Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Les 15 meilleures visites à faire à Clermont Ferrand (en 2020)

La capitale de l’Auvergne est dominée par des pics volcaniques au nord, à l’ouest et au sud, dans un décor qui vous donnera la chair de poule.


Si vous venez en voiture, le premier point de repère que vous apercevrez en bas est la cathédrale, faite de roche ignée noir de jais et comme aucune autre église du pays.


Clermont-Ferrand est une ville universitaire jeune et conviviale, chargée d’une histoire passionnante, dont le pedigree remonte à Blaise Pascal.


La ville est également la patrie de Michelin, qui est réputé pour bien plus que des pneus, comme vous pourrez le découvrir à l’Aventure Michelin, un nouveau musée qui montre comment une marque française emblématique a vu le jour.


Découvrons les meilleures choses à faire à Clermont-Ferrand :

1/Notre-Dame-du-Port Basilica

Notre-Dame du Port  basilique
Notre-Dame du Port est une basilique romane située à Clermont-Ferrand

La plus vénérée des églises romanes d’Auvergne, cette basilique a été fondée au VIe siècle mais reconstruite quelque 500 ans plus tard.

N’entrez pas sans voir les mosaïques géométriques sur les murs extérieurs de l’abside et les chapelles rayonnantes, faites de grès et de roche volcanique.

Vous aurez peut-être besoin d’une certaine forme d’interprétation, mais il vaut la peine d’aller lentement et d’observer les capitales entre le chœur et l’ambulatoire, car chacune est pleine de symbolisme et raconte sa propre histoire.
Ces sculptures sont l’art roman le mieux préservé de la région et montrent des épisodes bibliques comme l’hypothèse et l’expulsion d’Adam et Eve du paradis, ainsi que des images allégoriques médiévales.

2. Puy-de-Dôme

A quelques kilomètres à peine à l’ouest de Clermont-Ferrand, il n’y a aucune excuse pour ne pas ajouter ce volcan titanesque de 1 465 mètres à vos plans.

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être un aventurier de plein air pour tirer le meilleur parti du Puy-de-Dôme :


La circulation routière est interdite, mais un train à crémaillère électrique dessert le sommet à toute époque de l’année et vous y conduira en 20 minutes seulement, avec des départs tous les 40 minutes hors saison et 20 minutes en été.

Sur le sommet herbeux, vous avez le choix entre vous laisser éblouir par la vue, prendre une table au restaurant ou découvrir les ruines du temple romain de Mercure, qui se trouve lui-même sur une voie romaine encore utilisée comme itinéraire par les randonneurs.

3. L’Aventure Michelin

Ce fabuleux musée sur les origines, le présent et l’avenir de Michelin vous en dira également long sur le Clermont-Ferrand moderne.

En effet, Michelin est le plus gros employeur de la ville et a développé des quartiers entiers pour ses employés.

Vous verrez comment Bibendum est né, et vous serez guidé à travers toutes les innovations que l’entreprise a introduites, comme le premier pneu démontable et les célèbres guides.

4. La cathédrale de Clermont-Ferrand

Cathédrale -  Clérmond Ferrand
La Cathédrale de Clérmond Ferrand

La cathédrale de Clermont-Ferrand ne manque pas, notamment parce que sa pierre de lave noire permet de l’identifier facilement sur les pentes raides à l’extérieur de la ville.

Elle a été construite au XIIIe siècle et a subi l’influence des cathédrales gothiques du nord de la France, bien qu’elle ne soit pas terminée avant plusieurs centaines d’années.

Au XIXe siècle, le maître restaurateur Viollet-Le-Duc a établi des plans pour les dernières retouches, y compris les flèches occidentales qui s’élèvent à 108 mètres.

Mais il y a aussi de nombreux éléments de l’époque médiévale, comme les vitraux rouges et bleus du XIIIe siècle et les merveilleuses fresques de la crypte, de la sacristie et du déambulatoire datant du XIIe au XVe siècle.

5. Le vieux Montferrand

Clermont-Ferrand, composée de deux villes médiévales, possède en fait deux vieux quartiers.

Montferrand se trouve à quelques kilomètres au nord-est de la cathédrale et il vaut mieux la découvrir par soi-même.


Vous y verrez des églises, des arcades, une ancienne apothicairerie, des maisons de marchands faites de lave de Volvic et de nombreuses maisons à pans de bois datant de l’époque médiévale.

