Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Grau Du Roi : Top 25 Meilleures Activités et Visites à Faire (en ce moment)

Le Grau-du-Roi est une station balnéaire située sur la Méditerranée à proximité de la zone géographique de la Camargue.

La ville possède de très belles plages de sable fin qui s’étendent sur des kilomètres.

Il y a de nombreux restaurants et cafés situés dans les rues étroites. Il y a aussi des foires avec des produits locaux.

Trouvez d’autres activités à faire lors de visite au Grau Du Roi.


1- La plage de l’Espiguette

Sur la plage de l’Espiguette

La plage de l’Espiguette est une longue plage balayée par les vents, avec des dunes, des lagons, des arbres et une végétation de broussailles.

Visitez le phare et les remparts de la forteresse pour découvrir un peu d’histoire.

Ensuite, essayez de faire du bateau, du surf ou d’autres activités de loisirs, ou mangez un morceau dans l’un des nombreux restaurants.

2- Safari à partir du Grau-du-Roi

Lors de cette excursion vous aurez l’occasion d’emprunter la « route des sens » en 4×4 pendant trois heures et demie.

Pas à pas, vous découvrirez le pays.

Surprenez un flamant rose dans les marais, voyez un ragondin traverser le sentier, ou encore des taureaux et des chevaux dans les prairies de la « Manade ».

3- Le Parc Ornithologique de Pont de Gau

Des hérons

Le Parc Ornithologique de Pont de Gau consacre 60 hectares à la faune et à la flore sauvages de la région.

D’abord zoo en 1949, ce parc est devenu un parc ornithologique.

Vous y verrez des flamants roses, des hérons, des cigognes, des aigrettes, des sarcelles, des rapaces, des passereaux et d’autres petits échassiers.

Les panneaux d’information vous donneront des détails sur les oiseaux et les notions générales d’ornithologie.

Le parc comprend également de grandes volières abritant des oiseaux handicapés.

4- La Tour Carbonnière et les rizières

Et puisque nous venons de parler de la course camarguaise, rendons-nous dans la capitale de la discipline : Saint-Laurent d’Aigouze.

Ce village typique possède un territoire immense, plus de 8000 hectares. La majeure partie de cette superficie est couverte de rizières.

En effet, la récolte du riz constitue un autre pilier économique local. Par ailleurs, autour des rizières du Saint-Laurent, un monument domine le paysage.

Il s’agit de la Tour Carbonnière. Érigée au XIIIe siècle, cette tour était une étape obligatoire sur la route d’Aigues-Mortes.

Il s’agissait d’une sorte de péage fortifié. De plus, du haut de la tour, on pouvait observer toute personne tentant de s’approcher.

Aujourd’hui, il est possible de monter au sommet de la tour et d’admirer le passage. La vue est tout simplement magnifique.

5- Visitez une manade

La faune et la flore de Camargue font la particularité de cette région naturelle. Parmi les animaux annoncés, les taureaux et les chevaux de Camargue sont de véritables institutions.

D’autant plus qu’en Petite Camargue, les corridas sont rares. Le taureau est roi et sort vivant de la course locale typique : la course camarguaise.

Mais où vivent les taureaux et les chevaux ? Dans une manade bien sûr.

C’est un lieu d’élevage qui s’apparente au ranch américain. Les maîtres des lieux sont les manadiers, et sont souvent aidés par les gardians : les gardiens d’un troupeau de taureaux, qu’ils surveillent à cheval.

Certaines manades organisent des visites guidées, dans le but de faire découvrir les traditions camarguaises.

6- Saint-Gilles

Pénétrons maintenant dans les terres pour découvrir Saint-Gilles.

Son nom vient de l’abbé Gilles l’Ermite, bien connu dans le monde chrétien. D’ailleurs, c’est dans la commune et plus particulièrement dans la belle église abbatiale que le moine repose.

C’est le lieu de culte à faire absolument en Petite Camargue.

Saint-Gilles, c’est aussi ses hameaux. Le plus connu d’entre eux s’appelle Espeyran, qui a donné son nom à une famille bien connue.

Ils sont les fondateurs du Château d’Espeyran, construit au 19ème siècle et inscrit sur la liste des monuments historiques.

