Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Bourgogne : Top 25 Meilleures Activités et Visites à Faire (en ce moment)

Couvrant une large bande du centre-est de la France, la Bourgogne regorge d’attractions intéressantes dans toutes ses charmantes villes.

Vous trouverez un éventail de circuits œnologiques à Beaune, des merveilles architecturales, telles que le Chantier Médiéval de Guédelon à Treigny et la basilique Sainte-Marie-Madeleine à Vézelay, et des sites historiques le long du sentier des chouettes à Dijon.

En passant d’une ville à l’autre, profitez des paysages vallonnés de la région, des canaux pittoresques et des restaurants étoilés au Michelin.


1- Les Hospices de Beaune

Les Hospices de Beaune ont été fondés en 1443 par le chancelier de Bourgogne Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins comme hôpital pour les pauvres et les nécessiteux de la région.

Mais ce bâtiment est loin d’être austère. Sous les toits d’ardoise se cachent des plafonds et des lucarnes en tuiles aux couleurs vives, ainsi que des murs ornés d’œuvres d’art historiques, comme le retable « Le Jugement dernier » de Rogier van der Weyden.

Parmi les autres points forts, citons une cour, une cuisine et une apothicairerie, que les visiteurs peuvent découvrir grâce à une visite audio (couverte par le prix d’entrée).

En outre, chaque mois de novembre, le site accueille une célèbre vente aux enchères de vin de charité.

Il faut prévoir plus de temps que prévu pour profiter de la visite audio complète.

Consacrez le plus de temps à la dernière salle de la visite audio, qui abrite les œuvres d’art, les vins et l’histoire de la médecine les plus intéressants, selon les critiques.

2- La Cathédrale Saint-Lazare d’Autun

La cathédrale Saint-Lazare d’Autun, également connue sous le nom de cathédrale d’Autun, a été construite au 12e siècle en tant que cathédrale catholique romaine et entrepôt des reliques de Saint-Lazare.

Les œuvres d’art sont particulièrement remarquables, notamment le tympan du « Jugement dernier ».

Les sculptures emblématiques, sculptées par Gislebertus dans le style roman, sont tout aussi intéressantes.

La cathédrale Saint-Lazare d’Autun se distingue des autres cathédrales européennes par son architecture et son art.

Outre le tympan, les voyageurs ont également apprécié les vitraux de la cathédrale et la façon dont la cathédrale continue d’être utilisée par la communauté d’Autun.

3- Le Château d’Ancy-le-Franc

Conçu par l’architecte italien Sebastiano Serlio au XVIe siècle, le château d’Ancy-le-Franc est une étude de la symétrie, puisque ses quatre façades principales se rejoignent pour former un carré parfait.

À l’intérieur, d’autres trésors vous attendent, car les murs sont décorés d’œuvres de certains des plus célèbres artistes italiens, flamands et bourguignons des XVIe et XVIIe siècles.

À l’extérieur, le parc et les jardins, qui s’étendent sur 123 hectares, rappellent le Versailles de Paris.

Les avis des voyageurs sont partagés quant à la recommandation de faire une visite guidée ou autonome du château.

Certains disent qu’il est agréable de se promener à son propre rythme, surtout si l’on a de jeunes enfants.

D’autres encore estiment que les guides bien informés améliorent la visite.

4- Le Parcours de Chouette

Le Parcours de la Chouette de Dijon ou « Le Parcours de la Chouette » est un excellent moyen d’avoir un aperçu de l’histoire de Dijon, notamment du 11e au 14e siècle, lorsque les ducs de Bourgogne ont infusé la province d’art et d’architecture.

Les visiteurs peuvent télécharger une application pour smartphone sur le site du tourisme de Dijon ou se procurer un livret à l’office du tourisme et faire une visite autoguidée de 22 sites qui définissent la ville, dont le Palais des Ducs et des États de Bourgogne, le Musée des Beaux-Arts et les Halles, entre autres.

Bien que vous puissiez visiter les 22 sites et voir les affiches de chouettes qui les accompagnent, d’où le nom du sentier en l’espace d’une heure, vous voudrez probablement passer plus de temps sur les attractions qui vous intéressent le plus.

5- Visites des vignobles

Aucun voyage en Bourgogne n’est complet sans une dégustation de vin ou deux ou trois.

