Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Bayeux : Top 25 Meilleurs Sites et activités

Bayeux semble, à bien des égards, être définie par la guerre. Elle abrite la célèbre tapisserie qui décrit les événements de la conquête normande de l’Angleterre et les vestiges de la Seconde Guerre mondiale se retrouvent partout sous la forme de musées et de mémoriaux. Bien qu’il soit impossible d’oublier son passé maussade, une visite de cette charmante ville médiévale est tout sauf morose. Voici les meilleures choses à voir et à faire à Bayeux, en France.


1. L’architecture de la cathédrale Notre-Dame de Bayeux

La cathédrale Notre-Dame de Bayeux

Située au cœur de Bayeux, la construction de la cathédrale Notre-Dame était à l’origine de style roman. Les éléments gothiques sont apparus plus tard, au 15e siècle, après que l’église ait subi des dommages au cours du 12e siècle. L’église n’est pas seulement un spectacle à contempler, elle est aussi chargée d’histoire locale.

Elle a été sanctifiée en 1077 en présence de Guillaume le Conquérant, qui a utilisé la cathédrale pour asseoir son pouvoir. Elle a servi de cadre au serment prêté par Harold II sous le commandement de Guillaume, selon lequel il épouserait la fille de Guillaume afin d’améliorer les chances du duc de Normandie de prendre la couronne d’Angleterre.

Le serment a ensuite été rompu et les événements qui se sont accumulés et qui ont conduit à la bataille d’Hastings se sont produits peu après.

2. Retracez la conquête normande de l’Angleterre à la Tapisserie de Bayeux.

La tapisserie de Bayeux (qui n’est pas vraiment une tapisserie, mais plutôt une broderie cousue à la main à l’aide de fils de laine colorés) s’étend sur une longueur impressionnante de 68 mètres.

Au moyen d’images et de symboles détaillés, la toile décrit les événements (du point de vue des Normands conquérants) qui ont mené à la bataille de Hastings en 1066 et à la conquête de l’Angleterre par les Normands.

On dit que la tapisserie a été créée quelques années seulement après la bataille, ce qui lui confère un âge impressionnant de neuf siècles. Elle a vécu à Bayeux tout au long de ces 900 ans, mais elle partira pour la première fois de son histoire pour être exposée temporairement en Angleterre, où elle a été créée à l’origine, depuis l’année 2020.

3. Promenade dans les jardins botaniques

Le jardin botanique de Bayeux (source : calvados-tourisme.com )

Les Jardins botaniques de Bayeux datent du XIXe siècle et sont classés Monument historique de France.

Leur parc paysager immaculé s’étend sur plus de deux hectares et a été conçu par les frères Bühler, qui ont créé d’autres beaux parcs français tels que le Parc de la Tête d’Or à Lyon et le Parc du Thabor à Rennes. La visite des jardins est gratuite et constitue un endroit idéal pour une promenade tranquille.

4. Découvrez les événements du jour J sur les plages du débarquement

La proximité de Bayeux avec les plages du Débarquement (la plus proche étant Gold Beach) est l’une des principales raisons pour lesquelles des milliers de voyageurs affluent chaque année dans la ville, afin de visiter l’ancien cadre de l’opération Overlord, plus connue sous le nom de Jour J, le 6 juin 1944.

Il existe des sites et des musées à Gold Beach qui peuvent offrir un certain contexte, comme le musée America/Gold Beach. Cependant, pour les passionnés d’histoire qui souhaitent profiter au maximum de leur visite, la meilleure option consiste à engager un guide historique, ce qui est facilement réalisable auprès du concierge d’un hôtel ou de l’office du tourisme.

Les personnes qui prévoient de visiter la ville pendant la semaine du 6 juin, date anniversaire du Jour J, doivent s’assurer de réserver longtemps à l’avance.

Réserver ici une excursion sur la plage de débarquement.

5. Rendez hommage au cimetière militaire de Bayeux.

Cimetière militaire de Bayeux

Le cimetière de guerre de Bayeux est le plus grand cimetière de France dédié aux soldats du Commonwealth qui ont perdu la vie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il compte environ 4 500 tombes, dont la grande majorité sont britanniques, et un mémorial dédié aux quelque 1 800 soldats qui n’ont pas de sépulture.

