Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Top 15 des activités à faire à Millau (en 2020)

Si le nom de cette ville vous dit quelque chose, c’est sûrement à cause du viaduc de Millau, un pont record qui traverse la vallée du Tarn.

Le viaduc a pratiquement sa propre industrie touristique : Vous pouvez vous envoler en parapente ou vous rendre au village de Peyre pour le voir traverser la vallée comme si vous étiez dans le monde de la science-fiction.

Mais à Millau même, il y a beaucoup de choses qui éveillent votre intérêt, des anciens fours qui alimentaient le monde romain en poteries au fossile d’une bête sous-marine préhistorique en passant par une tour construite pour le roi d’Aragon au XIIe siècle.

Découvrons les meilleures choses à faire à Millau :

D’abord, voici les top 40 des emplois pour voyager et travailler dans le monde entier.

1 . Viaduc de Millau

Le nom « Millau » est désormais synonyme de la merveille de l’ingénierie qui traverse le Tarn à quelques kilomètres à l’ouest.

Le viaduc de Millau, inauguré en 2004, est le plus haut pont du monde, laissant la plupart des gens sans voix lorsqu’il se présente à la vue.

Voyage à Millau
Le viaduc de Millau

C’est l’œuvre de l’ingénieur Michel Virlogeux et de l’architecte Norman Foster, et la vérité est que si vous êtes à Millau et que vous ne le traversez pas en voiture ou ne vous rendez pas au centre d’accueil des visiteurs, vous passerez à côté.

Le Viaduc Escape Info présente toutes les statistiques accablantes et vous permet d’entrer dans le pilier P2, également la plus haute structure de ce type au monde.

Pour en savoir plus sur le Viaduc de Millau, cliquez ici.

2 . La Graufesenque

Assurez-vous de voir ce site archéologique gallo-romain de l’autre côté du Tarn.

C’était un village de potiers, mais ce n’était pas une industrie artisanale. Les fours ici pouvaient produire jusqu’à 40 000 pots à la fois, surpassant tout ce qui se faisait dans le reste de l’empire romain.

La poterie fabriquée ici a été déterrée dans toute l’Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et même en Inde.

Partez avec un guide qui aura bien d’autres faits incroyables à vous raconter sur ces fours de cuisson, et sur les ateliers, les maisons et le sanctuaire qui les entourent.

3 . Musée de Millau

Le musée de la ville expose un grand nombre de ces anciennes céramiques vernies en rouge, dans une exposition décrite comme la plus importante collection de poteries de l’Empire romain.

Mais il présente également l’histoire naturelle, la préhistoire humaine, les métiers médiévaux et les modes de vie traditionnels, tant à Millau que sur les Grands Causses.

Vous êtes ici en plein cœur du vieux Millau, dans un hôtel particulier du XVIIIe siècle, avec 30 pièces à examiner.

Parmi les nombreuses choses intéressantes à voir, il y a

  • le squelette d’un élasmosaure,
  • un dinosaure marin,
  • et les ateliers de maroquinerie et de ganterie, qui révèlent des métiers qui ont été le moteur de Millau pendant des centaines d’années.

4 . Beffroi de Millau

Le beffroi de la ville est tout ce qui reste d’un palais du XIIe siècle qui symbolisait autrefois le pouvoir du roi d’Aragon.

Il est aussi sophistiqué que tout ce qui date de cette époque, et le fait qu’il soit encore intact environ 900 ans plus tard montre qu’il a été construit avec savoir-faire.

Dans les années 1600, la tour a été achetée par la ville pour abriter la cloche, et plus tard, pendant les périodes de conflit comme la Révolution, les prisonniers étaient détenus à l’intérieur.

Aujourd’hui, c’est un spectacle qui vous est ouvert tout l’été pour que vous puissiez monter les 210 marches pour surveiller la ville et les plateaux des Grands Causses.

5 . Lavoir de l’Ayrolle

Ce bâtiment a un air grandiose, surtout quand on sait pour quoi il a été conçu.

Le Lavoir de l’Ayrolle est un lavoir public où les habitants apportaient leur linge.

Celui-ci a pris forme dans les années 1740 sur ordre de Louis XV, et ressemble à un arc de triomphe romain, entouré d’arcades néoclassiques surmontées d’un fronton et d’une balustrade.