Et l’une des meilleures façons d’apprécier une grande variété de vins bourguignons est de participer à un circuit œnologique dans la région.

Comme il s’agit d’une activité très populaire, il est judicieux de réserver votre visite à l’avance.

6- La Basilique Sainte-Marie-Madeleine

La basilique Sainte-Marie-Madeleine, également connue sous le nom d’abbaye de Vézelay, date des IXe et Xe siècles et, au fil des ans, a connu une foule d’événements tumultueux depuis son perchoir.

De deux incendies distincts au 12e siècle à la destruction par les Huguenots au 15e siècle, la basilique a également été le site d’où Thomas Becket a prononcé sa condamnation d’Henri II depuis l’exil et où se tenaient les réunions des croisades.

En 1979, elle a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Aujourd’hui, elle accueille des services religieux et est ouverte au public.

7- Le Chantier Médiéval de Guédelon

Si vous vous êtes déjà demandé ce qu’il fallait faire pour construire un château au 13e siècle, le Chantier Médiéval de Guédelon vous en donne l’occasion.

Un ensemble de maîtres bâtisseurs, parmi lesquels des carriers, des tailleurs de pierre, des charpentiers-menuisiers, des bûcherons, des forgerons, des tuiliers, des charretiers et des cordistes, construisent un château en utilisant uniquement les techniques et les matériaux du 13e siècle.

En plus du château proprement dit, il y a un village et un moulin. Les visiteurs peuvent se promener sur le chantier et voir ce que l’on appelle une « aventure médiévale du XXIe siècle ».

8- Bibracte

Sur le Mont Beuvray, près d’Autun, se trouvent les vestiges de la plus grande ville de la Gaule préromaine, toujours en cours de découverte.

Bibracte était une colonie de 10 000 habitants, complètement abandonnée après la conquête romaine et redécouverte seulement au 18e siècle.

Le site ne pouvait pas être plus important : c’est ici que Vercingétorix a été proclamé chef des Gaulois en 52 avant J.-C., avant la bataille cruciale d’Alésia la même année.

Le musée de la civilisation celtique de Bibracte vous informe sur la manière dont la ville a été découverte et fouillée, et illustre l’intégration de Bibracte dans l’Europe celtique.

On y trouve des bijoux et des poteries, ainsi que des tableaux de scènes de la vie quotidienne utilisant les informations acquises lors des différentes fouilles.

9- La Roche de Solutré

Dans un paysage de forêts et des vignobles les plus prestigieux de Bourgogne se trouve cette crête calcaire soudaine qui ne demande qu’à être conquise à pied.

La marche n’est pas très difficile, et comme il s’agit du point le plus élevé de la région, les panoramas à 360° sont époustouflants.

Par temps ensoleillé et sans nuage, vous pouvez même apercevoir les sommets alpins enneigés au sud-est.

Les reliefs calcaires de la région sont habités par l’homme depuis plus de 50 000 ans.

Au pied du rocher se trouve un musée de la préhistoire où sont exposés des silex, des outils et des ossements d’animaux laissés par les chasseurs nomades.

10- Le Château de Cormatin

À une époque où les demeures seigneuriales françaises étaient de plus en plus ostentatoires, ce château du XVIIe siècle a opté pour des extérieurs simples et épurés.

Il est construit sur une île de la Grosne, entouré de 12 hectares de jardins à la française impeccables.

Vous ne pourrez pas entrer à l’intérieur sans participer à une visite guidée, mais ce qui vous attend, ce sont des pièces qui n’ont pas été modifiées depuis 400 ans.

Le grand escalier est un chef-d’œuvre, haut de 20 mètres et large de 9 mètres, et c’est la première chose que vous verrez en entrant.

Parmi les nombreuses pièces mémorables, le Cabinet de Sainte-Cécile est une merveille, avec des panneaux peints et une abondance de dorures et de lapis-lazuli.

Dans le parc, rendez-vous dans le fantastique potager du château, qui pourra vous donner des idées si vous êtes un jardinier passionné.

11- Les canaux de Bourgogne

Jusqu’à ce qu’ils soient dépassés par les chemins de fer au XIXe siècle, les deux canaux de Bourgogne, le canal du Nivernais et le canal de Bourgogne ont permis de transporter des marchandises telles que le bois du Morvan sur de longues distances.