La France a cédé les terrains du cimetière au Royaume-Uni en reconnaissance de leurs pertes au cours de la lutte pour la liberté.

6. Le musée Baron Gérard

Installé dans l’ancien palais épiscopal de l’évêque de Bayeux, le musée Baron Gérard existe depuis 1900, mais il vient de rouvrir au public en 2013 après avoir été fermé depuis 2001 pour rénovation.

Il présente une belle collection de peintures, de découvertes archéologiques, de porcelaines et de dentelles de Bayeux.

L’une des peintures les plus remarquables exposées est l’œuvre de Gustave Caillebotte de 1876, Portraits à la campagne, ainsi que des œuvres d’autres peintres français célèbres comme Eugène Boudin, Camille Corot, François Boucher, etc.

7. Le musée Mémorial de la Bataille de Normandie.

Le musée Mémorial de la Bataille (source : normandiesites.com )

Le musée commémoratif de la bataille de Normandie fait revivre aux visiteurs les mois de l’avancée des troupes alliées en Normandie, depuis l’invasion initiale jusqu’à la victoire.

Sont exposés des équipements militaires préservés, tels que des chars de combat et des armes plus petites utilisées par les soldats, des uniformes et d’autres souvenirs de l’armée. Les visiteurs peuvent suivre une série de cartes et de dioramas présentés avec des aides audio et visuelles.

Le musée est considéré comme l’un des meilleurs au monde pour sa présentation des événements du jour J/de l’opération Overlord et constitue un cadre idéal pour ceux qui prévoient de visiter les plages du débarquement.

8. Découvrez les produits locaux au marché de Bayeux

Le marché hebdomadaire de Bayeux a lieu chaque samedi matin sur la place Saint Patrice. Des vendeurs de toutes sortes s’installent sur ce qui sert de parking le reste de la semaine pour vendre des fruits et légumes frais, des fruits de mer tout droit sortis de l’océan et d’autres produits normands locaux tels que le cidre, le Calvados et le fromage.

Si vous n’êtes à Bayeux que pour une courte visite et que vous n’avez pas de logement où vous pouvez préparer votre propre nourriture, n’ayez crainte.

De nombreux vendeurs proposent également des plats préparés tels que des pizzas, des crêpes et de la choucroute de la mer, qui est un mélange de fruits de mer sur une base de choucroute.

9. Profitez de la vieille ville

La roue à aubes

Alors que tant de villes normandes ont été frappées pendant la Seconde Guerre mondiale, Bayeux s’en est miraculeusement sortie indemne, ce qui a donné naissance à une superbe vieille ville traversée par la rivière Aure.

Ne manquez pas d’observer la roue à aubes historique, un point de repère notable de Bayeux qui apparaît sur la plupart des photos prises de la ville et qui contribue au charme de Bayeux.

10. Découvrez l’art de la dentelle au Conservatoire de la Dentelle

L’art de la dentelle à Bayeux remonte à la fin du XVIIe siècle lorsque l’évêque de Bayeux, François de Nesmond, fit venir deux religieuses de la Providence de Rouen, Sœur Marie Leparfait et Sœur Hélène Cauvin, pour l’aider dans la gestion de son office.

Ces sœurs partageront ensuite avec les religieuses de Bayeux l’apprentissage de la dentelle, en particulier la dentelle aux fuseaux, qui est aujourd’hui considérée comme la spécialité de la région.

Le Conservatoire de la Dentelle offre non seulement la possibilité de découvrir les racines de cet art à travers les pièces exposées, mais c’est aussi une école où les personnes intéressées peuvent suivre des cours privés pour apprendre le métier par elles-mêmes.

11. Mémorial des reporters de Bayeux

Mémorial des reporters ( source: calvados-tourisme.com )

Le Mémorial des Reporters de Bayeux est un hommage touchant aux journalistes tués dans des conflits militaires et/ou liés à leur travail.

Des pierres rectangulaires bordent l’allée du jardin et annoncent le nom de chaque journaliste et l’année de son décès.

12. Place Charles de Gaulle 

Cette place est un endroit agréable à traverser lorsqu’on se promène dans la vieille ville. Il y a une fontaine au centre avec plusieurs marqueurs historiques sur la région.

