure palatiale qu’elle partageait avec l’empereur, vous vous promènerez dans le vaste parc qui l’entoure et vous rendrez hommage à l’église où se trouve son tombeau.

Rueil-Malmaison est pratiquement envahie d’espaces verts, dans ses beaux jardins, ses forêts profondes et sur les rives verdoyantes de la Seine.

Si vous êtes à la recherche d’une maison sereine pour un voyage à Paris avec sa propre part de curiosités, Rueil-Malmaison serait donc une excellente option.

Découvrons les meilleures choses à faire à Rueil-Malmaison :

1. Château de Malmaison

Château de Malmaison
Château de Malmaison Paris

Joséphine a acquis le château de Malmaison en 1799 et a consacré au cours des années suivantes des sommes astronomiques à l’amélioration de la maison et à l’enrichissement du parc.

Entre 1800 et 1802, il fut même un siège du gouvernement français.

Entre-temps, Joséphine s’est surtout occupée des jardins, plantant 250 variétés de roses et installant une ménagerie avec

  • des zèbres,
  • des lamas,
  • des antilopes et
  • des kangourous.

Plus tard, après sa mort et la défaite de Waterloo, Napoléon y séjourne pendant les 100 jours précédant son exil.

C’est une merveilleuse propriété, imprégnée de l’histoire de cette famille charismatique.

L’intérieur est un musée avec un décor somptueux, du mobilier, des instruments de musique et de la vaisselle de Sèvres ayant appartenu à Joséphine et à Napoléon.

2. Bois-Préau

Dès le jour où Joséphine a acheté le château de Malmaison, elle a eu un œil sur cette propriété voisine.

Mais la fille du banquier qui en était propriétaire refusa de le vendre et Joséphine ne put mettre la main dessus que lorsque le voisin fut retrouvé noyé dans l’étang en 1808.

Ces 17 hectares sont aujourd’hui un magnifique parc public à l’anglaise, avec des pelouses généreuses et des arbres matures comme les noisetiers turcs qui sont là depuis l’époque de Joséphine.

On y trouve une statue de l’impératrice, œuvre de l’éminent sculpteur Vital-Dubray du XIXe siècle, et la scène est mise en scène par le château de Bois-Préau du XVIIIe siècle, qui abrite un musée Napoléon actuellement fermé pour rénovation.

3. Château de la Petite Malmaison

Lors de la division de l’immense terrain du château de Malmaison, ce somptueux pavillon est devenu une propriété à part entière et constitue donc aujourd’hui une attraction distincte.

Il a été construit en 1805 par le Louis-Martin Berthault, qui allait ensuite concevoir le tombeau de Joséphine.

L’impératrice s’est beaucoup impliquée dans les travaux car ils allaient de pair avec sa passion pour la botanique, et une aile du bâtiment a été occupée par une serre pour la culture de plantes tropicales rares.

Lors de votre visite, vous découvrirez l’explorateur et botaniste Aimé Bonpland qui a ramené toutes ces plantes de ses voyages.

C’était aussi une sorte de résidence secondaire pour le peintre Pierre-Joseph Redouté, dont les représentations des roses de Joséphine sont toujours populaires comme cartes postales aujourd’hui.

4. Église Saint-Pierre-Saint-Paul

Cette église solennelle de la Renaissance est surtout connue pour abriter les tombes de Joséphine et de sa fille Hortense.

Les funérailles de Joséphine y ont eu lieu le 2 juin 1814, et son tombeau sera achevé 11 ans plus tard, en 1825.

Elle est le fruit d’une collaboration entre l’architecte Louis-Martin Berthault et le sculpteur Pierre Cartelier, et est sculptée dans du marbre de Carrare.

Hortense était la fille de Joséphine, issue d’un précédent mariage (son ancien mari a été tué à la Révolution), et elle a ensuite épousé le frère de Napoléon, Louis Bonaparte.

Hortense meurt en 1837, et son mausolée resplendissant est inauguré par son fils, Napoléon III, en 1858.

5. Bois de Saint-Cucufa

Bois de Saint-Cucufa
Bois de Saint-Cucufa

La majeure partie du terrain de la Malmaison est une forêt de 200 hectares, qui a finalement été achetée par l’État en 1871 pour devenir un parc public.