7- Le Seaquarium du Grau-du-Roi

Otarie

Grand complexe aquatique et centre éducatif, le Seaquarium abrite plus de 2 000 poissons et des dizaines d’espèces de requins, d’otaries, de phoques et d’autres grands animaux aquatiques.

On y trouve également des pieuvres, des anguilles, des pastenagues, des méduses, des nautiles, des crabes, des homards et des tortues.

Plongez dans un monde sous-marin grâce au musée et aux expositions d’apprentissage interactif.

La section Requinarium présente plus de 30 espèces de requins vivants, ainsi que des informations sur les 350 espèces de requins du monde entier.

8- Naviguer sur le canal

Autre activité à faire en Petite Camargue : la promenade en bateau. Au départ d’Aigues-Mortes, vous aurez le choix de l’itinéraire.

Soit remonter le Canal du Rhône à Sète, direction Saint-Laurent d’Aigouze et la Tour Carbonnière.

Soit rejoindre le Grau du Roi et passer devant les Salins du Midi. Il n’y a pas de mauvais choix, c’est à vous de voir .

9- Tours et Remparts d’Aigues-Mortes

Les Remparts d’Aigues-Mortes

Des remparts médiévaux bien préservés, dont Tours et Remparts d’Aigues-Mortes, entourent cette petite ville française.

La Tour de Constance est l’un des exemples les plus célèbres d’architecture militaire d’Europe occidentale du XIIIe siècle dans les marais.

Elle a été conçue pour fournir des signaux d’alerte en cas d’invasion de flottes et pour offrir un quartier général spirituel au clergé.

Cherchez la salle de garde du rez-de-chaussée avec sa herse de protection, une cave avec un garde-manger et un entrepôt de munitions, et des cachots.

La structure comprend également la salle des chevaliers.

Depuis la terrasse, profitez de la vue sur la région. Les remparts s’étendent sur une distance de 1 650 mètres.

Découvrez le point de départ des Croisades françaises avec une entrée aux remparts d’Aigues-Mortes.

Vous parcourrez comme bon vous semble ses remparts et découvrirez l’histoire médiévale de cette ville d’Occitanie.

10- Passez quelques heures à explorer Aigues-Mortes à pied

Aigues-Mortes est l’une des villes les plus populaires de la région, et je comprends parfaitement pourquoi. Aigues-Mortes est une petite ville complètement entourée et protégée par une enceinte fortifiée.

À l’intérieur des murs de la ville, c’est une ville parfaite à explorer à pied. Vous avez des rues étroites, dont beaucoup sont réservées aux piétons. Aigues-Mortes est si petite que vous pouvez l’explorer en une journée (ou moins !).

Profitez de la visite d’un marché local à Aigues-Mortes pour acheter du riz noir ou rouge, qui est typique de cette région. Vous trouverez également des boutiques de vendeurs locaux qui vendent leurs propres huiles d’olive et des articles artisanaux.

Ne manquez pas de visiter l’église Notre Dame des Sablons et d’admirer ses vitraux uniques.

11- Les Salins du Midi

Les Salins du Midi

Toujours à Aigues-Mortes, sur la route menant au Grau-du-Roi, se trouvent les Salins du Midi.

Ces marais salants offrent un paysage à couper le souffle, entre montagnes de sel et étendues d’eau rose.

De plus, de nombreux flamants roses vivent dans les environs.

Cette activité économique existait déjà au Moyen Âge. Aujourd’hui, elle est l’un des piliers de l’économie locale.

Mais les Salines ont également été le théâtre d’un massacre tragique, perpétré par les locaux contre des immigrants italiens, en 1893.

Ces derniers étaient accusés de voler le travail des Aigues-Mortais. En visitant les Salines, vous retracez l’histoire du lieu et la fabrication du sel n’aura plus de secret pour vous.

C’est vraiment une activité incontournable en Petite Camargue.

12- Les villages de l’Aveyron

Situé au cœur de l’Occitanie, l’Aveyron est chargé d’histoire et de sites exceptionnels. Avec une altitude allant de 144 à 1 463 mètres, l’Aveyron passe du plateau désertique du Larzac à des vallées verdoyantes sillonnées de rivières.

