Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Poitiers: Top 20 Meilleures Activités et Visites à Faire (en ce moment)

Capitale de la région Poitou-Charentes, dans l’ouest de la France, Poitiers est une ville universitaire où l’on peut se plonger dans l’histoire médiévale. Il suffit d’un peu d’histoire pour que les nombreuses églises prennent tout leur sens et que les reines, ducs et comtes qui ont régné dans cette ville prennent vie.

Les places comme la place Charles de Gaulle regorgent de charmantes maisons à colombages, et vous pourrez vous amuser à dénicher les palais gothiques et Renaissance où vivait la noblesse de la ville. Et puis vous pouvez laisser le passé derrière vous, au moins pour quelques heures, dans le parc à thème ultramoderne du Futuroscope.


1. Le musée Sainte-Croix

Le musée Sainte-Croix ( Source : poitevins.fr )

Le plus grand musée de la ville se trouve dans un bâtiment brutaliste labyrinthique des années 1970.

Après un parcours intensif dans ces galeries, réparties entre la préhistoire, l’archéologie ancienne, l’histoire médiévale, les beaux-arts, l’ethnographie et la région, vous vous sentirez très bien informé sur Poitiers et sa région.

Le département d’archéologie vous fascinera car le musée est construit sur l’abbaye de Sainte-Croix du VIIe siècle.

Ne partez pas sans avoir vu la sculpture romaine de Minerve, le trésor de monnaies gallo-romaines de Chevonceaux, les stucs du 6e siècle du prieuré de Saint-Pierre et des œuvres d’art exceptionnelles de Rodin, Camille Claudel et Eugène Boudin.

2. Église Saint-Hilaire Le Grand

En raison de sa situation sur la route de pèlerinage du chemin de Saint-Jacques, cette église romane feutrée est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La Révolution n’a pas été tendre avec l’édifice, et la nef a été démolie et a dû être reconstruite.

Mais dans le chœur et le déambulatoire, on trouve de nombreuses œuvres d’art médiéval. Les quatre chapelles possèdent des fresques datant des années 1000, dont l’une des plus anciennes représentations médiévales de l’apocalypse.

Dans la crypte, un coffre du 17ème siècle contient les reliques de St. Hilaire, évêque de Poitiers au IVe siècle et principal écrivain et théologien de l’époque.

3. Le futuroscope

Futuroscope

Depuis les frères Lumière au XIXe siècle, la France a toujours été à l’avant-garde des arts cinématographiques, et le parc à thème du Futuroscope est le fruit de cet héritage.

Troisième parc à thème le plus fréquenté de France, il éblouit les visiteurs depuis plus de 30 ans avec des simulateurs, des manèges et des présentations à couper le souffle dans des salles IMAX 3D et 4D.

Les lieux où se déroulent ces manèges et ces spectacles sont de phénoménales structures de métal et de verre, certaines anguleuses, d’autres arrondies, mais toutes de vastes dimensions.

La plupart des spectacles ont des heures de début fixes, ce qui vous permet, contrairement à la plupart des parcs à thème, de planifier à l’avance et de ne pas perdre votre journée dans les files d’attente.

Réservez votre billet pour le Futuroscope en cliquant ici.

4. Parc de Blossac

Au milieu du XVIIIe siècle, le comte de Blossac avait de grands projets pour que Poitiers se débarrasse de son image médiévale avec de larges boulevards et des espaces ouverts comme ce somptueux parc.

Le parc est en fait longé par certains des anciens murs de la ville, comme vous pouvez le voir à l’angle sud. De là, vous pouvez également suivre le chemin de la Cagouillère jusqu’à la rive droite du Clain.

La majeure partie du parc est constituée de parterres de style français, avec des avenues en forme de flèche à côté de topiaires.

Il y a aussi un jardin anglais romantique avec des parterres de fleurs, une rivière ornementale, des statues, une grotte et une petite ménagerie avec des cochons d’Inde, des perruches et des lapins.

