Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

L’Armada 2019 – Bienvenue à Rouen

Et revoilà l’Armada à Rouen après 6 longues années d’attente, pour sa 6ème édition et ses 30 ans d’existence, la 1ère édition datant de 1989. Un évènement incomparable qui va attirer 5 millions de visiteurs en 10 jours dans la capitale de la Normandie, probablement la plus grosse attraction en France en 2019.

Les marins de toutes nationalités ne resteront pas cantonnés sur leur bateau pendant les festivités, nous les croiserons en ville et surtout le soir au moment où la fête bat son plein.

La Ville va se trouver métamorphosée entre le 5 juin, date d’arrivée des premiers bateaux et le 16 juin, jour où les bateaux vont quitter les quais de Rouen pour remonter la Seine jusqu’à l’embouchure du Havre, offrant à tous les chanceux qui auront un accès le long du fleuve de voir passer les plus bateaux du monde.

Il faut voir la foule amassée en bord de Seine qui regarde passer tous les navires à un rythme régulier pour les acclamer et immortaliser le moment avec des marins qui leur proposent leur dernière parade.

(photo : vedettesjoliefrance.com)

L’occasion pour moi de vous faire découvrir cet évènement exceptionnel et en profiter pour vous présenter les bonnes adresses de la Ville, il y en a pour tous les goûts.

Il serait effectivement dommage de ne venir que pour voir les bateaux alors que la ville présente un patrimoine architectural exceptionnel, et que le centre historique recèle de petits trésors qu’il ne faut pas manquer.

Le déroulé de l’Armada

Cela commence le 5 au soir avec l’arrivée des premiers voiliers, et l’occasion de voir le Pont Flaubert réaliser sa prouesse technique de levée entre 21 heures et minuit pour laisser passer les premiers voiliers. 

A l’époque de sa réalisation, beaucoup s’étaient émus du coût supérieur à 100 millions. Mais c’est vrai qu’il est très beau et…très imposant :

  • 670 m de long
  • une portée principale de 120 m
  • 4 pylônes élancés, surmontés de papillons d’acier
  • une hauteur de 86m.

Inauguré le 30 septembre 2008, le nouveau pont Gustave Flaubert défie les lois de l’apesanteur pour s’élever à 55 mètres au-dessus de la Seine. Considéré comme le pont mobile le plus grand d’Europe, il est aujourd’hui la fierté de la Ville.

La levée va s’effectuer ainsi 5 fois, les 6 et 7 juin entre 5h et 6h du matin pour les lève-tôt et le soir entre 21h et minuit, au rythme de l’arrivée des bateaux. 

Le spectacle est suffisamment impressionnant pour ne le manquer sous aucun prétexte.

Le nouveau venu à l’Armada, L’Hermione arrivera le 7 au soir vers 21h.

Des feux d’artifice tous les soirs dès le 6 juin

Il s’agit d’une réplique d’un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. C’est une frégate de 44 m de long, de 12 portant 26 canons de 12 livres et 8 canons supplémentaires de 6 livres. Incontestablement l’une des stars de cet armada.

Un feu d’artifice spécial Hermione sera proposé le 7 au soir.

Des feux d’artifice tous les soirs dès le 6 juin

Mais ce ne sera pas le seul puisque les visiteurs auront droit à un feu d’artifice tous les soirs, et ce, dès le 6 juin. 

Et également des concerts tous les soirs.

Des concerts tous les soirs

Compte tenu de la foule annoncée, si vous souhaitez admirer les bateaux dans les meilleures conditions, nous ne saurions que trop vous conseiller d’être le plus matinal possible.

Jugez par vous-même :

Calme le matin (photo laberteliere.com)

Foule l’après midi (photo Archives
Armada)

Ou alors le soir mais ce sera plus pour l’ambiance et les éclairages somptueux.

L’Armada le soir

Quels sont les bateaux à admirer ? 

47 bateaux sont attendus et il faut savoir que pour la plupart une visite gratuite est organisée tous les jours.

Les voiliers, bien sûr, de toute époque, de toute taille et de toute nationalité mais aussi les bateaux de guerre, pour certains très impressionnants visuellement mais aussi en terme de modernité comme le fameux Tarik Ben Ziyad déjà présent à l’Armada 2013. Il s’agit d’une frégate livrée en 2011 pour le compte de la Marine royale marocaine. Véritable concentré de technologie, il mesure 105 m pour un équipage de 110 marins.