L’Aveyron est une terre de caractère, rude et douce à la fois, où la vie a tendance à se ralentir, comme autrefois.

L’Aveyron est aussi un paradis pour les gourmands et les amoureux de la nature.

Plus que tout, l’Aveyron est un lieu de villages médiévaux pittoresques, avec plus de Plus Beaux Villages de France officiels que dans toute autre région.

Par où commencer ? Il y a Conques, situé sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, et d’autres jolis villages comme Belcastel, Najac ou Peyre.

13- L’étang du Ponant

L’étang du Ponant est un lac artificiel

L’étang du Ponant est un lac artificiel situé entre le Grau-du-Roi et la Grande Motte.

L’étang est alimenté par le fleuve côtier : le Vidourle. Fleuve servant également de frontière entre le Gard et l’Hérault.

Au Ponant, vous aurez l’occasion de vous essayer à plusieurs activités telles que la pêche et les sports nautiques.

En fin de journée, l’endroit est également parfait pour admirer le coucher de soleil.

Un spot à privilégier pour les plus photographes d’entre vous.

14- Abbayes de Sant Martí del Canigó & Sant Miquel de Cuixà

Le Canigó (Canigou en français) est une montagne des Pyrénées qui a une signification symbolique pour le peuple catalan.

Pour les Catalans, le Canigó a toujours été un lieu sacré, un lieu de légendes et de mystères mais aussi un symbole national qui a inspiré des poètes comme Jacint Verdaguer, auteur du poème Canigó.

L’écrivain Rudyard Kipling, qui a visité Vernet-les-Bains à plusieurs reprises entre 1910 et 1926, s’est déclaré « parmi les loyaux sujets du Canigou ».

Malheureusement, cette région des Pyrénées est passée aux mains des Français après le traité des Pyrénées de 1659, lorsque Philippe IV de Castille et d’Aragon a cédé les terres de la Catalogne du Nord, avec sa capitale à Perpignan, au roi français Louis XIV.

Ce fut un revers pour la Catalogne, qui perdit 1/5 de son territoire. Plus important encore, la deuxième ville du pays (Perpignan) est laissée entre des mains étrangères.

15- La Gastronomie

La gardienne (source : ptitchef.com)

Visiter la Petite Camargue, c’est aussi découvrir la gastronomie locale. Voici la liste des plats principaux :

  • La gardianne : un plat à base de viande de taureau cuite au vin rouge, accompagné de riz de Camargue
  • Le riz de Camargue : un riz décliné en plusieurs variétés et protégé par une Indication Géographique Protégée
  • La tapenade : une recette à base d’olives broyées, de câpres et d’huile d’olive, que l’on sert sur des toasts à l’apéritif
  • La saucisse de taureau : une saucisse plus forte mais moins grasse que la saucisse pur porc
  • Les tellines : petits mollusques qui ressemblent à des mini-moules.
  • La fougasse d’Aigues-Mortes : une fougasse sucrée à la fleur d’oranger.
  • Les vins : dont l’IGP Sable de Camargue, connu pour son Gris. Vers le Galicien et le Vauvert, on trouve aussi l’AOC Costières de Nîmes.
  • La rouille d’Aigues-Mortes : un dérivé local du célèbre plat, assaisonné d’aïoli
  • Les légumes des sables : comme les carottes et les asperges
  • Les huîtres de Camargue : au goût très fin.

16- Parc National des Cévennes

Créé en 1970, le Parc national des Cévennes est l’un des dix parcs nationaux de France et l’un des deux parcs à être habité, y compris dans sa zone centrale.

Ce vaste territoire a été distingué par l’UNESCO comme Réserve de Biosphère pour l’équilibre particulier entre l’homme et la nature.

La richesse du parc repose sur la variété des milieux naturels et des paysages : des hauts plateaux granitiques du Mont Lozère aux majestueuses forêts de l’Aigoual, en passant par les vastes plateaux calcaires du Causse Méjean creusés dans les spectaculaires Gorges du Tarn et de la Jonte, les Cévennes sont tout cela et bien plus encore.

17- Grimpez sur le clocher de l’église des Saintes-Maries-de-la-Mer pour une vue panoramique

le clocher de l’église des Saintes-Maries-de-la-Mer

Les Saintes-Maries-de-la-Mer sont la quintessence de la ville balnéaire de Camargue.