Le canal du Nivernais reliait la Seine à la Loire, tandis que le canal de Bourgogne s’étendait du nord au sud sur plus de 300 kilomètres.

À bord d’un bateau, vous vous enfoncerez dans la campagne bourguignonne verdoyante, passant devant des vignobles, des forêts, des écluses historiques, de vieux villages et des châteaux royaux perchés sur des promontoires.

Mais vous pouvez aussi vous rendre en voiture jusqu’à un canal et marcher ou faire du vélo le long des anciens chemins de halage.

12- Le Musée des Beaux-Arts de Dijon

Le musée des Beaux-Arts de Dijon est situé dans le palais des ducs de Bourgogne, où régnaient au Moyen Âge certains des hommes les plus puissants d’Europe.

Les nombreuses expositions prennent toutes sortes de tangentes, notamment des œuvres de Monet, Boudin et Titien, mais aussi des sculptures tibétaines, des grès coréens et les splendides tombes Renaissance des ducs, Jean sans Peur et Philippe le Hardi.

Dans la collection égyptienne, il faut prendre le temps de voir l’ensemble des portraits de momies du Fayoum, des peintures ultra-réalistes provenant de sépultures égyptiennes vieilles de 2 000 ans.

On dirait qu’ils devraient être de la Renaissance, 1 500 ans plus tard.

13- L’Abbaye de Fontenay

Cet ancien monastère à couper le souffle, annoncé par l’UNESCO, témoigne de l’autonomie des moines cisterciens au XIIe siècle, qui ont conservé une grande partie de leurs installations.

Outre le dortoir, le réfectoire et le cloître, vous pouvez voir la forge, le complexe de bains et la boulangerie du monastère.

Il est rare de trouver un ensemble de bâtiments romans et gothiques précoces parfaitement conservés et présentant pratiquement le même style d’architecture.

Les terrains sont méticuleusement entretenus et présentent une disposition formelle, avec des chemins de gravier linéaires entre des pelouses subtilement ornées de topiaires dans les coins.

14- L’Abbaye Saint-Philibert

Pièce étincelante d’architecture romane, l’abbaye de Saint-Philibert appartient à un ancien monastère bénédictin de Tournus.

Ce qui est impressionnant, c’est la quantité de bâtiments du 11e siècle qui sont encore là, mais il n’y a pas que l’église et sa beauté sobre qui ont survécu ; la salle capitulaire, le réfectoire et le cloître sont tous debout et ouverts au public.

Vous vous sentirez comme un véritable explorateur en descendant dans la crypte sombre et étonnamment grande, qui compte sept chapelles et des peintures murales délicates.

À l’étage, il faut aller lentement car il est facile de manquer des éléments comme les mosaïques, qui ont été réalisées au 12e siècle, et l’orgue baroque, ajouté en 1629.

15- Le Châteauneuf-en-Auxois

Point de repère spectaculaire à voir depuis l’ancien chemin de halage du canal de Bourgogne, Châteauneuf-en-Auxois est l’un des rares châteaux du XVe siècle qui subsistent dans la région.

Le château date en fait du 12e siècle (la grande tour carrée date de cette époque), mais il a été agrandi pendant la guerre de 100 ans, avec des tours et des courtines ajoutées pour défendre le village prospère situé au sommet de la colline qui subsiste également.

Il y a cinq tours en tout, et elles sont en bon état compte tenu de leur grand âge.

Dans la cour se trouve un château gothique beaucoup plus orné, ajouté après la guerre pour rendre la vie un peu plus confortable à la noblesse.

En été, il y a toutes sortes d’activités dans le village, avec des démonstrations de boulangerie médiévale et des troupes de ménestrels itinérantes.

16- Le Basilique de Paray-le-Monial

Un édifice roman du 12ème siècle sur la rivière Bourbince, un bâtiment que vous devez inspecter sous tous les angles avant d’y entrer.

Il y a beaucoup d’élaborations intrigantes, comme les deux tours à l’avant : On peut dire qu’elles ont été construites à des époques différentes, car celle de gauche, plus récente, présente des ornements gothiques, tandis que celle de droite est sobre, dans un style roman plus austère.

Passez ensuite de l’autre côté pour voir la belle géométrie des petites chapelles circulaires qui partent de la grande abside circulaire.