Le Tarik Ben Riyad (photo : helis.com)

Autre présence exceptionnelle La Bretagne, dernière frégate de lutte anti-sous-marine et de défense aérienne du programme FREMM lancé en commun par la France et l’Italie et livrée en 2016. Un monstre de 142 m avec un équipage de 108 marins.

La Bretagne (photo : Marine nationale)

D’autres bateaux de guerre seront également présents dont certains battant pavillon français et mériteront forcément le détour.

L’armada, ce sont aussi et surtout les voiliers de toute taille et de toute époque.

Tout d’abord, les impressionnants voiliers russes Krusenshtern et Sedov, des 4 mats de plus de 100 m de long datant tous deux du début du XXe siècle.

Krusenshtern (photo : espritgrandlarge.com)

Sedov (photo : les loves-loveurs/sergio)

Le très populaire trois mâts mexicain Cuauhtémoc dont l’équipage laisse à chaque armada de très bons souvenirs aux rouennais (et aux rouennaises !).

Cuauhtémoc (photo : P. Garant

Le célèbre et magnifique Belem, dernier grand trois mâts français, date de 1896. Totalement restauré dans les années 70 avec l’appui financier des Caisses d’Epargne, il est aujourd’hui voilier école et parade régulièrement dans les grands rassemblements internationaux de trois mâts.

Belem (photo : fondationbelem.com)

Trois répliques superbes attireront également beaucoup de visiteurs, l’Hermione dont nous avons déjà parlé, qui a été restauré le plus fidèlement possible à la frégate de l’époque avec notamment sa coque réalisée en chène, mais aussi le somptueux El Galéon, battant pavillon espagnol, une reproduction de 2010 d’un galion du XVIe siecle, d’une longueur de 51 m.

El Galéon (photo : L. Beaumel)

Et enfin Etoile du Roy est la réplique en bois d’une frégate corsaire malouine de 1745. Construit en 1996 en Turquie, il bat pavillon français et est basé à Saint Malo.

Etoile du Roy (photo : actunautique.com)

Ce qu’il faut encore savoir sur l’évènement, pour ceux qui auront le bonheur de rester plusieurs jours :

  • Samedi 8 juin à 11h : inauguration officielle de l’Armada
  • Dimanche 9 juin : la messe des marins qui permet de côtoyer les marins au plus près
  • Mercredi 12 juin : l’Armada envahit la ville. Les quais offrent un des plus beaux spectacles au monde, celui des géants des mers et le grand défilé des équipages en tenue d’apparat investit, en fanfare les rues de la ville de 14h30 à 16h30. 

Le défilé des équipages en tenue d’apparat (photo : Hervé Pinson)

  • Samedi 15 juin : vous avez la possibilité pour les lève-tôt (et pour les sportifs !) de faire un footing avec les marins sur les quais à 8h30, grand moment de communion et de partage avec toutes ces nationalités.

Le feu d’artifice de clôture, le plus beau aura lieu le soir même avant le grand départ des bateaux le lendemain matin. Et là, c’est spectacle extraordinaire à immortaliser avec le départ de tous les voiliers à partir de 10h jusqu’à 16h, avec en prime un survol de la patrouille de France.

Le départ des bateaux (photo : rouentourisme.com)

Sachez que vous pouvez opter tous les jours de l’armada pour une balade dans un bateau promenade qui remonte la Seine le long des bateaux et qui offre un panorama plus impressionnant (et plus au calme) sur les bateaux, de jour comme de nuit selon vos préférences.

Et la ville de Rouen dans tout ça ?

Déjà, ce qu’il faut savoir, c’est que les quais sont à proximité immédiate du centre historique de la Ville (300 à 600 m), véritable poumon de l’agglomération sur le plan animation, commerce, culture et lieux de sortie. La ville, déjà très animée en cette saison va se trouver prise dans un tourbillon formidable de joie, de partage et de fête. En résumé, on oublie tous notre quotidien et on se laisse entrainer pendant 10 jours dans un monde de beauté et de gaieté, cosmopolite et coloré.

Les bars et les restaurants seront pris d’assaut et si la météo est de la partie, les terrasses bondées.

Evidemment les lieux les plus en vue (la place du Vieux Marché, la place de l’hôtel de Ville, place du 19 avril 1944, le Gros Horloge) sont les premiers auxquels on pense mais la vieille ville et ses rue moyenâgeuses recèlent de pépites dont il faut que je vous parle.