Ne manquez pas de passer devant la Maison de l’éléphant, une maison romane du XIIIe siècle située rue Kléber.

Montferrand était une bastide construite au XIIe siècle et était hostile à son voisin Clermont jusqu’à leur fusion forcée au XVIIe siècle.

Ce ne fut pas toujours un mariage heureux non plus, puisque Montferrand a demandé l’indépendance à quatre reprises, la dernière fois en 1911 !

6. Le vieux Clermont

Dans les rues autour de la cathédrale, il faut garder les yeux ouverts car il y a toutes sortes de bâtiments sympas et de surprises historiques.

L’une d’entre elles se trouve dans la rue des Chaussetiers :

L’Hôtel Savaron est un manoir Renaissance du 16ème siècle avec une cour dont le linteau au-dessus de l’entrée est orné d’une belle sculpture de l’écusson du Savaron et qui comporte trois étages de passage couvert, chacun avec une voûte en croisée d’ogives.

La place de la Victoire, à côté de la cathédrale, est un lieu de rencontre entre amis le soir, avec ses cafés et ses restaurants.

Le marché de Noël s’y installe chaque année en décembre, et on y trouve une statue du pape Urbain II qui a lancé la première croisade depuis Clermont en 1095.

7. Musée d’Art Roger-Quilliot (MARQ)

Musée d'Art Roger-Quilliot
Musée d’Art Roger-Quilliot (MARQ)

Situé en partie dans l’ancien couvent des Ursulines de Montferrand, le musée des beaux-arts de la ville porte le nom d’un ancien maire.

Le musée a ouvert ses portes en 1992, avec un atrium moderne de trois étages, éclairé par une verrière.

Dans les salles médiévales, il y a beaucoup d’objets intéressants comme une sculpture romane en bois de la Vierge et de Jésus “Notre Dame d’Usson” et des chapiteaux d’églises de la région.

Dans la zone de la Renaissance, on trouve des meubles, des sculptures et un retable du premier peintre néerlandais Cornelis Engebrechtsz.

puis dans la Grande Galerie, vous serez frappé par la richesse de l’art français du XIXe siècle, avec des contributions de Delacroix, Gustave Doré et Camille Claudel.

8. Place de Jaude

La place principale de Clermont-Ferrand a été complètement revitalisée il y a dix ans à grands frais, à l’époque où la ville a mis en place son nouveau système de tramway.

La place de Jaude est presque entièrement interdite aux voitures et est bordée de fontaines, de lauriers, de tulipes et de gommiers américains.


Comme vous l’espérez, il y a de nombreux endroits où vous pouvez vous détendre et commander un café.

Prenez une photo de la statue équestre en bronze du chef gaulois Vercingétorix, façonnée par Bartholdi, qui a réalisé la statue de la Liberté.

Regardez également la partie nord de la place, qui est faite de basalte et qui comporte 250 diodes rouges et jaunes indiquant le mouvement de la lave.

9. Muséum d’Histoire Naturelle Henri-Lecoq


Vous n’avez peut-être pas entendu parler du botaniste français Henri-Lecoq, mais il a été référencé par Darwin dans “Sur l’origine des espèces”, et a acquis au cours de sa vie une collection de 80 000 spécimens du monde entier qui contenait tous les groupes de mollusques.

Lecoq a travaillé à Clermont-Ferrand, où il était doyen de la faculté des sciences de la ville.

Le musée d’histoire naturelle se trouve dans sa demeure et possède aujourd’hui des centaines de milliers de minéraux, d’insectes, de fossiles et de spécimens de plantes.

Ces mollusques sont toujours là, mais si vous êtes impressionné par l’activité volcanique en Auvergne, il y a une multitude de roches ignées qui pourraient éveiller votre intérêt.

10. Jardin Lecoq

Jardin le coq
C’est aussi un jardin botanique, avec 25 000 variétés de plantes de saison qui offrent un spectacle de couleurs et de parfums au printemps et en été


En hommage également à Henri Lecoq, ce jardin public apaisant est aménagé dans le style anglais, avec des allées sinueuses, des arbustes et des pelouses ondulées.

C’est aussi un jardin botanique, avec 25 000 variétés de plantes de saison qui offrent un spectacle de couleurs et de parfums au printemps et en été.

