Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Les 15 meilleures activités à Montauban (en 2020)

À une heure au nord de Toulouse, la ville de Montauban, dans le département du Tarn-et-Garonne, partage la gracieuse architecture de briques de sa voisine.

Presque tout est fait de ce matériau rouge, ce qui donne à la ville un bel éclat rose.

Et dans la maçonnerie, vous apprendrez les histoires des sièges et des batailles qui se sont déroulés dans ces rues pendant les guerres de religion, alors que Montauban était fermement protestante.

Traversez le Pont Vieux médiéval, allez prendre un café sur la Place Nationale sous les arcades et faites connaissance avec les artistes éminents nés dans la ville, comme Ingres et Antoine Bourdelle.

Découvrons les meilleures choses à faire à Montauban :

1. Place Nationale

Place National
Place National à Montauban

Comme toutes les bastides médiévales, Montauban possède une place centrale à arcades, mais celle-ci est beaucoup plus cérémonieuse que d’habitude.

Il y a deux couches de passerelles à arcades sous de remarquables maisons de ville en brique.

Cela s’explique par l’incendie qui a détruit les maisons en bois de la place au XVIIe siècle ; les dégâts ont été tels que le roi Louis XIII a fait des concessions pour aider à la reconstruction.

Les bâtiments en bois ont été interdits, et le résultat a été ce lieu de rencontre uniforme et très atmosphérique.

Les cafés, les bars et les restaurants sont rangés sous les arcades et leurs tables s’étalent sur la place.

Et si vous êtes un lève-tôt, vous y trouverez le mini-marché tous les matins.

2. Musée Ingres

Vers la fin de sa vie, le célèbre peintre du XIXe siècle Jean Auguste Dominique Ingres a fait don de son travail et de ses biens personnels à Montauban, sa ville natale.

Finalement, la collection a été transférée dans le palais épiscopal de la ville au XVIIe siècle, avec quatre étages consacrés à l’œuvre d’Ingres, de ses étudiants, à l’art du XVe au XIXe siècle et à l’archéologie de diverses périodes et de divers lieux.

Ingres a acquis plus de 50 tableaux au cours de sa carrière, dont des copies de Raphaël de Vinci et des primitifs.

Au moment où nous écrivons ces lignes, le musée a fermé temporairement pour rénovation, mais comme il s’agit de l’un des hauts lieux culturels de Montauban, il sera l’un de vos premiers ports lorsqu’il rouvrira.

En attendant, les peintures d’Ingres seront accrochées dans d’autres lieux de la ville.

3. Centre du Patrimoine

Centre de Patrimoine
Centre de Patrimoine à Montauban

Pour vraiment approfondir l’histoire et la culture de Montauban, il suffit de regarder l’ancien collège des jésuites, rue du Collège.

Au centre de la cour se trouvent des galeries et un centre de ressources, le tout agrémenté d’une muséographie et d’un design contemporain engageant.

L’exposition permanente principale vous guide à travers le développement urbain de Montauban, en vous faisant découvrir les circonstances politiques, sociales et économiques.

Des objets provenant des différents musées de la ville sont également exposés pour donner plus de clarté à l’histoire.

Des expositions temporaires étudient des monuments ou des périodes spécifiques de l’histoire de Montauban, et il y a aussi une exposition tournante d’art local.

4. Port Canal

Le Canal de Montech est une voie d’eau courte mais douce qui relie le Tarn, juste au sud de Montauban, au Canal de Garonne, qui à son tour relie les villes de Toulouse et Bordeaux.

Ces dernières années, Montauban a beaucoup investi dans son “canal portuaire”, en installant de nouveaux postes d’amarrage pour les bateaux et en ouvrant un centre d’activités et un bar qui diffuse de la musique en direct le soir.

Le port est situé à 10 minutes à pied du Centre-Ville et constitue le point de départ idéal pour une promenade au bord de l’eau.

On peut également y louer des vélos à un prix dérisoire de 3 euros pour une demi-journée.

5. Visite de la vieille ville

En flânant dans le centre de Montauban, vous aurez une idée de l’architecture singulière de la ville, qui repose presque entièrement sur des briques rouges.

C’est le cas de ses nombreux bâtiments néoclassiques, qui combinent la brique et le stuc, et qui ont même des balustrades, des arcs et des piédestaux de statue en briques.