Une grosse faim, une petite faim, une soif ou une envie de shopping, des maisons à l’architecture exceptionnelle, voici une liste (non exhaustive) de lieux qui valent le détour.

La rue Saint Nicolas

Rue Saint Nicolas (photo : Jean Luc Daussy)

L’une des rues les plus sympathiques de Rouen, les immeubles magnifiques accueillent en leur rez de chaussée de charmantes et pittoresques boutiques indépendantes.

Passez chez Jacotte et Javote, brocante spécialisée sur les objets de la 2epartie du XXe siècle qui vient de se déplacer au sein de la rue Saint Romain pour tripler sa surface. Des objets aussi surprenants que séduisants sans cesse chinés par des propriétaires passionnés.

Jacotte et Gavotte (photo : unebellejournee-abeautifulday.fr)

En face, vous ne pouvez pas manquer Karma, magasin de décoration très raffiné dans lequel vous trouverez facilement l’objet qui sublimera votre intérieur.

Boutique Karma

Pour les nostalgiques et les passionnés de jouets anciens, vous trouverez votre bonheur dans la boutique de Caroline qui ravivera vos souvenirs d’enfance.

La Boutique de Caroline (photo : Bruno Belamri)

Le fournil du Carré d’or, l’une des boulangeries de Rouen où il faut absolument goûter les différents pains et les viennoiseries.

Le Fournil du Carré d’Or (photo : rouentourisme.com)

Nous vous proposons sur notre site au 49 rue Saint Nicolas l’appartement meublé Le Saint Nicolas et le bourdon de la Cathédrale, avec vue sur la Cathédrale, confortablement aménagé et parfaitement équipé, idéal pour découvrir le Rouen historique. Pouvant accueillir 4 personnes dans une atmosphère raffinée, la grande cuisine parfaite pour préparer de bons petits plats, le salon équipé d’une TV et d’une connexion WIFI gratuite en font un lieu parfait pour les séjours touristiques ou professionnels.

Juste au dessus de la rue Saint Nicolas, découvrez l’adorable place Saint Amand qui abrite L’Espiguette, une table incontournable de Rouen, proposant une carte de grande qualité dans une ambiance bistro d’un autre temps. Sinon, aux beaux jours, il y a l’adorable terrasse ombragée. Réservation très conseillée.

L’Espiguette (photo : rouen-bouge.fr)

La rue Saint Romain

Nous sommes en plein moyen âge, la rue de Rouen probablement la plus typique des fameuses maisons à pan de bois.

La rue Saint Romain (photo : Franck Herbert)

Cette rue est évidemment marquée par l’Historial Jeanne d’Arc, musée très récent (2015) consacré à la vie de Jeanne d’Arc, situé au sein du magnifique archevêché de Rouen et sa fameuse tour du XVe siècle dans un état remarquable.

Allez goûter une délicieuse pâtisserie maison au salon de thé Dame Cakes, véritable institution rouennaise à la devanture immanquable, le salon à l’étage vous offrira une vue directe sur la Cathédrale de Rouen.

Salon de thé Dame Cakes (photo : rouentourisme.com)

Au tout début de la rue Saint Romain, dans le passage Maurice Lenfant se trouve niché discrètement le restaurant gastronomique étoilé au guide Michelin l’Odas qui propose un menu les midis hors jour férié au prix très raisonnable de 36€ où vous laissez carte blanche au chef.

L’Odas (photo : chateauxhotels.com)

La rue Martainville

Longue rue du cœur historique vaut pour ses nombreuses maisons à colombage, parfaitement restaurées datant parfois du XVe siècle.

Rue Martinville

La rue Damiette

Au cœur du quartier des antiquaires, donnant sur l’église Saint Maclou. Au N° 30, le portail Louis XVI de l’hôtel d’Aligre dissimule l’un des bâtiments les plus prestigieux de Rouen, l’hôtel de Senneville, un hôtel particulier, entouré de ses jardins, ouverts à la visite chaque année au mois de septembre dans le cadre des journées du patrimoine.

Rue Damiette (photo : Pere Sanz/iStock)

Nous rénovons actuellement un appartement « Les Jardins de Senneville » situé dans la cour intérieure avec vue directe sur l’Hôtel de Senneville, qui sera proposé à la location avec tout le confort et l’équipement nécessaire.