Découvrez ici : La rose du parc de la tête d’or : entre l’odeur et la durée, il faut choisir…

5. Baptistère Saint-Jean

Baptistère Saint-Jean

À Poitiers, vous pouvez pénétrer dans la plus ancienne église chrétienne de France, construite au IVe siècle, puis modifiée au VIIe siècle pour prendre sa forme actuelle.

À l’époque mérovingienne, on ne badinait pas avec le baptême et, au lieu d’un petit bénitier, l’église contient un grand bassin octogonal dans lequel les gens devaient être totalement immergés pour accomplir le rituel d’admission.

Des couvertures de sarcophages mérovingiens sont exposées dans le petit musée archéologique qui se trouve à l’intérieur, et d’incroyables peintures murales des 12e et 13e siècles décorent les murs.

6. Église Notre-Dame la Grande

Cette église du XIe siècle est une incroyable pièce d’architecture romane poitevine. À l’intérieur, on trouve des peintures médiévales au-dessus du chœur, représentant le Christ en majesté et la Vierge à l’Enfant entourée d’une mandorle.

Mais c’est le portail de l’église qui est le plus apprécié, avec ses frises sophistiquées du 12e siècle représentant des images de passages de l’ancien et du nouveau testament.

Au Moyen Âge, les sculptures de la façade de l’église auraient été peintes. Depuis 1995, les soirs d’été, l’artiste de la lumière Skertzo met en scène les Polychromies de Notre-Dame, qui redonnent à ces murs leurs couleurs éclatantes grâce à des projections à couper le souffle.

7. La Grande Salle – Palais de Poitiers

Palais de Poitiers

Le palais de justice de Poitiers, ancien siège des ducs d’Aquitaine et des comtes de Poitou, ne compte qu’une seule salle et il faut braver les contrôleurs de bagages des compagnies aériennes pour y accéder. Mais si vous êtes curieux de l’histoire anglaise et française, c’est un petit prix à payer.

Car la Grand Salle était un réfectoire commandé dans les années 1190 par Aliénor d’Aquitaine, l’une des femmes les plus puissantes de l’Europe médiévale. Avec ses 50 mètres sur 17, elle pourrait bien avoir été la plus grande d’Europe à l’époque.

On y trouve trois gigantesques cheminées, de merveilleux tracés sur les fenêtres et des sculptures de personnages de la cour de Poitiers, comme Jean de Berry et Isabeau de Bavière.

8. Hôtel Fumé

La rue de la Chaîne est l’une des rues les plus charmantes de la ville, encombrée de maisons médiévales aux charpentes entrecroisées et de lampes à gaz en fer suspendues au milieu de la rue.

Suivez-la jusqu’en haut de la colline et elle devient la rue René Descartes, où vous serez surpris par la majestueuse façade incurvée de l’Hôtel Fumé.

Il s’agit d’un hôtel particulier de style gothique flamboyant construit aux XVe et XVIe siècles par le maire de la ville et qui abrite aujourd’hui le département des sciences humaines de l’université.

Passez par le passage dans la cour, où des colonnes sculptées et torsadées soutiennent une galerie à colombages avec des fenêtres à meneaux.

9. La cathédrale de Poitiers

La cathédrale de Poitiers

Aliénor a également commandé l’imposante cathédrale de la ville en 1162, et celle-ci a été achevée environ un siècle plus tard, ce qui était assez rapide pour un bâtiment de cette taille à l’époque médiévale. Si vous êtes fasciné par l’histoire médiévale, vous pourriez vous amuser ici.

Tout d’abord, presque tous les vitraux du chœur et du transept sont d’origine, et si vous avez l’œil de lynx, vous pourrez identifier Eleanor et Henry II dans l’un d’eux. Les stalles en bois du chœur sont parmi les plus anciennes de France, sculptées dans le style gothique parisien au milieu du 13e siècle.

À l’origine, il devait y en avoir 100, mais même avec les 74 restantes, vous n’aurez aucun doute sur le statut élevé du chapitre de la cathédrale à cette époque.