Le général français Charles de Gaulle a pris la parole ici le 14 juin 1944, une semaine seulement après l’entrée des forces britanniques dans Bayeux, la première grande ville de France métropolitaine à être libérée.

13. Visite guidée historique à Bayeux

Prenez une carte à l’office du tourisme de Bayeux et partez pour une visite autoguidée à pied. Des plaques historiques numérotées, couleur bronze, en anglais et en français, indiquent les endroits clés de la ville.

Avant de poursuivre votre lecture, réservez ici votre visite privée de la ville de Bayeux.

14. Sentier pédestre le long de la rivière Aure

Le sentier de randonnée suit la rivière et vous emmène du centre de la vieille ville vers la campagne. C’est une promenade agréable lorsque le temps est clément.

Ne manquez pas de passer devant le moulin à vent historique situé au centre de la ville .

15. Les restaurants de Bayeux

Le calvados

L’une des nombreuses raisons de séjourner à Bayeux est la présence de fantastiques restaurants et cafés en ville. Assurez-vous d’essayer les aliments et les boissons produits dans la région de la Normandie.

Cela inclut le calvados (qui ressemble à un brandy), le cidre, les fromages à pâte molle qui puent (comme le camembert) et les crustacés. De nombreux plats sont également à base de pommes.

16. Honfleur

Célèbre pour ses peintures d’artistes tels que Claude Monet, Gustave Courbet et Eugène Boudin, le front de mer pittoresque et le port coloré de Honfleur sont parmi les plus mémorables de Normandie.

Le port historique est réputé pour son architecture, notamment les bâtiments du XVIe siècle du port du Vieux Bassin et l’église en bois de Sainte Catherine.

17. La plage d’Omaha

Sur la plage d’Omaha

La plage d’Omaha, l’une des plages du débarquement de Normandie, a été la toile de fond de l’un des événements les plus importants de la Seconde Guerre mondiale, immortalisé dans le film « Il faut sauver le soldat Ryan » et gravé à jamais dans l’histoire.

Aujourd’hui, les visiteurs de la plage peuvent suivre les traces des soldats alliés et présenter leurs respects au cimetière américain.

Réservez une excursion sur ces plages du Débarquement de Normandie

18. Pointe du Hoc

La Pointe du Hoc, l’un des sites français les plus importants de la Seconde Guerre mondiale, est surtout connue pour son rôle dans le Débarquement.

Aujourd’hui, ce promontoire surplombant la côte normande est une destination pour les passionnés d’histoire, ceux qui ont des liens personnels avec le conflit et ceux qui souhaitent rendre hommage aux nombreux soldats qui y ont perdu la vie.

19. Mont Saint-Michel

Mont Saint-Michel

Couronné par une abbaye gothique, le village insulaire médiéval du Mont Saint-Michel, reconnu par l’UNESCO, s’élève de façon spectaculaire depuis les battures de la baie, créant ainsi l’une des images les plus connues de France.

Cette île, située à l’embouchure du Couesnon, est un lieu incontournable pour les passionnés d’histoire et les amateurs de sites religieux. Elle est entourée de l’une des plus grandes variations de marée d’Europe.

Réservez ici votre excursion au Mon-Saint-Michel.

20. Sainte-Mère-Eglise

Ce qui était un village peu connu de la péninsule du Cotentin est soudainement devenu tristement célèbre après avoir été visité par les troupes américaines le 6 juin 1944 dans le cadre de l’opération Overlord – faisant de Sainte-Mère-Église l’un des premiers villages à être libéré des nazis après quatre longues années d’occupation.

Sainte-Mère-Église fut, avec Utah Beach, l’un des deux débarquements aéroportés du Jour J, en raison de sa position stratégique entre Cherbourg et Paris. C’est également à Sainte-Mère-Église que se trouve le Musée Airborne (14 rue Eisenhower), entièrement consacré aux parachutistes du Jour J.

Il comprend des objets authentiques, tels que le DC et le D-Day. Il comprend des objets authentiques comme un avion DC3, des informations instructives et une section entière consacrée au film « Le jour le plus long », qui dépeint un incident bien connu impliquant le parachutiste John Steele du 505e régiment d’infanterie parachutiste.