Quelques lieux à marquer sur la carte sont l’hôtel Mila de Cabarieu, rue des Cames, les hôtels particuliers de la rue de la Comédie, la place Maréchal-Foch et l’arche en briques de l’hôtel Lefranc de Pompignan.

Sur les places, on peut admirer de nombreuses œuvres du sculpteur Antoine Bourdelle, qui a également contribué à la culture française.

6. Pont Vieux

Ponts Vieux Montauban
Ponts vieux de Montauban

Au XIIe siècle, Montauban fut opprimée par les abbés de Montauriol au nord, et obtint la permission de construire un pont fortifié pour défendre la ville contre eux.

Telles sont les origines du pont qui traverse le Tarn pour rejoindre la vieille ville, même s’il ne sera pas terminé avant 200 ans.

En traversant et en vous imprégnant de cette vue du palais épiscopal, de l’église Saint-Jacques et des rives boisées du fleuve, vous pourriez réfléchir à la violence qui s’est produite là où vous marchez pendant les sièges aux XVIe et XVIIe siècles.

Les huguenots ont d’abord pris le pouvoir, rendant Montauban protestant pendant 50 ans jusqu’à ce que Louis XIII les évince en 1629.

Malheureusement, les anciennes fortifications ont été réclamées par ces conflits ou déplacées pour construire le palais épiscopal en 1663.

7. Musée Victor Brun

La collection d’histoire naturelle de Montauban se trouve au premier étage de ce palais d’apparence noble de la place Antoine Bourdelle.

Le bâtiment néoclassique mérite une mention car il s’agissait de la Cour des Aides, la cour souveraine sous l’Ancien Régime, qui s’occupait des finances publiques et des douanes.

Avant de franchir les portes, préparez-vous à affronter une armée de taxidermistes composée d’oiseaux, de mammifères et de reptiles.

Parmi eux, des singes, des éléphants et des kangourous, et bien qu’ils ne soient pas au goût de tout le monde, les minéraux et les fossiles peuvent l’être : Il y a des phosphorites du Quercy remontant à 50 millions d’années et des fragments de la météorite d’Orgueil, tombée dans la région en 1864.

8. La cathédrale de Montauban

Cathédral Motauban
La Cathédral Motauban

Montauba est inhabituel car sa cathédrale n’est pas une des attractions à succès.

Le monument se dresse au point le plus élevé de la ville et se heurte au reste de Montauban car sa façade est faite de pierre blanche au lieu de brique rouge.

Pendant une grande partie du XVIe siècle et jusqu’en 1629, Montauban a été protestante.

Les huguenots avaient détruit l’ancienne cathédrale médiévale en 1560 et ce n’est qu’à la fin du XVIIe siècle que l’on a commencé à la remplacer par une cathédrale classique.

Les dimensions de l’édifice sont étonnantes et le portail central est le plus haut d’Europe, plus haut même que la basilique Saint-Pierre de Rome.

Dans le transept gauche se trouve le tableau d’Ingres, “Vœu de Louis XIII” de 1824.

9. Ingreo Aquatic Complex

Inauguré en 2013, le centre aquatique de Montauban est bien plus qu’une simple piscine municipale.

C’est le troisième plus grand complexe aquatique de France et il s’adresse autant aux touristes qu’aux locaux.

Il compte six piscines intérieures et extérieures, un hammam, des saunas, une salle de gym ultramoderne et un balcon où vous pourrez vous détendre.

Les enfants peuvent s’amuser dans les bassins et les toboggans, tandis que les adultes et les nageurs sérieux seront fous de la piscine extérieure de taille olympique.

Celle-ci est même ouverte en hiver, lorsque l’eau est chauffée à plus de 20°, même si la température extérieure descend en dessous de zéro.

10. Église Saint-Jacques

Eglise Saint Jacques
L’église a souffert pendant les guerres de religion françaises

Avec le Pont Vieux, cette église est le seul vestige de l’époque médiévale à Montauban.

La partie la plus ancienne de l’église est également la plus spectaculaire ; le clocher octogonal date des années 1200 et se trouve au sommet d’une base légèrement plus récente avec des mâchicoulis.

L’église a souffert pendant les guerres de religion françaises, lorsque son clergé a été massacré et que le bâtiment a servi de forteresse et d’arsenal.

