Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Mont-Saint-Michel: Top 17 Meilleures Activités et Visites (Maintenant)

L’histoire du Mont-Saint-Michel remonte à 708, date à laquelle un sanctuaire a été érigé. Peu après, l’évêque Saint Aubert y a construit un oratoire après avoir eu une vision de l’archange Saint Michel (Saint Michel se traduit par Saint Michel). Il devint rapidement un important centre de pèlerinage et, en 966, une abbaye bénédictine y fut construite.

Aujourd’hui, la plupart des gens se rendent au Mont-Saint-Michel pour admirer sa vue exceptionnelle et son cadre majestueux. Il est situé dans une baie que se partagent les régions françaises de Normandie et de Bretagne, un détail qui a donné lieu à de vives querelles au fil des ans. Poursuivez votre lecture pour découvrir ce que le Mont-Saint-Michel a à offrir.


1. L’Abbaye du Mont-Saint-Michel

Mont-Saint-Michel

La meilleure chose à faire sur l’île du Mont-Saint-Michel est de loin la visite de son abbaye. Lieu de culte, de prière et de pèlerinage pendant des siècles, l’abbaye accueille aujourd’hui plus de touristes que de pèlerins.

Elle est officiellement classée monument historique depuis 1874 et possède une architecture incroyable. N’oubliez pas qu’il y a un établissement monastique sur l’île depuis le 8e siècle, il y a donc beaucoup à apprendre.

Si vous ne visitez pas l’abbaye, vous ne verrez pas le cœur et l’âme du Mont-Saint-Michel. Les grandes salles, les couloirs et les cours vous laisseront sous le charme.

2. Alligator Bay

Vous voyagez avec des enfants qui en ont assez d’apprendre l’histoire médiévale ? À seulement cinq minutes du Mont-Saint-Michel se trouve Alligator Bay, un zoo spécialisé dans les reptiles.

Il abrite la plus grande collection d’alligators d’Europe, dont quelques rares alligators blancs. Il y a plus de 700 animaux pour occuper tout le monde, y compris des tortues, des lézards, des serpents et plus encore.

Même si cela n’a pas forcément de rapport avec la France, c’est une option amusante à ajouter à votre itinéraire de voyage, surtout pour un voyage en famille.

3. Essayez les Prés-Salés du Mont-Saint-Michel

Vous avez probablement vu des photos du Mont-Saint-Michel avec des agneaux en train de brouter au premier plan (si ce n’est pas le cas, nous en avons ajouté une pour vous ci-dessus).

Les pré-salés sont des agneaux de pré-salé. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Ces agneaux sont élevés dans des prés côtiers qui sont recouverts par la marée et donnent à la viande d’agneau une saveur salée unique.

L’agneau de pré-salé du Mont-Saint-Michel bénéficie du statut AOP (Appellation d’Origine Protégée), ce qui signifie qu’il ne peut être produit que dans une zone limitée.

Les pré-salés font l’objet de multiples qualifications, notamment le nombre de jours de pâturage et l’âge requis. Au fil des ans, cette viande d’agneau est devenue un véritable mets de choix.

Si vous vous rendez au Mont-Saint-Michel ou dans les environs, ne manquez pas de repérer l’agneau pré-salé sur les menus.

4. Promenade sur les fortifications

Lors de votre visite du Mont-Saint-Michel, ne manquez pas les impressionnantes fortifications du mont. Si, à l’origine, il a été construit à des fins religieuses, les conflits de la guerre de Cent Ans entre la France et l’Angleterre ont nécessité, à partir du XIVe siècle, l’érection de nouvelles et puissantes fortifications sur le mont.

L’abbaye et l’île furent protégées par un mur flanqué de plusieurs tours défensives afin de les préserver des attaques anglaises.

Aujourd’hui, ces fortifications entourent toujours la ville historique. Elles sont très bien conservées et les remparts sont accessibles depuis plusieurs points.

Les visiteurs peuvent se promener le long des remparts, ce qui leur offre d’excellentes occasions de prendre des photos et d’avoir une vue imprenable sur la baie. Les vestiges les plus remarquables de murs et de tours se trouvent au sud et à l’est de l’île.

5. Tour de la Baie du Mont-Saint-Michel à vélo

La vélo-route

Si vous vous considérez comme un voyageur actif ou aventureux, le Mont-Saint-Michel offre de nombreuses activités de plein air.

De nombreux circuits à vélo sont disponibles en ligne, ainsi que des circuits de randonnée dans la baie. Il est également possible de louer des vélos dans une ville voisine et de faire quelques explorations par vous-même.

La piste cyclable autour de la baie est facilement l’une des plus spectaculaires de France. Le Tour de France est même passé par ici à plusieurs reprises.

Si vous êtes un cycliste sérieux et que vous avez quelques jours devant vous, il existe même une vélo-route qui va de Paris au Mont-Saint-Michel et qui s’étend sur plus de 250 kilomètres.