À l’intérieur, il y a encore plus à découvrir, mais les sculptures feuillues et bestiales sur les chapiteaux au-dessus du chœur sont extraordinaires.

Procurez-vous l’audio-guide pour être sûr de ne rien manquer.

17- Dijon

Au Moyen Âge, Dijon était la capitale du duché de Bourgogne. Les ducs vivaient dans d’élégantes demeures appelées « hôtels particuliers » qui ornent encore la ville de leurs impressionnantes façades.

Au centre historique de la ville se trouve le Palais des Ducs.

Ce palais médiéval permet aux visiteurs d’imaginer le faste de la vie ducale, qui incluait de somptueux banquets gastronomiques.

Dans une aile du Palais des Ducs se trouve le Musée des Beaux-Arts, qui compte parmi les meilleurs musées d’art de France.

La collection couvre un large éventail de périodes historiques et de genres, notamment les antiquités égyptiennes, les objets religieux médiévaux, les peintures de la Renaissance, l’impressionnisme et l’art contemporain.

Le musée Magnin présente une excellente collection de beaux-arts dans un hôtel particulier au décor des époques Louis XV et Louis XVI.

La collection comprend des peintures françaises du XVIe au XIXe siècle, ainsi que des chefs-d’œuvre de la peinture européenne et du mobilier ancien des XVIIIe et XIXe siècles.

18- La ville de Sens

Sens est une petite ville au patrimoine intéressant, notamment à l’époque médiévale. Les doctrines d’Abélard ont été condamnées lors d’un concile tenu ici en 1140, et Louis IX s’est marié dans la cathédrale en 1234.

Les visiteurs peuvent commencer leur visite de la ville par le Palais Synodal de Sens, datant du XIIIe siècle, qui présente des expositions d’art contemporain, puis continuer au Palais des Archevêques pour admirer la collection de beaux-arts.

A ne pas manquer, la Cathédrale Saint-Etienne possède un immense intérieur gothique illuminé par des vitraux.

Le trésor de la cathédrale est l’un des plus riches de France.

19- L’Abbaye de Cluny

Ordre monastique le plus important du Moyen Âge, les moines bénédictins de Cluny ont fondé l’Abbaye de Cluny au Xe siècle et ont créé ce qui était la plus grande église de la chrétienté, jusqu’à la construction de la basilique Saint-Pierre de Rome au XVIe siècle.

Bien que l’église abbatiale ait été en grande partie détruite pendant la Révolution française, il reste des vestiges de l’architecture originale, notamment de nombreux chefs-d’œuvre de la sculpture romane.

L’Abbaye de Cluny est désormais ouverte au public pour des visites. Le site présente un film éducatif qui fait revivre l’abbaye historique.

Dans la ville de Cluny, l’église Notre-Dame du XIIIe siècle est classée Monument historique.

L’église possède un splendide sanctuaire gothique, remarquable par la clarté et l’harmonie de sa nef à haute voûte, éclairée par de délicats vitraux.

Découvrez l’extraordinaire patrimoine architectural et artistique de l’Abbaye de Cluny en réservant une entrée sans file d’attente.

20- Le Château de Ratilly

Construit en 1270, ce formidable château médiéval a une noble histoire. Le château a résisté à la guerre de Cent Ans et a été la résidence du seigneur Guy de Vallery, du chevalier Jean de Chandiou et de Louis de Menou, gouverneur du duché de Saint-Fargeau.

Les manifestations culturelles constituent l’un des principaux attraits de la visite du château. Des expositions temporaires d’art contemporain sont organisées tout au long de l’année.

Les soirs de week-end pendant l’été, le château présente des concerts de musique et des projections de films.

Un aspect unique du château est son atelier de poterie artisanale où Nathalie Pierlot crée sa signature « Grès de Ratilly » en céramique pour la cuisine, la vaisselle, les vases et la décoration.

L’assortiment de poteries artisanales de l’atelier peut être acheté par les visiteurs.

21- Le Parc Naturel Régional du Morvan

Le parc naturel régional du Morvan est un paysage sauvage de montagnes, de forêts, de vallées et de gorges.

Le nom « Monts du Morvan » est d’origine celtique et signifie « montagne noire », probablement en raison des forêts denses et vertes de cette région située entre la Loire et la Saône.