Il y avait eu un toit, mais celui-ci s’est effondré dans les années 1770.

Il se trouvait juste à l’extérieur des murs, du côté ouest de la ville, avant que les remparts ne soient remplacés par les boulevards verdoyants qui s’y trouvent aujourd’hui.

6 . Chaos de Montpellier-le-Vieux

Un site tout à fait envoûtant dans les Grands Causses est ce champ juste en bas des gorges de la Dourbie.

On y trouve 120 hectares de roches dolomitiques massives, déformées en toutes sortes de formes bizarres comme l’arche naturelle de la Porte de Mycènes.

Vous pouvez prendre un mini train pour vous rendre au centre du site aussi facilement que possible, et le cadre est parsemé de sentiers de randonnée qui vous invitent à passer devant les formes rocheuses les plus étranges et à monter jusqu’à des points de vue pittoresques.

La difficulté de ces sentiers varie, mais si vous êtes à la hauteur, le sentier rouge vous récompense avec des photos que vous mourrez d’envie de partager avec vos amis.

7 . Voyage en parapente

Cela peut sembler être une activité extrême ou de niche, mais elle a littéralement décollé autour de Millau et tous ceux qui l’ont essayée vous diront que c’est la façon ultime de voir le viaduc.

activité à Millau
Voyager en parapente c’est apprécier les joies du vol libre en dessus de Millau.

Il y a au moins six entreprises dans la ville qui proposent des sorties en parapente, en ULM ou en parachute ascensionnel, et l’activité est plus accessible que vous ne le pensez car elle est ouverte à presque tous les âges et à tous les poids, jusqu’à 120 kg.

En réalité, vous n’êtes qu’un passager attaché avec un pilote expérimenté.

Et les plateaux de Millau ne pourraient pas vous faciliter la tâche, car en quelques pas seulement, votre voile sera happée par les thermiques et vous flotterez au-dessus du viaduc.

8 . Pont Vieux et Moulin Vieux

Une structure étrange attirera votre attention en arrivant à Millau sur le Pont Lerouge, au-dessus du Tarn.

A côté de ce pont se trouvent deux arches d’un pont beaucoup plus ancien, au bout duquel se trouve un vieux moulin.

Cette structure semble pour le moins précaire, car le moulin du dessus est en porte-à-faux sur des rangées de poutres en bois.

Le pont aurait été achevé vers le début du 12ème siècle, et aurait 17 arches en travers du goudron, en plus d’être fortifié par trois tours.

Le moulin actuel date des années 1700 et comprend les fondations de l’une de ces tours dans sa construction.

Tout cela donne un spectacle très particulier qui est actuellement en cours de restauration après une inondation en 2012.

9 . Peyre

A quelques kilomètres en aval du viaduc se trouve ce village, coincé entre le Tarn et un mur infranchissable de tuf.

De nombreuses maisons du village sont en fait troglodytiques, en ce sens qu’elles sont creusées dans cette pierre tendre. On peut voir à l’endroit où la grotte est criblée de grottes artificielles provenant d’anciennes maisons.

Vous pouvez vous promener dans les rues de Peyre qui ressemblent à des crevasses et qui sont heureusement fraîches en été, mais vous aurez du mal à arracher votre regard du viaduc, dont la silhouette géante est toujours présente au loin au-dessus de la rivière.

10 . Roquefort-sur-Soulzon

Vous connaissez également le nom de cette ville grâce à un fromage qui est exporté dans le monde entier.

Ici, vous pouvez réaliser le rêve de nombreux gastronomes et voir la cave même où ce fromage est stocké pour mûrir.

visite à Millau
Roquefort-sur-Soulzon est connu mondialement par son fromage à pâte persillée au lait cru de brebis.

Ce sont des caves naturelles, formées lors de l’effondrement de la montagne du Combalou il y a des millions d’années, puis sculptées dans un labyrinthe de chambres où plusieurs milliers de blocs de fromage de brebis de Roquefort sont soignés par des maîtres fromagers.