10. Place du Maréchal-Leclerc

La place principale du Cente-Ville de Poitier est totalement différente des rues médiévales étroites de la ville, mais elle est tout aussi facile à aimer pour sa sensation d’espace et de légèreté. La place du Maréchal-Leclerc est entourée de bâtiments Belle Époque et Art déco.

Notez la façade de la Société Générale, datant de 1928, et l’ancien théâtre municipal construit en 1954 dans un style art déco revival.

L’hôtel de ville est un peu plus ancien, datant du milieu des années 1800, sous le Second Empire, et il accueille occasionnellement des week-ends portes ouvertes au cours desquels vous pouvez pénétrer dans les salons et le grand escalier.

Au cours des deux dernières années, des bancs modernes et élégants ont été ajoutés à la place, et il y a des cafés tout autour si vous avez besoin de faire une pause dans votre visite.

11. L’hôtel Jean Beaucé

L’hôtel Jean Beaucé ( Source : justacote.com )

Si vous continuez après l’hôtel de ville sur la rue Le-Bascle, la rue se termine par un remarquable hôtel particulier de la Renaissance construit par le banquier du même nom en 1554. Malheureusement, vous ne pouvez pas entrer à l’intérieur car il s’agit d’une résidence privée, mais vous pouvez vous consoler avec une photo de la façade inhabituelle.

Au milieu se trouve une tour en forme d’escalier, dont les fenêtres s’élèvent en spirale jusqu’à un toit conique.

À droite, il y en a une autre, celle-ci étant surmontée d’une coupole. Le manoir a un peu de tout : lucarnes à pignon, bustes d’empereurs romains, pilastres, volutes et médaillons.

12. L’Église Sainte-Radegonde

Cette église romane et gothique a de quoi vous occuper pendant au moins quelques minutes.

Le clocher et l’abside sont les parties les plus anciennes, datant des 11e et 12e siècles, tandis que la nef centrale est gothique, du 13e siècle, avec des voûtes ajoutées une centaine d’années plus tard.

Dans la crypte située sous le chœur se trouve le sarcophage de Radegund, une reine franque morte à Poitiers en 587, datant du Xe siècle.

À côté se trouve une statue représentant la sainte, offerte par Anne d’Autriche (la reine de France) au milieu des années 1600 après qu’elle soit venue prier sur le tombeau.

13. Le Jardin des Plantes

Si la tête vous tourne à cause de toutes ces dates et personnalités historiques, vous pouvez faire une promenade méditative au Jardin des Plantes, le jardin botanique apaisant de Poiters. Le parc compte 150 espèces de plantes exotiques dans sa serre, la plupart ayant des propriétés médicinales.

Cela s’explique peut-être par le fait que le parc a été créé par la faculté de médecine de l’université, en 1621. Le reste du jardin est un parc anglais en roue libre : Il y a un étang, une chute d’eau et des sentiers sinueux dans un bois parsemé d’arbres inhabituels comme un cèdre de l’Atlas et un cyprès chauve américain.

14. Promenades locales

Il y a 400 kilomètres de sentiers balisés accessibles depuis Poitiers, et la campagne qui borde la ville n’est que forêts, prairies et fermes, parsemée de vestiges médiévaux tels que des chapelles et de vieux ponts de pierre.

On y trouve également des paysages assez spectaculaires grâce à la rivière Clain, qui a formé l’affleurement rocheux sur lequel Poitiers a été construite.

La vallée du Clain possède des parois abruptes et accidentées qui offriront aux marcheurs les plus énergiques des vues exaltantes, et on peut en dire autant de l’affluent de l’Auxance, qui rejoint le Clain juste au nord de Poitiers.

Si vous allez vers l’est le long de la Boivre, les choses s’adoucissent lorsque vous entrez dans le Bocage Bérugeois, une zone très bucolique de haies, de prairies et de vergers autour du petit village de Béruges.