Son parachute s’est accroché à la flèche de l’église de la ville, d’où il a observé les combats qui se déroulaient en contrebas. Il est resté suspendu pendant deux heures et a fait semblant d’être mort avant d’être fait prisonnier par les Allemands.

21. Longues-sur-Mer

La batterie de Longues

Près du hameau normand de Longues-sur-Mer, la batterie de Longues faisait partie des redoutables fortifications du Mur de l’Atlantique des nazis, construites par la marine allemande entre septembre 1943 et avril 1944.

Construite avec d’énormes canons de marine de 152 mm capables de tirer jusqu’à 12 miles (20 km) de distance, la batterie a été stratégiquement érigée entre les plages d’Omaha et de Fold afin d’empêcher les débarquements alliés sur les plages de Normandie.

La nuit précédant le jour J, le 6 juin 1944, les troupes alliées ont cependant utilisé un croiseur français et un cuirassé américain pour envoyer un barrage de 1 500 tonnes de bombes sur la batterie, où l’équipage allemand de 184 hommes s’est rendu le lendemain.

La batterie de Longues est unique sur la côte normande : c’est le seul endroit du mur de l’Atlantique où l’on peut encore voir les casemates et les canons en béton tels qu’ils étaient après l’affrontement de 1944. À la batterie, vous pouvez également visiter le poste de commandement de Longues-sur-Mer et les abris pour le personnel et les munitions.

Au bord de la falaise, vous pouvez grimper à l’intérieur du bunker de contrôle de tir de la batterie et contempler la côte normande pour vous imprégner du passé. Les cinéphiles reconnaîtront également le bunker dans le film classique de 1962 sur le Jour J, Le Jour le plus long.

22. Le centre Juno Beach

Le Centre Juno Beach est un musée consacré à l’héroïsme des troupes canadiennes lors du débarquement du jour J et de toute la Seconde Guerre mondiale.

Situé en Normandie, le centre attire des visiteurs du Canada et du monde entier qui souhaitent se souvenir de leurs patriotes tombés au combat et en savoir plus sur le rôle de la France dans la victoire des Alliés.

23. Le Port de Mulberry

Souvent considéré comme l’un des plus grands exploits d’ingénierie de la Seconde Guerre mondiale, le Mulberry Harbour était une structure portative et temporaire mise au point par les Britanniques pour faciliter le déchargement rapide des cargaisons sur les plages le jour J.

Il s’agissait en fait de deux ports artificiels différents, qui ont été remorqués à travers la Manche et assemblés juste au large de la côte normande en ce matin infâme. Une fois pleinement opérationnel, Mulberry Harbour était capable de déplacer 7 000 tonnes de véhicules et de marchandises par jour.

Les ports ont fourni aux Alliés des rampes d’atterrissage, nécessaires à l’invasion d’une côte autrement non protégée. De violentes tempêtes ont secoué la Manche entre le 19 et le 22 juin 1944, détruisant la majeure partie des deux ports.

Des vestiges sont toutefois encore visibles à quelques centaines de mètres du rivage d’Arromanches, rappelant aux visiteurs le génie du débarquement. Les vestiges sont mieux visibles à marée basse. Le musée du débarquement, situé à proximité, fournit des informations précieuses sur le contexte historique et les défis techniques que représentaient les ports.

24. Le Musée Airborne

Les parachutistes américains sont descendus, et leur arrivée dispersée a fait courir les Allemands pour défendre leur position, un mouvement qui a finalement été l’un des nombreux facteurs de la victoire des Alliés.

L’essentiel de l’action de cet événement, dont le nom de code est « Opération Neptune », s’est déroulé dans le petit village de Sainte-Mère-Église, qui abrite le centre de formation des parachutistes.

25. Le Sword Beach

La plage la plus à l’est des cinq zones de débarquement de l’invasion de la Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale, Sword Beach à Ouistreham, a été prise d’assaut le jour J par des unités de la 3e division britannique, avec des commandos français et britanniques.

Dans la ville et aux alentours, visitez une myriade de monuments, de musées et de vestiges de la guerre, dont l’incontournable Musée n° 4 Command.



Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page