Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

15 meilleures choses à faire à Valenciennes (en 2020)

A deux pas de la frontière belge, dans le département du Nord,

Valenciennes est une ville réputée pour sa culture et sa créativité.

Ce qui lui a valu le surnom d'”Athènes du Nord”.

Pendant des centaines d’années, cet endroit relativement petit a produit des peintres, des sculpteurs.

Et des architectes qui ont contribué à façonner la culture française pour toujours.

Vous pouvez admirer les œuvres de personnages tels que Carpeaux et Watteau au musée des beaux-arts de Valenciennes.

Et voir de précieux manuscrits français anciens sur rendez-vous à la Bibliothèque municipale.

Valenciennes s’est trouvée sur le chemin des deux guerres mondiales.

Mais a restauré ses monuments et vient de réaménager son centre avec un centre commercial à la mode.

Découvrons les meilleures choses à faire à Valenciennes :

1. Musée des Beaux-Arts

Musée des beaux Arts
le musée des beaux-arts de Valenciennes est un régal

Dans une ville qui s’enorgueillit depuis longtemps de sa culture, le musée des beaux-arts de Valenciennes est un régal.

Ouvert en 1801, il présente les œuvres de l’Académie de peinture.

Et de sculpture et est aujourd’hui chargé d’œuvres de maîtres français, flamands et néerlandais.

Tout le monde connaît Peter Paul Rubens, qui est accompagné d’une foule de noms familiers comme:

  • Bosch, van Dyck, Jacob Jordaens, Sébastien Bourdon et Camille Pissarro.

La plus grande contribution de Valenciennes au monde de l’art a été celle d’Antoine Watteau, né ici en 1684 et l’un des premiers à peindre dans le style rococo.

Son œuvre, La Vraie Gaieté, est exposée au musée.

2. Fosse Dutemple

Valenciennes, comme une grande partie de la région du Nord Est.

Se trouve au-dessus de riches filons de charbon qui ont été exploités pour la première fois au XVIIIe siècle.

L’industrie était en déclin au 20e siècle et presque tous les signes en sont aujourd’hui disparus.

Mais si vous vous intéressez à ce chapitre du passé de la ville.

Il y a des dizaines de sites à visiter avec des indices sur ce qui s’est passé ici pendant deux siècles.

Le meilleur d’entre eux est Fosse Dutemple, un site de l’UNESCO pour son colossal chevalement en béton armé, qui a été placé au-dessus du puits juste après la première guerre mondiale.

3. Watteau Monument

Près de l’église Saint-Géry, dans la rue de Paris.

Se trouve un petit jardin raffiné autour d’une fontaine avec une statue digne d’Antoine Watteau.

Il est représenté ici, pinceau et palette à la main, sur un socle décoratif avec des muses et des parchemins.

La statue est du XIXe siècle et a été réalisée par Jean-Baptiste Carpeaux, un autre artiste de Valenciennes.

Carpeaux s’est fait connaître dans les années 1850, lorsqu’il a reçu une série de commandes de Napoléon III.

Ici aussi, vous êtes à deux pas de la maison natale de Watteau, au 39 rue de Paris.

4. Place d’Armes

Place d'Armes
La Place d’Armes est une grande place et le fondement de la vie politique et commerciale de la ville

En plein centre de Valenciennes, la Place d’Armes est une grande place.

Et le fondement de la vie politique et commerciale de la ville.

L’hôtel de ville saisissant retient immédiatement l’attention.

Cette façade ornée a été façonnée en 1867 par Henri Lemaire.

Un autre fils de Valenciennes qui a fait des vagues dans le monde de l’art.

Il a entre autres réalisé la façade de la Gare du Nord à Paris.

En grattant le ciel à l’extrémité nord, on trouve Litanie, une aiguille métallique de 45 mètres de long à l’emplacement du beffroi de Valenciennes, qui s’est effondré en 1840.