Elle est très plate, ce qui signifie que vous n’avez pas besoin de monter très haut pour avoir une vue panoramique de la ville.

Le meilleur endroit de la ville est l’ascension de l’église des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Pour seulement 3€, vous pouvez monter quelques étages pour avoir une belle vue panoramique sur les bâtiments blancs et les toits orange qui composent les Saintes-Maries-de-la-Mer.

Vous aurez une vue à 360 degrés de la ville et pourrez même vous asseoir sur le toit si vous n’êtes pas encore prêt à redescendre.

18- Albi, la Rouge

Située dans le département du Tarn, la ville d’Albi est surnommée « La Rouge » en raison de son architecture en briques rouges. Ce bastion du pouvoir catholique a été le point de départ de la sanglante croisade des Albigeois contre les Cathares au XIIIe siècle et il semble toujours prêt pour la guerre.

Albi ne fait pas partie du Chemin Cathare, mais si vous vous intéressez au catharisme, il est logique d’étendre vos explorations à Albi.

Les cathares étaient connus sous le nom d’Albigeois en raison de leur association avec la ville d’Albi et parce que le concile de l’Église de 1176, qui a déclaré la doctrine cathare hérétique, s’est tenu près d’Albi.

À Albi, vous ne pouvez pas manquer la Cité épiscopale, annoncée comme patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2010. Développée autour de la cathédrale et du palais-forteresse, la Cité Episcopale date du 13ème siècle !

La Cité Episcopale est une représentation unique et bien préservée de ce type de développement urbain en Europe.

Elle couvre 20 hectares et regroupe quatre quartiers médiévaux, des monuments historiques, des sites majeurs et les berges du Tarn.

19- Le Pont du Gard

Le pont du Gard

L’aqueduc du Pont du Gard est un ouvrage romain construit au cours du premier siècle de notre ère pour canaliser l’eau depuis la source de l’Eure à Uzés jusqu’à Nîmes.

En cours de route, la rivière Gardon constituait un obstacle difficile à franchir, qui fut surmonté par la construction du Pont du Gard.

Le Pont du Gard a été utilisé comme aqueduc jusqu’au 6ème siècle. Il est devenu un péage au Moyen Âge, puis un pont routier du 18e au 20e siècle.

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, le Pont du Gard est une véritable prouesse technique. Il mesure 48 mètres de haut, et comporte trois rangées verticales d’arches : 6 au niveau le plus bas, 11 au deuxième niveau, et 35 au troisième et dernier niveau.

Ne manquez pas le Musée du Pont du Gard, qui retrace l’histoire de la construction de l’aqueduc.

Le Pont du Gard constitue une excellente excursion d’une journée depuis Nîmes, Uzés ou Avignon.

Vous pouvez également atteindre le pied du Pont du Gard en naviguant en kayak sur la rivière Gardon, et certaines des excursions proposées sont disponibles toute l’année.

20- Béziers

La ville médiévale de Béziers était un important bastion du catharisme. Pendant la croisade cathare, Béziers a été le premier endroit à être attaqué.

Les catholiques de Béziers ont reçu un ultimatum : livrer les hérétiques ou partir avant que les croisés n’assiègent la ville. Finalement, ils ont décidé de refuser, et ils ont résisté avec les Cathares.

Sur les mots « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens » d’un légat du pape de Rome, les croisés donnent libre cours à la « grande boucherie » de Béziers : la ville est brûlée et toute sa population, cathares et catholiques, meurt.

Aujourd’hui, on vient à Béziers pour visiter son impressionnante cathédrale Saint-Nazaire, construite au XIIIe siècle au sommet d’un rocher escarpé.

Le pont roman de la ville sur l’Orb (12e siècle) est également une merveille. Pendant de nombreux siècles, ce pont était l’unique point de passage de la Provence à Toulouse. Béziers est également un endroit idéal pour explorer le Canal du Midi en bateau ou à vélo.

21- Carcassonne

Carcassonne

Le Pays Cathare est l’une des régions les plus fascinantes à visiter dans le sud de la France, avec un patrimoine incroyable et une histoire mouvementée d’hérésie et de croisades.