15. Nourriture et boisson

Fromage de chèvre

Le farci poitevin est un mets local caractéristique ; une sorte de hachis de légumes composé de blettes, d’épinards, d’oseille, de chou, de poireau et de lard, enveloppé dans un filet et cuit pendant des heures jusqu’à ce qu’il prenne la forme d’un pâté.

Il se mange froid et vous le verrez normalement servi en entrée dans les restaurants.

Le fromage de chèvre Chabichou du Poitou est également servi en entrée, mais il est parfois consommé en fin de repas. Vous le repérerez facilement sur les étals des marchés car il a une forme cylindrique peu commune.

L’agneau local, le beurre et les melons sont tous protégés, et dans les vitrines des pâtisseries, vous serez peut-être séduit par les macarons de Montmorillon.

Contrairement aux meringues parisiennes, il s’agit de biscuits aux amandes plus denses avec un cœur tendre, cuits selon une recette du XVIIe siècle.

16. L’Espace Mendès

Centre de culture scientifique, l’Espace Mendes France est situé au cœur de Poitiers. Ses principales missions sont la vulgarisation de son activité, de ses recherches, de ses résultats et de ses méthodes.

Le centre doit son origine à la rencontre entre des militants de l’Education Populaire et des chercheurs de l’Université de Poitiers. Aujourd’hui, il est un centre de culture technique et un établissement scientifique de la ville.

Par ailleurs, le centre coordonne au niveau régional les travaux de tournage, les Festivals de France, les images de la science et les livres scientifiques. Les touristes et les visiteurs devraient également s’y rendre car c’est un lieu convivial où ils peuvent voir diverses créations, expositions, spectacles et bien plus encore.

17. L’Hôtel de Ville

La beauté de l’hôtel de ville de Poitiers la nuit

Ce magnifique et majestueux bâtiment est situé sur la place de la ville. Construit à l’origine comme un hôtel, ce bâtiment abrite désormais les musées et les bâtiments municipaux.

En outre, il se dresse de manière imposante devant la place, avec de nombreux magasins, bistrots et bars à proximité de la place. Si vous avez faim, vous pouvez vous détendre et aller chercher de la nourriture à proximité.

L’Hôtel de Ville est magnifique la nuit et fantastique le jour. Ce bâtiment majestueux vaut donc vraiment la peine d’être visité. Pendant que vous êtes là, n’oubliez pas de prendre de belles photos de ce bâtiment historique. Cette attraction se trouve à quelques minutes de marche de l’hôtel Le Grand.

18. La maison de I’architecture de Poitou-Charentes

Cette attraction est un espace de valorisation du paysage, de l’architecture et du design contemporains à travers des conférences et des expositions destinées au grand public.

Stratégiquement située en plein centre ville, la Maison de I’architecture de Poitou-Charentes propose également des ateliers pédagogiques, des sorties et des projections pour les scolaires et les familles.

19. Le palais de la justice

Le palais de la justice ( source : lanouvellerepublique.fr )

Aujourd’hui, il abrite le palais de justice, mais il y a près de mille ans, ce superbe bâtiment était le siège des comtes de Poitou et des ducs d’Aquitaine.

Son élément le plus impressionnant est le réfectoire construit à la fin du 12e siècle par cette jeune fille locale aux grands rêves, Aliénor d’Aquitaine.

En son temps, ce réfectoire de 50 mètres de long était considéré comme l’un des plus grands d’Europe. En dépit de l’aspect plutôt terne des cérémonies qui se déroulent aujourd’hui à l’intérieur du bâtiment, il est possible de le visiter et de revivre le faste du Poitiers médiéval.

20. Dégustation de vins dans des caves et des bars à vins

Les Français sont célèbres pour leur amour du fromage, de la gastronomie et du bon vin. Il n’est donc pas surprenant de trouver des bars à vin et à tapas branchés à Poitiers.

Les caves à vin et les bars de cette ville proposent des expériences et des assemblages uniques, comme le vin chilien Salvaje. Dégustez d’autres vins de France et de Navarre.

Tortilla espagnole, empanadas, pâté artisanal, fromages et charcuterie sont quelques-unes des gourmandises à déguster.



Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page