De près, vous remarquerez d’innombrables phrases découpées dans le métal ; elles ont été écrites par des citoyens de Valenciennes et sont accompagnées d’enregistrements de leur voix par un orateur.

5. Église Saint-Géry

La plus ancienne église de la ville a été construite dans la première moitié du 12ème siècle pour l’ordre franciscain et est classée Monument historique français.

Quelques modifications ont été apportées au bâtiment dans les années 1800, lorsque le clocher a été ajouté.

Mais l’intérieur de la nef est proche de ce qu’il était à l’origine de l’église :

Regardez de plus près les 12 colonnes faites de pierre bleue et surmontées de chapiteaux qui représentent chacun des apôtres.

L’église a subi de lourds dommages pendant la Seconde Guerre mondiale.

Mais elle a été restaurée pierre pour pierre dans les décennies qui ont suivi.

6. Maison Espagnole

Pendant un certain temps, entre les XVIe et XVIIe siècles, Valenciennes a été sous le joug des Pays-Bas espagnols.

C’est à cette époque que fut construite la belle Maison Espagnole à colombages.

Le bâtiment, avec ses gracieux encorbellements et ses fenêtres plombées.

Se trouvait à l’angle de la rue de Mons et de la rue des Capucins, mais il a été soigneusement démantelé et reconstruit ici, rue Askièvre, en 1964, lors de la réorientation des rues de la ville.

Vous pouvez vous y rendre pour voir les intérieurs car il accueille désormais l’office de tourisme de Valenciennes.

Découvrez aussi dans cet article Les 15 Meilleurs sites historiques et touristique au monde

7. Basilique Saint-Cordon

Cette église est en cours de restauration depuis quelques années, mais c’est toujours une bonne idée de venir admirer l’extérieur.

Elle a été érigée dans les années 1850 par un certain Alexandre Grigny, qui a travaillé sur une multitude de bâtiments dans la région du Nord, ainsi que sur la basilique de la Note-Dame à Genève.

L’édifice est un remarquable exemple d’architecture néo-gothique, avec une tour imposante et des pierres inspirées des cathédrales médiévales les plus vénérées du Nord de la France, à Chartres et à Amiens.

8. Centre Place d’Armes

Récemment, Valenciennes a beaucoup fait pour embellir le centre ville.

Faisant écho à des projets similaires au cœur d’autres villes françaises depuis une dizaine d’années.

Le plus gros travail a été le Centre Place d’Armes, un centre commercial élégant avec tous les grands magasins classiques comme H&M, Zara, Sephora et la fnac.

Le centre commercial se trouve sur la place principale de Valenciennes, donc si c’est un jour de pluie ou si vous avez envie d’un après-midi de shopping, vous pouvez facilement passer quelques heures ici.

9. Bibliothèque Municipale

 Bibliothèque Municipale
la Bibliothèque Municipale de Valenciennes se trouve dans l’ancien Collège de la Compagnie de Jésus

Pas de bibliothèque ordinaire, la Bibliothèque Municipale de Valenciennes se trouve dans l’ancien Collège de la Compagnie de Jésus, qui a été fondé au XVIe siècle.

L’architecture baroque imposante date du 17ème siècle, mais les choses deviennent encore plus passionnantes à l’intérieur.

Si vous êtes curieux, vous pouvez vous rendre à la bibliothèque des Jésuites, qui a été conservée telle quelle lors de sa fondation au XVIIIe siècle.

Parmi les 350 000 manuscrits et volumes, il y a quelque chose de très particulier : La Séquence de Sainte Eulalie, qui date de 880 et qui est la plus ancienne hagiographie écrite en français.

10. La Maison Du Prévôt

Un autre vestige rare du passé lointain de Valenciennes est la maison de la prévôté, qui est également inscrite aux Monuments historiques français.

C’est un charmant manoir en briques avec des pierres d’angle en calcaire, des fenêtres à meneaux et une tourelle avec une flèche.

La maison remonte à 1485 et a été construite pour l’abbé de Hasnon, qui détenait le titre de prévôt de l’église Notre-Dame.