Ici aussi, Joséphine a été victime d’une pneumonie qui a causé sa mort, après une promenade par une nuit froide au bord de l’étang du parc.

Il y a maintenant un sentier d’interprétation de deux kilomètres qui vous informe sur l’histoire du parc, ainsi que des pistes cyclables et bien sûr ce grand étang de plus de deux hectares.

Vous pouvez donc le visiter pour

  • un jogging,
  • une promenade facile ou pour faire
  • un pique-nique au bord de l’eau.

6. Mont-Valérien

En 1841, Paris investit dans un anneau de fortifications d’artillerie pour se préparer à une attaque de ce qui est aujourd’hui l’Allemagne.

Cette forteresse au sommet du Mont-Valérien, principale élévation à l’ouest de Paris, a été impliquée lors du siège de Paris en 1870 et de la lutte pour la suppression de la Commune de Paris en 1871.

Mais ses jours les plus sombres ont eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque plus d’un millier de membres de la Résistance française et d’autres groupes interdits ont été exécutés dans cette forteresse.

Plus tard, le site a été préservé par Charles de Gaulle comme un mémorial de guerre avec une flamme éternelle et un sentier retraçant les derniers pas de ces combattants, ainsi qu’une chapelle avec des graffitis de condamnés.

7. Musée d’Histoire Locale

L’ancien hôtel de ville abrite un musée qui couvre l’histoire de la ville, y compris certains des modes de vie et des personnalités qui pourraient autrement être oubliés.

Par exemple, on y trouve des détails sur l’ancienne industrie vinicole de Rueil-Malmaison, qui a été détruite par le phylloxéra à la fin du XIXe siècle.

Vous pouvez également obtenir des perspectives sur la guerre franco-prussienne et le siège de Paris, et si vous avez une curiosité persistante sur l’impératrice Joséphine, vous pouvez la satisfaire ici.

Vous trouverez également un ensemble de 1 600 figurines de l’époque napoléonienne représentant la Grande Armée de l’Empereur.

Enfin, il y a toute une salle dédiée à Édouard Belin, dont le bélinographe de 1913 était le prédécesseur du wirephoto, capable d’envoyer des images par téléphone, bien avant l’invention du fax.

8. Musée des Gardes Suisses

La Garde suisse était un corps de mercenaires suisses fondé par Louis XIII en 1616 et chargé de protéger le roi.

Ces soldats étaient réputés pour leur loyauté, et pendant la Révolution, près de 900 furent massacrés en 1792 en tentant de défendre les Tuileries.

Ce musée se trouve dans l’une des trois casernes construites pour le corps au milieu du XVIIIe siècle, et chaque semaine un détachement quittait ce bâtiment pour Versailles afin d’y relever le “piquet d’honneur”.

Le bâtiment est reconnu comme “monument historique” français et contient des uniformes, des documents et d’autres souvenirs relatifs au corps.

9. Parc de Saint-Cloud

Si Rueil-Malmaison est un empire, le faubourg voisin de Saint-Cloud a une saveur royale.

Vous pouvez voir cet héritage au Parc de Saint-Cloud, qui est un prestigieux “Jardin Notable” français et qui est loué comme l’un des plus beaux jardins d’Europe.

De plus, la vue sur Paris vous fera tomber à la renverse depuis le belvédère de La Lanterne, avec la Tour Eiffel et le Sacré-Cœur qui ondulent par une belle journée d’été.

Quant à la royauté, le parc était le terrain du château de Saint-Cloud, un palais royal détruit pendant le siège de Paris en 1870.

Marie-Antoinette avait particulièrement aimé la maison et y avait planté le jardin fleuri qui existe encore aujourd’hui.

10. Atelier Grognard

Ce bâtiment est une curieuse usine du XIXe siècle qui forgeait autrefois des milliers de plaques de cuivre, de zinc et d’étain pour la gravure.

Cette époque est révolue depuis longtemps et les deux grandes salles de l’Atelier Grognard sont aujourd’hui un lieu évocateur pour des expositions d’art temporaires.

Vous devriez découvrir ce qui se passe quand vous venez à Rueil-Malmaison, car l’art y est de grande qualité : Au cours des dernières années, on a pu voir

  • des gravures de Dubuffet,
  • des sculptures de Miró,
  • des peintures impressionnistes de la Seine,
  • de l’expressionnisme abstrait des années 50 et
  • des œuvres de la célèbre famille Rouart.