Ce n’est pas quelque chose qui peut être reproduit ailleurs : les règles de l’AOC stipulent que même le champignon penicillium roqueforti doit provenir de ces grottes pour que le fromage soit appelé Roquefort !

11 . Les maisons de Millau

Reconnue au niveau national comme ville d’art et d’histoire, Millau possède quelques curiosités privées qui sont toujours classées comme monuments historiques.

C’est le genre de choses que vous devriez ajouter à votre visite à pied du centre.

L’hôtel de Sambucy, du XVIIe siècle, situé sur le boulevard d’Ayrolle, est certainement un élément à garder à l’esprit.

Il a été commandé par le « Conseiller du Roi » local, qui occupait une position élevée sous le régime de Louis XIV.

Cette propriété ne doit pas être confondue avec l’Hôtel de Sambucy de Miers, rue Saint-Antione, dont les origines beaucoup plus anciennes remontent à l’époque médiévale, et qui a été modernisé dans les années 1600.

12 . Parc régional des Grands Causses

Millau se fond dans ce paysage de plateaux gravés par la Dourbie, la Jonte et le Tarn, créant des gorges majestueuses.

Il n’est pas nécessaire d’aller loin pour voir des paysages dont vous vous souviendrez longtemps après être rentré chez vous.

Le Puncho d’Agast s’élève vers le nord et est entouré de falaises près de son sommet.

Les marcheurs ambitieux se bousculent pour obtenir des vues imprenables sur Millau, tandis que c’est un autre bon endroit pour faire du parapente et vous verrez les auvents colorés tourbillonner autour de ce sommet depuis la ville.

Ces parois rocheuses à pic sont le rêve de tout alpiniste, et si vous n’êtes pas prêt à escalader les falaises verticalement, la Via Ferrata du Boffi est une passerelle suspendue à flanc de falaise qui vous permet de vous équiper d’un casque et d’un harnais pour une activité bien plus sûre qu’elle n’en a l’air !

13 . Maison des Vautours

Les vautours étaient autrefois endémiques dans les Cévennes, mais ils avaient disparu avant d’être réintroduits avec succès dans les années 1970.

Et depuis Millau, si vous suivez le Tarn juste après Le Rozier, vous arriverez à un centre d’accueil qui vous permettra d’observer ces rapaces dans leur habitat naturel.

Un pont d’observation équipé de télescopes rotatifs vous permet de suivre le vol des vautours fauves, moines, barbus et égyptiens et d’observer leurs nids dans les falaises.

Il y a aussi un musée qui présente les vautours, leurs habitudes, leur histoire et le projet de réintroduction.

14 . Abbaye de Sylvanès

Un simple trajet en voiture depuis Millau vous mènera à ce couvent cistercien des années 1100, établi par un brigand converti, rien de moins.

Dans une histoire qui se répète dans toute la France, l’abbaye a été presque détruite à la Révolution.

Mais l’église, la salle capitulaire, le scriptorium et la galerie est du cloître ont tous été sauvés.

En été, le Festival international de musique sacrée est une saison d’environ 30 représentations et récitals qui a débuté en 1977 et qui se déroule dans l’église abbatiale ou à l’extérieur dans le cloître atmosphérique.

Au départ, le festival était consacré à la musique ancienne chrétienne, mais l’accent a été mis sur tous les milieux et toutes les régions du monde.

15 . Produits locaux

Dans les Grands Causses, vous pouvez également aller aux sources du patrimoine culinaire de la région.

On a déjà parlé du Roquefort, mais c’est une des nombreuses productions.

Une miellerie à Veyreau, des châtaigneraies à Ayssènes, des cerisaies à Paulhe, des élevages de moutons à Saint Affrique, tout cela est ouvert aux curieux.

Mais peu de gourmandises partagent la mystique de la truffe, et à Comprégnac, la Maison de la Truffe vous dira tout ce qu’il faut savoir sur la culture et la récolte de ce champignon si convoité.

Le matin, du mercredi au dimanche, le marché du fer et du verre de la place des Halles à Millau propose un grand nombre de ces articles, et les soirs d’été, des marchés fermiers spéciaux sont organisés sur la place Foch.

Pour aller plus loin, découvrez aussi Hyères et alentours varois : 25 coups de cœur touristiques et ballades.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page