En altitude, dans les collines granitiques, des parcelles de terres agricoles sont entrecoupées de haies et d’étendues de forêts luxuriantes.

Les rivières et ruisseaux du parc naturel sont propices à la pêche, au canoë et au rafting. Les autres activités de plein air comprennent la navigation de plaisance sur les lacs, la randonnée et l’escalade.

22- Le Château de Tanlay

Construit aux XVIe et XVIIe siècles, le château de Tanlay est l’un des plus majestueux édifices Renaissance de Bourgogne.

On y retrouve tous les éléments d’un château de conte de fées : un domaine boisé, des douves remplies d’eau, des tours à tourelles et de grandes salles de réception.

Malgré son apparence de rêve, le château a joué un rôle important pendant les guerres de religion ; le propriétaire du château, l’amiral de Coligny, se réunissait souvent avec d’autres chefs protestants (huguenots) dans sa propriété.

Depuis la fin du XVIIe siècle, le château appartient à la famille du marquis de Tanlay.

Le château appartient toujours à la même famille qui continue à y résider.

Les visiteurs peuvent découvrir l’intérieur du château lors d’une visite guidée de 50 minutes. Parmi les aspects remarquables de l’intérieur figurent une salle avec une galerie de peintures en trompe-l’œil et des fresques dans la tour de la Ligue.

L’un des points forts du château de Tanlay est son parc, qui est ouvert aux visiteurs moyennant un droit d’entrée.

Le parc, verdoyant et densément boisé, invite à des promenades tranquilles le long des chemins piétonniers et du canal.

23- Vézelay

Vézelay est accroché au sommet d’une colline dans un paysage bucolique qui surplombe la chaîne de montagnes du Morvan.

En raison de sa qualité pittoresque et de son charme, la ville est annoncée comme l’un des Plus Beaux Villages de France.

En tant qu’importante destination de pèlerinage médiévale, Vézelay révèle un héritage de magnifique art roman.

Le village est couronné par la basilique Sainte Marie-Madeleine, annoncée par l’UNESCO, qui se trouvait sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne.

Ce site serein, qui offre une vue imprenable sur le paysage bourguignon, fonctionne toujours comme un monastère et attire de nombreux pèlerins.

Ouverte au public toute l’année, la basilique est souvent remplie de musique inspirée chantée par les moines et les moniales des « Fraternités monastiques de Jérusalem » pendant la messe et les vêpres.

Les visiteurs peuvent assister à un service religieux ou à une retraite.

24- Le Château de Saint-Fargeau

Le Château de Saint-Fargeau a une histoire illustre, qui s’étend sur 10 siècles. En 1652, Anne-Marie Louise d’Orléans, cousine germaine du roi Louis XIV, y vécut et contribua à redessiner l’intérieur du château.

Avec ses proportions harmonieuses et ses gracieuses tours à tourelles, le château de Saint Fargeau représente le classicisme français dans toute sa splendeur. Un luxuriant parc à l’anglaise entoure le château.

Le Château de Saint-Fargeau est ouvert de fin mars à mi-novembre. Les visiteurs peuvent voir les appartements meublés, la chapelle, les écuries et le parc.

Les vendredis et samedis soirs de juillet et août, le château accueille un Spectacle Historique sur des personnages historiques importants (Jeanne d’Arc, chevaliers médiévaux, etc.) et des événements clés de l’histoire de France, tels que la Révolution française et la Seconde Guerre mondiale.

Ce spectacle fantastique met en scène plus de 600 acteurs, 50 cavaliers et un feu d’artifice.

25- Visiter Auxerre

Auxerre est une ville fluviale animée qui regorge de trésors architecturaux. La partie historique de la ville est un dédale de rues sinueuses parsemées de maisons à colombages et de vieilles églises.

La place Charles-Surugue est particulièrement pittoresque. Le monument religieux le plus important d’Auxerre est l’Abbaye Saint-Germain du XIe siècle, une merveilleuse église romane avec une crypte carolingienne datant du VIe siècle.

La cathédrale Saint-Étienne possède un splendide intérieur gothique avec une collection de vitraux bien conservés, considérés comme faisant partie des plus beaux de France.

Le trésor de la cathédrale contient de précieux reliquaires avec des décorations en émail de Limoges.



Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page