Il faut dénicher le p’tit bar, au numéro 5B qui porte bien son nom et dont la devanture est très discrète. Mais lorsque l’on franchit la porte, on se retrouve un siècle en arrière avec une ambiance très 1920, y compris dans la présentation des deux barmen, très classes. Ambiance agréablement feutrée pour déguster des cocktails très originaux qui étaient proposés à la Belle Epoque en Europe ou aux Etats Unis.

Le P’tit Bar (photo : tripadvisor.fr)

La rue Eau de Robec

Une rue très pittoresque de Rouen dont la partie la plus sympathique et piétonne suit le cours historique du Robec, petit cours d’eau conférant au lieu un côté très romantique.

Rue Eau de Robec (photo : Stéphane Compoint)

Les maisons principalement à pan de bois abritent pour la plupart des commerces très sympathiques. J’en retiendrai un, la Diva des sens, un restaurant proposant une cuisine de qualité avec un patron plus cool tu meurs. Que ce soit en salle à la déco chaleureuse ou en terrasse au pied du cours d’eau, vous passerez un bien agréable moment avec le meilleur rhum planteur de Rouen en prime.

La Diva des Sens (photo : lafourchette.com)

La place de Gaulle et la rue de l’Hôpital

La place de Gaulle ou place de l’Hôtel de Ville a été profondément remaniée au cours des dernières décennies offrant aujourd’hui un lieu festif au sein de la plus grande place de la Ville.

Nous vous proposons de vous accueillir au Fiquet de Normanville, un appartement très confortable dans un immeuble à la façade classée et jouissant d’une vue dégagée et panoramique sur la place. Parfait pour un séjour découverte de la Ville ou professionnel, situé au pied des transports, d’un parking couvert, à 10 min à pied de la gare. Wifi gratuit.

Au démarrage de la rue de l’Hôpital en partant de la place De Gaulle, vous ne pouvez pas manquer l’Nzo café, un bar à bière et cocktail à l’ambiance extra et personnel au top, terrasse chauffée l’hiver.

Le 11h11 concept store, rue de l’Hôpital vient d’ouvrir pour proposer un espace tendance où vous pouvez admirer des expos en buvant du thé ou du Yuzu, essayer des vêtements de créateurs, ou vous laisser tenter par des objets high tech au design magnifique. Parfait pour une idée cadeau.

11h11 Concept Store (photo : vitrines-de-rouen.com)

Quartier rue de la Vicomté et de la place de la Pucelle

Situées à deux pas de l’armada et de la place du Vieux Marché, elles font elles aussi partie du patrimoine de Rouen.

Chez l’gros, un restaurant proposant une cuisine authentique à base de produits frais, ouvert du lundi au vendredi. Les plus : un patron passionné et un patio ombragé.

Découvrez aussi Le Vicomté, un établissement très prisé des rouennais, installé sur 5 niveaux dans un bâtiment somptueux. Ambiance bobo branchée dans un magnifique décor offrant un coin bar, un resto, un espace DJ, des salons.

La Patisserie Julien, au 6 rue Ecuyère : artiste pâtissier, haut de gamme spécialisé dans le chocolat, ses réalisations sont tout simplement les meilleures de la ville. Goutez absolument le Tonka, la tarte chibouste ou tout simplement le flan à tomber.

Le Bar de l’hôtel de Bourgthéroulde :

L’hôtel de Bourgthéroulde (photo : mariages.net)

Devenu un hôtel 5 étoiles dans l’un des plus beaux bâtiments de Rouen, cet ancien hôtel particulier de style Renaissance transcende la place de la Pucelle. Vous pourrez déguster un cocktail dans la cour intérieure ou dans les salons du bar, confortablement installés dans les fauteuils moelleux. A envisager pour des RDV professionnels à caractère confidentiel également.

Le Prélude café, situé également place de la Pucelle, vous propose un brunch très sympathique à prix doux les dimanches entre 11h et 15h.

Brunch au Prélude Café

Le quartier du palais de justice

Le Palais de justice, en plein cœur du centre historique, est un splendide bâtiment datant du début du XVIe siècle, largement endommagé par les bombardements de 1944, et reconstruit après la guerre et qui porte malgré tout les stigmates des combats que la Ville a subi en cette trouble période sur ses trois façades.

Palais de Justice

Vous serez impressionnés par le style gothique flamboyant sans équivalent en France, les façades ornées de gargouilles et de pinacles dont le ciselage fait penser à de la dentelle.