11. L’Arc de Triomphe

L'Arc de Triomphe
L’Arc de Triomphe Paris

Rueil-Malmaison se trouve sur la ligne A du réseau de trains de banlieue du RER.

Vous pouvez donc être à la gare Charles de Gaulle Étoile sous l’Arc de Triomphe en un peu plus de 10 minutes.

Non seulement c’est un de ces monuments que presque tout le monde pourrait identifier, mais c’est aussi un complément soigné au Château de Malmaison.

Tout le monde sait à quoi ressemble l’Arc de Triomphe mais tout le monde ne sait pas qu’il a été construit pour commémorer les conquêtes de Napoléon, en hommage aux soldats français morts pendant les guerres révolutionnaires et napoléoniennes.

Vous pouvez vous plonger dans l’histoire militaire française en étudiant les six reliefs des moments clés de ces conflits, et monter sur le toit pour une vue en ligne droite des 12 avenues rayonnantes.

12. Les musées de Paris

En moins de 20 minutes, vous pouvez être à la gare du Châtelet.

Les Halles, qui se trouve à peu près entre le Centre Pompidou et le Louvre.

Vous pouvez donc planifier une journée de culture, d’abord en vous plongeant dans l’art moderne et contemporain au Musée national d’art moderne.

Tous les mouvements et toutes les périodes de l’art moderne sont ici, ainsi que des pièces d’époque de Picasso, Matisse Braque et bien plus encore que ce que nous pourrions espérer énumérer.

Et puis il y a le Louvre, le plus grand musée du monde.

Si vous êtes fasciné par une civilisation ancienne ou une période de l’histoire obscure, vous pouvez être sûr de trouver des galeries détaillées à ce sujet ici.

Et pour tous les autres, il y a des dizaines de peintures qui font partie d’une conscience partagée : Prenez

  • La dentellière de Vermeer,
  • La liberté à la tête du peuple de Delacroix ou, bien sûr,
  • La Joconde.

13. Versailles

Un des grands avantages de séjourner dans la banlieue ouest de Paris est la facilité avec laquelle on peut se rendre à Versailles.

Cela permet de rejoindre en 20 minutes un autre lieu incontournable de la région.

De plus, si vous n’avez qu’une journée à consacrer au palais gargantuesque et à son parc, vous pourrez passer plus de temps à explorer.

Parce que vous ne voudrez pas perdre une minute, à l’intérieur du palais, à admirer les différents appartements royaux, la galerie des Glaces et l’art impressionnant du Musée de l’histoire de France.

Ou à l’extérieur, où le Parterre d’Eau, l’Orangerie, le Grand Trianon, le Grand Canal et le Hameau de la Reine demandent autant de temps que vous pouvez en perdre.

14. Île de la Cité

Île de la Cité
Île de la Cité Paris

De retour à Paris, la plus courte des promenades depuis le Châtelet.

Les Halles est l’une des îles naturelles de la ville, remplie de choses emblématiques à voir et à faire.

Bien sûr, vous avez la cathédrale Notre-Dame, un chef-d’œuvre de l’art gothique français et peut-être l’église la plus célèbre du monde, et dont le lieu a été scellé dans l’histoire par Victor Hugo.

Mais vous devriez essayer de voir la Conciergerie, un palais royal médiéval devenu prison.

Vous pouvez entrer dans le donjon même où Marie-Antoinette attendait son exécution.

Et n’oubliez pas le Pont Neuf, le plus vieux pont de Paris à avoir traversé la Seine et point d’embarquement pour des croisières magiques sur ce fleuve incomparable.

15. Golf

Comme pour confirmer l’image de Rueil-Malmaison comme un lieu haut de gamme et verdoyant, trois terrains de golf se trouvent dans la région.

Le Golf de Paris accueille les débutants, les experts et tous ceux qui se trouvent entre les deux.

Il y a un parcours de neuf trous par 35, ainsi que sept installations de pratique différentes, parmi lesquelles se trouve l’un des plus longs terrains de golf d’Europe.

Le Golf Blue Green Rueil-Malmaison est un peu plus exigeant, un par 32 de neuf trous longeant la Seine.

Et puis il y a le Golf Haras Lupin, un par 32 de neuf trous à la lisière sud du Bois de Saint-Cucufa, dans une forêt mature.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page