Il y a également 300 arbres différents, et tout l’environnement est maintenu en forme de bateau par une équipe de jardiniers très occupés.

L’étang est traversé par un pont et dispose d’un pavillon avec un café, tandis que ceux qui ont des enfants plus jeunes peuvent les amener sur l’aire de jeux s’ils ont besoin de s’amuser après avoir parcouru la ville.

11/ Parc de Montjuzet

Sur une colline située au nord-ouest du centre se trouve un autre parc accueillant, celui-ci un peu plus grand, d’une superficie de 20 hectares.

Il y a ici un jardin méditerranéen parfumé avec de la lavande, du romarin, des oliviers, des cyprès et des pins, et des aires de jeux pour les petits.

Mais la raison du voyage est le panorama, qui est aussi bon qu’il puisse l’être.

Vous pouvez venir pique-niquer et avoir tout Clermont-Ferrand en toile de fond, tandis que le Puy-de-Dôme et les autres dômes et plateaux volcaniques donnent à la scène un véritable caractère dramatique.

12/ Fontaine d’Amboise


A quelques pas de l’hôtel de ville, sur la place de la Poterne, se trouve une fontaine historique qui mérite bien quelques minutes d’attention.

La Fontaine d’Amboise a d’abord été réalisée entre 1511 et 1515, ce qui la rend déjà significative, mais ce qui est aussi intrigant, c’est qu’elle est transitoire.

Les contreforts et les tracés de soutien sont clairement gothiques, mais les sculptures sont définitivement de la renaissance.

La sculpture de couronnement est un homme sauvage portant les armoiries de Jacques d’Amboise, l’évêque de Clermont qui a commandé l’œuvre.

Il porte une massue et est partiellement vêtu d’une toison.

Tout comme la cathédrale, la fontaine est faite de lave de Volvic.


13. Randonnées pédestres

Randonnée à Clermond Ferrand
La randonnée est un exercice de style qui va de la lente flânerie à l’exploit sportif



Dans une ville au pied des volcans, on ne peut pas vous reprocher de vouloir vous lancer sur les pentes de la ville pour profiter de vues spectaculaires.

Le long des Côtes, au nord de Clermont-Ferrand, il y a plus de 40 kilomètres de sentiers, tous sur la cuvette naturelle qui entoure la ville, de sorte que vous ne serez jamais loin de chez vous.

Le Puy-de-Dôme est bien sûr conquérant à pied si vous disposez de quelques heures, tandis que le Puy de Pariou est également merveilleux et fait partie de la promenade.

Ce volcan éteint possède un cratère agréablement arrondi et une végétation luxuriante.

14. L’abbaye de Mozac


Si vous n’avez pas fait le plein de sculptures romanes, la petite ville de Mozac est suffisamment proche de Clermont-Ferrand pour être pratiquement une banlieue.

L’abbaye de Mozac était une abbaye romane qui a été détruite par des tremblements de terre au 15ème siècle et reconstruite dans le style gothique avec cette pierre noire de Volvic.

Trente incroyables chapiteaux sculptés ont survécu aux dégâts et ont été redécouverts plus tard pour être exposés au musée lapidaire dans le bâtiment voisin.

Ces chapiteaux datent des années 1100, tandis que 47 autres se trouvent dans l’abbaye, sur le côté de l’église.

15. Alimentation


La cuisine auvergnate n’est pas très délicate, elle est simple et permet de lutter contre les hivers rigoureux

C’est le cas de la truffade, que l’on peut décrire comme une sorte de crêpe en vrac frite avec des pommes de terre en fines tranches et de la tomme fraîche.

C’est gluant, onctueux et il est apprécié quand la neige tombe à l’extérieur.

Si vous la commandez dans un restaurant, associez-la aux rouges régionaux, Gaillac ou Cahors.

Et si vous aimez le fromage, l’Auvergne sera un grand terrain de jeu, où l’on fabrique des favoris nationaux comme le Cantal, le Salers, le Bleu d’Auvergne et le Saint-Nectaire.

Faites vos provisions au Marché Saint-Pierre de Clermont-Ferrand ou partez sur la Route des fromages d’Auvergne pour visiter les fromageries en personne.

Découvrez: Les Guides Complets du Voyage ent train en Europe

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page