Cette église se trouvait de l’autre côté de la route, mais elle a été détruite à la Révolution, laissant la maison de la prévôté échouée comme un mystérieux fragment de l’histoire médiévale de Valenciennes.

11. Saint-Amand-les-Eaux

Il ne faut pas plus de 15 minutes pour atteindre cette sensationnelle vieille ville thermale cachée dans la forêt du parc régional de Scarpe-Escaut.

La tour abbatiale titanesque de la ville, qui est tout ce qui reste d’un ancien monastère, est incontournable dans tous les sens du terme.

Prenez du recul et admirez les 82 mètres de ce monument, qui a pris forme dans les années 1630 et est orné de délicates décorations.

Puis entrez, car le musée abrite plus de 300 pièces de faïence fine produites par les faïenceries du XVIIIe siècle de la ville, dont la réputation n’est plus à faire.

12. Scarpe-Escaut Regional Park

Parc Naturel Régional Scarpe Escaut
le Parc naturel régional Scarpe-Escaut est le plus ancien des parcs naturels régionaux français

Le parc qui entoure Saint-Amand-les-Eaux est le plus ancien des 48 parcs régionaux de France, mais il est important pour une autre raison :

À la frontière belge, il s’unit au vaste parc naturel des Plaines de l’Escaut pour créer une région homogène de paysages intacts que l’on peut parcourir pendant des jours dans une mosaïque de vergers, de ruisseaux bordés de saules, de vieilles forêts denses et de zones humides.

À certains endroits, on trouve des traces de mines centenaires qui sont lentement revenues à la nature.

Comme Fosse Dutemple, beaucoup d’entre elles ont été inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

13. Cambrai

Sur l’autoroute A2, la ville de Cambrai se trouve à une demi-heure de Valenciennes et mérite amplement ce court trajet.

Même si vous ne connaissez pas encore la ville, vous connaissez peut-être son nom, car une bataille décisive de la Première Guerre mondiale s’y est déroulée en 1917, et c’était la première fois que des chars d’assaut étaient utilisés dans un conflit.

Mais le Cambrai moderne a un caractère cultivé et haut de gamme, avec une splendide cathédrale baroque, un beffroi classé à l’UNESCO et un musée des beaux-arts de premier ordre.

Celui-ci se trouve dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle et est réputé pour ses sculptures, avec deux pièces de Rodin et une autre de Jean-Baptiste Carpeaux.

14. Matisse Museum – Le Cateau-Cambrésis

À peu près à la même distance au sud, le long de routes de campagne à travers des terres agricoles ouvertes, se trouve la ville où Henri Matisse est né.

L’artiste lui-même y a fondé le musée en 1952, peu avant sa mort.

Si vous êtes un fan de son travail, vous ne devriez pas hésiter à faire le voyage car le musée possède la troisième plus grande collection de ses œuvres en France.

Elle compte 170 pièces, couvrant le cours de sa carrière de l’aube du XXe siècle aux années 1950.

Son contemporain, le cubiste Auguste Herbin, est également bien représenté, ayant fait don de 65 de ses tableaux en 1956.

15. Gourmandises locales

Dans un restaurant de Valenciennes, il faut être courageux et essayer les exportations culinaires les plus célèbres de la ville :

La lucullus est une langue de bœuf fumée, mijotée dans un bouillon puis recouverte de foie gras.

Elle est généralement servie sur du pain grillé et est proposée en entrée.

La goyère au maroilles, un soufflé luxueux et moelleux garni de fromage de maroilles local, convient mieux aux jeunes palais.

La Brasserie des Sources de Saint-Amand-les-Eaux utilise l’eau de source de la ville pour la fabrication d’une variété de bières allant de la pils Germinal au lambic Abbiatale de Saint-Amand.

Bonus : Découvrez ici les 25 activités magiques à découvrir autour de Pont-Saint-Esprit en Provence occitane.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page