6. Découvrez La Grande Rue

La Grande Rue est la rue principale de l’île du Mont-Saint-Michel. Vous ne pourrez pas la manquer, car elle commence peu après avoir franchi la porte principale de l’île.

Elle est souvent bondée, mais pour de bonnes raisons, puisque c’est là que se trouvent la plupart des restaurants et des boutiques de souvenirs de l’île.

Marcher le long de cette rue étroite et pavée vous ramènera à l’époque médiévale. Les bâtiments qui bordent la rue datent des 15e et 16e siècles.

Nous vous recommandons d’arriver tôt le matin ou de prévoir de rester jusqu’en fin d’après-midi si vous voulez explorer cette rue avec moins de monde. Sachez qu’il y a également une pente dans la rue, alors préparez-vous à une montée un peu raide.

7. Promenade le long de la Baie du Mont-Saint-Michel

La traversée de la baie du Mont-Saint-Michel pourrait bien être l’une des promenades les plus magiques que vous ferez le long de la plage.

Si vous souhaitez explorer une grande partie de la baie, nous vous recommandons de suivre une visite guidée. Cependant, de nombreux visiteurs choisissent d’enlever leurs chaussures et de marcher pieds nus sur la baie juste en dessous de l’entrée du Mont-Saint-Michel.

Les marées changent quotidiennement, donc si c’est quelque chose que vous avez l’intention de faire, nous vous suggérons de rechercher les heures des marées en ligne avant de partir.

8. Mangez un morceau à La Mère Poulard

La Mère Poulard est sans doute le restaurant le plus célèbre du Mont-Saint-Michel. Construit en 1888 par Annette et Victor Poulard, il était (et est toujours) à la fois une auberge et un restaurant au service des visiteurs.

Le plat le plus populaire du menu est l’omelette. Bien que la recette soit secrète, nous pouvons vous dire qu’il y a beaucoup de beurre et bien sûr des œufs.

Les omelettes sont préparées dans de longues poêles en cuivre sur un feu ouvert, et les clients peuvent les regarder faire. Des plats salés sont proposés, ainsi que des desserts, comme une omelette aux pommes rôties et au caramel au beurre salé (deux ingrédients traditionnels en Normandie).

Bien qu’une omelette puisse sembler être un plat ordinaire, ce sont vraiment les omelettes les plus célèbres de France, il faut absolument les essayer.

9. Manger des huîtres à Cancale

Des huitres

Un éventail étonnant de villes et de sites touristiques se trouve à proximité du Mont-Saint-Michel. Cancale, un port de pêche pittoresque de la région Bretagne, est célèbre pour ses huîtres et parfait pour les amateurs de fruits de mer.

Saint-Malo, une ville fortifiée à couper le souffle, se trouve à une heure de route de l’île. Les plages du débarquement de la Seconde Guerre mondiale se trouvent également à deux heures de route du Mont-Saint-Michel.

Si vous avez du temps lors de votre voyage, nous vous recommandons d’essayer de combiner le Mont-Saint-Michel avec un autre de ces trésors pour profiter au maximum de votre visite.

10. Pèlerinages au Mont Saint-Michel

Depuis le VIIIe siècle, les pèlerins chrétiens font le difficile voyage vers le Mont Saint-Michel. Surnommée la « Merveille de l’Occident », l’abbaye du Mont Saint-Michel reste une destination sacrée pour les pèlerins d’aujourd’hui.

Depuis des siècles, les pèlerins accomplissent à pied la dernière étape de leur pèlerinage, la traversée de la baie du Mont Saint-Michel.

Il est important de savoir que la baie présente un marnage extrême (15 kilomètres dans chaque direction). La marée haute transforme le Mont Saint-Michel en île pendant environ une heure chaque jour. À marée basse, il est possible de traverser à pied le bassin sablonneux de la baie.

Les pèlerins peuvent engager un guide accrédité (agréé) pour leur faire traverser la baie du Mont Saint-Michel. Il est déconseillé de tenter le voyage sans guide, pour des raisons de sécurité.

Les sables mouvants peuvent créer des conditions dangereuses pour ceux qui ne sont pas familiers avec le terrain.

La traversée de la baie de sable jusqu’au Mont Saint-Michel prend environ deux heures. Ceux qui souhaitent faire l’expérience du voyage des pèlerins médiévaux peuvent marcher 13 kilomètres depuis le village de Genêts ou le village de Vains jusqu’au Mont Saint-Michel.

Des guides accrédités sont disponibles pour guider les pèlerins sur différents types de chemins de pèlerinage. De nombreux pèlerins effectuent leur démarche spirituelle à la fin du mois de septembre, à l’occasion de la Saint-Michel, qui célèbre l’archange Michel.

11. L’Eglise Paroissiale Saint-Pierre

L’Eglise Paroissiale Saint-Pierre

Cette petite chapelle pittoresque, située à mi-chemin de l’abbaye, est un endroit idéal pour s’arrêter et faire une pause dans la foule. Plus calme que son environnement, c’est un endroit où l’on peut se recueillir pendant un moment ou trois.