Le Pays Cathare est un ensemble de châteaux médiévaux, de villages et d’abbayes romanes liés aux Cathares et au catharisme – un mouvement chrétien dualiste qui a prospéré dans le sud de l’Europe – en particulier dans le Languedoc – entre le XIIe et le XIVe siècle.

Ces sites ont été les témoins du conflit qui a opposé il y a 800 ans les cathares à l’Église catholique.

La Cité de Carcassonne est l’un des sites les plus importants à visiter dans le Pays Cathare et l’une des principales destinations d’Occitanie.

La cité est devenue une terre d’hérésie aux yeux du pape Innocent III, et elle a été l’une des principales cibles lors de la première croisade cathare de 1209 menée par Simon de Montfort.

Grâce à une visité guidée passionnante, vous découvrirez l’incroyable Cité de Carcassonne, classée au patrimoine mondial.

Vous allez adorer cet environnement unique, chargé d’histoire

22- Les villes méditerranéennes

Bordée par la mer Méditerranée, l’Occitanie ne manque pas de jolies villes côtières parfaites pour quelques jours de baignade, de détente et de sports nautiques.

Vous y trouverez certaines des plus belles plages de France, ainsi que des villages de pêcheurs animés et des villes de marché prospères.

Parmi les villes côtières qui peuplent le littoral d’Occitanie, citons Collioure, centre du mouvement fauviste d’André Derain et d’Henri Matisse, Gruissan, caractérisée par ses maisons typiques construites sur pilotis sur la plage, ou encore Sète, au caractère bien trempé, élevée des sables pour relier le canal du Midi à la mer Méditerranée.

23- La Gorges du Tarn

Les gorges du Tarn

Les Gorges du Tarn sont un immense canyon sculpté dans le plateau calcaire par la rivière Tarn – entre le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre.

Les Gorges du Tarn abritent des villages pittoresques, des églises médiévales, ainsi que d’anciens châteaux et forteresses.

Aujourd’hui, cette région est bien connue pour ses diverses activités de plein air comme le rafting, l’escalade ou le kayak.

C’est aussi une belle région à explorer lors d’un road trip, avec des sites remarquables et des vues étonnantes.

24- Nourriture et vin d’Occitanie

L’Occitanie offre d’excellentes spécialités régionales, assez différentes selon l’endroit où l’on se trouve.

Dans l’ancienne région du Languedoc-Roussillon, les visiteurs trouveront de bons plateaux de fruits de mer composés de palourdes, d’huîtres et de moules, le fameux cassoulet (ragoût de haricots avec du porc ou du canard) de Castelnaudary, l’excellent riz de Camargue et de nombreuses sortes de biscuits et de pâtisseries.

La région viticole du Languedoc-Roussillon est l’une des plus grandes régions viticoles de France en termes de surface de vignoble, même si elle n’est pas aussi célèbre que d’autres régions viticoles de France.

Les vins du Languedoc sont de bons vins à des prix vraiment abordables et comprennent du Merlot, du Cabernet et de la Syrah. On trouve également beaucoup de blancs de qualité, comme le Sauvignon Blanc, le Chardonnay, le Grenache et le Muscat Blanc.

La liste des plats typiques des Pyrénées annonce les haricots de Tarbes, l’agneau, l’aligot (un plat de pommes de terre à la crème avec du fromage), et la garbure, (une soupe de montagne avec du chou et des morceaux de jambon).

Les Pyrénées sont également célèbres pour leurs fromages, qu’il s’agisse de fromages de vache ou de brebis, accompagnés de vins issus de domaines locaux tels que le Jurançon, le Gaillac, le Cahors, le Madiran et l’Armagnac.

25- Canal du Midi

Le canal du midi

S’étendant de Toulouse à Sète, le canal du Midi est une prouesse architecturale qui relie l’océan Atlantique à la mer Méditerranée. Cette construction du XVIIe siècle conçue par Pierre-Paul Riquet a nécessité 12 000 hommes pendant quinze ans, de 1666 à 1681.

Aujourd’hui, le canal du Midi est annoncé au patrimoine mondial de l’UNESCO et fait partie des incontournables de l’Occitanie, propices à la découverte et à la détente.



Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page