Si vous étudiez la façade, vous pouvez encore distinguer les dégâts causés par les boulets de canon lorsque la ville a repoussé un siège royal en 1621.

11.Musée de la Résistance et du Combattant

Dans le parc autour du complexe de la piscine Ingreo se trouve un musée qui retrace l’histoire de la Seconde Guerre mondiale dans la région de Montauban.

Il a été fondé en 1989 lorsqu’un ancien déporté de la Résistance a organisé une exposition de souvenirs de la guerre.

Depuis lors, de nombreuses donations ont permis d’élargir la cachette d’objets de la Seconde Guerre mondiale du musée. Vous allez maintenant avoir un compte-rendu chronologique complet du déroulement de la guerre dans la région.

Des expositions sont consacrées au camp d’internement de Septfronds et au contingent de combattants étrangers qui ont combattu aux côtés de la Résistance pendant l’occupation.

12. Moissac Abbey

Abbaye Moissac
L‘abbaye de Moissac est classée par l’UNESCO comme étape historique sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle

Comme vous êtes à un peu plus de 20 minutes de ce chef-d’œuvre médiéval, il serait dommage de ne pas le voir.

L’abbaye de Moissac est classée par l’UNESCO comme étape historique sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Son architecture et sa décoration datent des XIe et XIIe siècles.

La complexité et la quantité de sculptures romanes sont presque inégalées, et vous pouvez vous attendre à perdre la notion du temps en regardant ces sculptures réalisées il y a près d’un millénaire.

Commencez par le tympan de l’église au-dessus du portail, qui représente l’apocalypse dans le Livre des Révélations.

Puis, faites le tour du cloître sur la pointe des pieds et qui compte 76 étonnants chapiteaux illustrant des histoires de l’Ancien et du Nouveau Testament, ainsi que la vie des martyrs.

13. Bruniquel

L’un des “plus beaux villages de France”, situé sur une falaise au-dessus des gorges de l’Aveyron, est également à portée de main.

La première chose que vous verrez sont les tours des deux châteaux médiévaux qui contrôlent la ville.

Le plus ancien date des années 1100 et fut la demeure de Guillaume de Tudela qui composa le Chant de la Croisade des Albigeois, détaillant la brutale suppression de la secte cathare au 13ème siècle.

Si vous souffrez de vertige, évitez la vue de la galerie sur la falaise ! Le “jeune” château date des années 1400 et possède des haches, des aiguilles et des têtes de harpons préhistoriques fascinantes découvertes dans les grottes de la gorge.

N’oubliez pas de vous promener dans le petit serpentin de rues où s’enfoncent de vieilles maisons à colombages.

14. Le vin de Montauban

Vignobles - Montauban
les vignobles des Coteaux et Terrasses de Montauban

Au nord de la ville, sur les pentes argilo-calcaires de la vallée de l’Aveyron, se trouvent les vignobles des Coteaux et Terrasses de Montauban.

On y cultive une grande variété de cépages comme le Merlot, la Syrah, le Tannat, le Gamay, le Cabernet Sauvignon, et plusieurs autres pour les vins rouges, blancs et rosés.

Les blancs sont décrits comme parfumés et frais et les rouges élégants et souples, et enfin les rosés se caractérisent par leur fruité et leur vivacité.

Vous pouvez vérifier si ces descriptions sont exactes dans les nombreuses caves de Montauban (Blanc Rouge, La Cave L, Paisirs du Vin, V et B), qui appuient leurs sélections sur des conseils et une expertise.

15. Alimentation locale

En l’honneur des efforts des 6 000 huguenots qui ont repoussé les 20 000 troupes royales lors du siège de 1621.

La ville vend le Boulet de Montauban (boulets de canon).

Il s’agit de noisettes enrobées de chocolat et vendues dans de jolis paquets.

Montauban se trouve dans une région de foie-gras, et ce délice est bon à déguster dans les restaurants.

Et contenu dans des pots et des boîtes de conserve que vous pouvez acheter sur les marchés et emporter chez vous.

Le fromage local est le Cabécou Autan.

Un fromage de chèvre crémeux qui peut être assez puissant et qui a un léger goût de noisette.

Et enfin, la “Mountalbane” est une brioche locale infusée à l’eau de fleur d’oranger, au rhum et à la vanille, garnie de sucre et confite, puis enveloppée dans du papier parchemin plissé.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page