L’endroit est définitivement plus sacré que l’abbaye et respire la paix et la tranquillité. Visitez-le, prenez quelques minutes de calme et promenez-vous, en prêtant attention aux petits détails. Puis poursuivez votre chemin vers l’abbaye.

La magnifique île – chapelle Saint Michel sur le lac de Serre Ponçon

12. Barrage sur le Couesnon

Il est peut-être inhabituel d’annoncer un barrage dans le palmarès du Mont-Saint-Michel, mais c’est un barrage assez impressionnant. Une courte étendue de béton et de métal, il offre des vues fantastiques et est un endroit idéal pour pique-niquer.

Avec quelques escaliers séparant les deux niveaux du barrage, il est agréable de faire une pause de l’agitation de l’île elle-même et de s’installer avec un sandwich, si le temps le permet.

Cliquez ici pour visiter le barrage.

13. Qui est enterré sous le cloître ?

En 2017, des chercheurs ont mis au jour un ancien pavage (datant du 13e siècle) à environ 40 cm sous le niveau actuel du sol au Mont Saint Michel.

Des travaux étaient également effectués sur des lignes électriques dans cette zone, et environ trois douzaines de tombes médiévales y ont été découvertes.

Les corps d’hommes, de femmes et d’enfants étaient pour la plupart indiscernables, bien que certains soient restés intacts. Si vous voyagez à Paris, des visites de l’île sont proposées afin que vous puissiez vous promener dans les rues où ces tombes ont été découvertes.

Personne ne sait rien de ces corps. Qui sont-ils, quand ont-ils vécu ici, et comment sont-ils morts ? À quoi ressemblait leur vie sur l’île ?

Il s’agit des premières tombes découvertes au Mont-Saint-Michel. Les chercheurs auront donc fort à faire sur l’île pour découvrir tout ce qu’ils peuvent sur les ossements qui se trouvent sous le cloître.

14. Émerveillez-vous devant la spectaculaire maison de l’architrave

Le Mont Saint Michel présente une architecture à couper le souffle dont vous pourrez être témoin en visitant la Maison De L’Architaut.

C’est le début de votre exploration du Mont Saint-Michel. La Maison De L’Architaut est un bâtiment spectaculaire qui date du 16ème siècle.

Comme l’abbaye était en construction, l’aménagement d’autres bâtiments s’est avéré assez difficile. C’est la raison pour laquelle une structure supplémentaire en bois a été construite en face de l’abbaye, de l’autre côté de la rue.

15. Appréciez les objets d’art au Musée historique du Mont Saint Michel.

Le Musée Historique Du Mont Saint Michel offre une vue grandiose de la baie à travers les prisons du Mont Saint-Michel. Une collection d’artefacts anciens, d’armes et de cages en fer constitue sa principale exposition.

Le musée offre un riche mélange d’informations couplé à un large éventail de sculptures, d’armes, de montres et de peintures. En outre, vous trouverez également des donjons et des prisons qui racontent l’histoire.

16. Profitez de la vue magnifique depuis le Grand Degre

C’est la connexion qui relie la Grand Rue à la porte de l’entrée principale du bâtiment au Mont St-Michel le long des régions côtières de Normandie.

À l’entrée par la Grand Rue, vous arriverez à Grand Degré d’où vous pourrez profiter d’une côte étonnante à l’abbaye. En seulement 370 pas, vous arriverez à l’abbaye en suivant le sentier étroit qui couvre également une pente raide.

Grand Degre pose un défi sur ses escaliers de montée car il apporte beaucoup de défi ainsi qu’une belle scène sur votre chemin à travers elle. En fin de compte, la montée s’avère toujours importante.

17. Les Marées du Mont Saint-Michel

Depuis la rue principale, prenez l’un des petits sentiers menant aux remparts pour une vue panoramique sur l’eau. La baie du Mont Saint-Michel est le lieu des marées les plus hautes et les plus basses d’Europe.

Il peut y avoir jusqu’à 15 mètres de différence entre la marée haute et la marée basse ! Pendant la marée basse, vous pouvez faire une randonnée dans la baie avec un guide.

Les marées les plus hautes ont lieu un jour ou deux après une pleine ou une nouvelle lune. La marée basse peut aller jusqu’à 14km et, selon Victor Hugo, revenir « aussi vite qu’un cheval au galop ».

Le pont-jetée menant de la terre ferme au Mont était inondé à l’époque de la marée haute. Il y avait également deux parkings à quelques mètres de l’entrée du Mont Saint-Michel. Ceux-ci étaient inondés à marée haute et des panneaux avertissaient les conducteurs de tenir compte des heures de marée haute, sinon.

Maintenant que vous avez des idées sur les activité à Mon-Saint-Michel, vous pouvez faire votre réservation pour une excursion de 2 jours à Saint-Malo et Mont-Saint-Michel.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page