Face à cet édifice, nous vous proposons l’appartement « L’Echiquier de Normandie », qui offre une vue exceptionnelle sur ce prestigieux bâtiment, à 100 m du parking sécurisé « Espace du Palais » et à moins de 10 min de la gare. Sa situation de premier ordre, sa décoration soignée, sa cuisine tout équipée, son salon chaleureux avec TV et wifi gratuit, son lit queen size, en font un lieu parfait pour un séjour touristique ou un pied à terre professionnel.

Au pied de l’appartement, le restaurant Yugo Nikkei food vous accueille depuis seulement un mois mais il fait d’ores et déjà partie de nos chouchous. Ses tous jeunes créateurs (24 ans) vous font découvrir une cuisine totalement originale, sous influence péruvienne et japonaise. Les plats à base de poisson frais, agrémentés d’épices, d’herbes aromatiques, de fruits et de légumes, dans la tradition des céviches se traduisent par des saveurs tout à fait nouvelles, à la fois puissantes et fraiches. Des jus de fruit surprenants sont proposés pour accompagner les plats. A moins que vous ne préfériez un bon verre de vin. On ne saurait que trop vous conseiller d’arriver assez tôt, le service sera beaucoup plus rapide. 

Plat du Yugo Nikkei food

Deconihout : Encore une institution rouennaise pour cette droguerie familiale dont la vitrine rappelle ces magasins du milieu de siècle dernier. Il parait que l’on trouve tout aux galeries Lafayette, en tous cas c’est sûr on trouve vraiment tout dans cette enseigne en matière de droguerie, de recette de grand-mère, de senteur… mais Deconihout c’est aussi un superbe espace décoration à l’étage, parfait pour les petits (ou gros !) cadeaux.

Boutique Deconihout

Le Lanchon, opticien rue Jeanne d’arc en face du Palais de justice. En Normandie c’est bien connu, le soleil brille tous les jours, quoi de plus naturel donc que de se rendre chez Le Lanchon pour choisir une paire de lunettes de soleil parmi les marques de qualité. Large choix des marques, des montures, du classique au design ultra contemporain, accueil incomparable et surtout un service de conseil jamais vu ailleurs, qui sait vous recommander le modèle qui convient le mieux à votre visage.

Opticien Le Lanchon

Une des plus grandes librairies indépendantes de France se trouve également rue Jeanne d’arc, l’Armitière propose un nombre de titres incalculable sur trois niveaux représentant 1350 m2 : des poches, des beaux livres, des ouvrages universitaires, des bandes dessinées et même des jouets. De nombreux auteurs viennent dédicacer leur livre le tout dans un cadre somptueux. Il faut absolument y passer quand on vient à Rouen. 

L’Armitière

Je vais finir par une enseigne, un peu excentrée, boulevard de Verdun, mais qu’il faut absolument connaitre : Les caves Pierre Noble. Dès que l’on franchit la porte, on voit immédiatement que l’on n’est pas chez un caviste traditionnel. Ici, l’ambiance vous donne envie d’y passer l’après-midi, avec différents espaces, pour les vins, les whiskies, les rhums, les champagnes avec que des produits de qualité et le tout dans un cadre très chaleureux. Mais qui dit produit de qualité ne dit pas forcément produit onéreux, il y en a pour toutes les bourses et dans cette maison tout le monde est le bienvenu.

Le personnel dans son ensemble est très accueillant et ultra connaisseur, que des passionnés. Et ça se voit : Rencontre organisée sur place avec des vignerons, soirée dégustation, initiation à l’œnologie, aux whiskies et au rhum, journées apéro, animation d’un club. Faites nous plaisir : Passez-y ! Vous ne serez vraiment pas déçus !

Les Caves Pierre Noble

Nous pourrions encore vous présenter de nombreuses autres adresses tant Rouen recèle de petits trésors aussi bien sur des emplacements de premier ordre qu’au détour de ruelles moyenâgeuses. 

Rouen va donc être à la fête le mois prochain avec ce nouvel armada mais n’oubliez pas que si tous ces navires sont un vrai régal pour les yeux, le régal continue dans tous les recoins du Rouen historique.

Mais avant de quitter Rouen, vous pouvez (devez) admirer un panorama de la ville dans son ensemble. Prenez la rue de la Corniche à Bonsecours, commune limitrophe de Rouen au détour d’un virage, vous avez un promontoire qui vous offre la plus belle vue de la ville, venez le matin pas trop tard ou également en début de soirée, les deux moments de la journée où l’éclairage sublime la ville. 

Belle vue de Rouen

A bientôt

Christine & Dominique

Joelaindien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page