Mes meilleurs souvenirs de vacances ! Voyages et photos

Passionné de voyages, de photo, de vidéo et de diaporamas, partagez mes meilleurs souvenirs de vacances, préparez votre voyage et améliorez vos photos !

Bastia: Top 25 Meilleures Activités et Visites à Faire (en ce moment)

Voici un fait qui vous donnera une idée de l’héritage italien de Bastia : Il y a plus d’églises baroques dans cette ville que dans toute autre ville de Corse.

Les Génois, aidés par les investisseurs médiévaux Maona, ont été aux commandes pendant des centaines d’années, et la ville regorge d’indices passionnants de leur séjour.

La citadelle est toujours gardée par des bastions et protège le Palais des Gouverneurs, où la vérité sur le passé de Bastia est révélée.

Flânez sur le vieux port, qui a un côté sympathique et usé, discutez avec animation autour d’un dîner ou d’un déjeuner sur une place à l’italienne, et laissez-vous surprendre par la richesse baroque et rococo de ces nombreuses églises et chapelles.

Explorons les meilleures choses à faire à Bastia :


1- Le Vieux Port

Le Vieux Port

Flânez le long des quais du port en forme de U, où les maisons sont densément regroupées sur les pentes de la ville.

Ces bâtiments sont peints dans des tons d’ocre pâle, et au-dessus d’eux se dressent les coupoles jumelles de l’église baroque de St.

John the Baptist.

Au pied de presque chaque bâtiment se trouve un restaurant ou un café où vous pouvez vous asseoir à l’extérieur et contempler la forêt de mâts dans l’eau, en imaginant la flotte génoise ancrée dans ces eaux.

Dans l’autre direction, vous pouvez vous promener le long des jetées pour photographier les maisons du quai et voir de plus près les vieux phares qui gardent l’entrée.

2- L’église de Sainte-Marie

Cette merveilleuse église baroque du XVIIe siècle a été en fait la cathédrale de Bastia pendant des siècles, jusqu’à la dissolution du diocèse de Mariana et le rattachement de Bastia au diocèse d’Ajaccio.

L’architecture actuelle, issue d’une reconstruction entre 1604 et 1625, est un exemple éclatant du style baroque génois, comme vous le remarquerez avant d’entrer en voyant les pilastres et les frontons qui ornent la façade occidentale.

Les trois nefs de l’intérieur sont extravagamment décorées de marbre et de dorures : Admirez la statue dorée de l’Assomption de Marie, datant des années 1700, qui défile à Bastia tous les 15 août.

3- La citadelle de Bastia

La citadelle de Bastia

Enfilez des chaussures confortables pour explorer la citadelle située au sommet de la falaise, au sud du vieux port.

Ce quartier fortifié était connu sous le nom de Bastiglia et c’est de là que vient le nom de Bastia.

Il a été construit à partir de 1380 sous l’ordre du gouverneur génois Leonello Lomelli.

Les Génois ont contrôlé la citadelle à partir de cette date, jusqu’en 1768, date à laquelle l’île a été cédée à la France.

Les remparts ont été bombardés pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ont été entièrement restaurés.

4- Le Palais des Gouverneurs

Ces gouverneurs génois contrôlaient toute la Corse depuis ce palais, construit en même temps que le reste de la citadelle.

À l’origine, sa fonction principale était défensive, en tant que tour de guet surplombant l’entrée du port.

Quelques caractéristiques très innovantes allaient rendre difficile la conquête par siège, notamment deux énormes réservoirs d’eau souterrains pour assurer un approvisionnement qui durerait des mois.

À la fin du XVe siècle, elle était devenue une résidence permanente plus spacieuse pour les gouverneurs et était décorée de manière appropriée.

L’intérieur est aujourd’hui le Musée de Bastia, qui suit.

5- Le Musée de Bastia

Le musée de Bastia (source : Le Musée de Bastia)

Le musée provincial a été réaménagé au début de cette décennie et compte désormais 17 salles.

Des panneaux d’information détaillés vous donneront un résumé complet de la naissance et de la croissance de Bastia, de son rôle en tant que siège du pouvoir, de la culture qui s’y est épanouie et des personnes qui ont dirigé le palais du gouverneur.

Vous y trouverez une grande maquette de la ville, du mobilier, des tableaux, des trésors liturgiques et de nombreux objets maritimes, dont des coffres de marins, qui illustrent l’importance de la mer pour les Génois.

Vous pouvez également sortir pour profiter d’une vue imprenable sur le vieux port depuis les positions des canons.

6- La Chapelle Sainte-Croix

Dans la citadelle se trouve également un oratoire baroque avec un intérieur rococo presque écrasant, débordant d’or, de statues, de marbre sculpté et de riches peintures murales.

Avec tous ces ornements, ces dorures et ces chérubins, on pourrait se demander si l’on a pénétré dans un salon de Louis XV.

Un détail fascinant se trouve dans la Chapelle du Christ Noir des Miracles : Dans la niche au-dessus de l’autel se trouve une statue du Christ en chêne noirci d’origine inconnue, découverte flottant dans la mer par des pêcheurs d’anchois en 1428.

Devenu le saint patron des pêcheurs de Bastia, il est porté en procession dans le quartier de Terra Nova le 3 mai.

7- La Place Saint-Nicolas

La Place saint-Nicolas (source : corsematin.com)

Avec ses 300 mètres sur 70, la place principale de Bastia est l’une des plus grandes de France et fait presque deux fois la taille de la place Saint-Marc de Venise.

La situation en bord de mer est particulière, et la place est délimitée à l’ouest par des maisons de ville du XIXe siècle et avec des vues ouvertes sur le port commercial à l’est.

Des platanes et des palmiers bordent la place, et lorsque le soleil tape fort en été, vous pouvez vous retirer à l’ombre des parasols des cafés pour boire une boisson fraîche.

Il y a aussi quelques monuments curieux à découvrir : Le mirador du légendaire sous-marin Q813, Casablanca, se trouve au bord de l’eau, et il y a une statue plutôt flatteuse de Napoléon sous les traits d’un empereur romain.

8- Corse Miniature Animée

Dans l’ancienne poudrière de la Citadelle se trouve une attraction singulière qui fera sourire les jeunes et les moins jeunes.

Pendant plus de trois décennies, le maquettiste René Mattei a amoureusement fabriqué un village corse miniature du XIXe siècle à partir de dix tonnes de matériaux.

Le village est habité par un grand nombre de figurines animées : Il y a un forgeron qui travaille au tour et un villageois qui lave son linge dans un ruisseau.

Il faudra s’arrêter un moment devant la maquette pour saisir chaque détail et chaque pièce mobile, des pales du moulin au train à vapeur.

René Mattei sera également présent si vous avez des questions.

9- La Place du Marché

Le Lonzu

Autre place photogénique, la place du Marché est entourée d’élégants immeubles d’habitation en ruine aux volets peints, et possède une bordure de platanes offrant de l’ombre aux tables des restaurants en plein air.

Le week-end, la place est méconnaissable, car les agriculteurs, artisans et fleuristes de la région viennent y vendre leurs produits.

Vous aurez une idée de la culture corse dans tous les sens du terme, qu’il s’agisse de spécialités comme le brocciu, les fritelles (beignets corses), le lonzu (porc fumé) et la coppa (porc séché), ou de l’humour « magagne » des vendeurs.

10- L’Église de Monserato

Nichée dans la campagne juste à l’extérieur de Bastia et accessible à pied en 20 minutes environ, cette église baroque mérite l’effort car elle contient quelque chose que vous ne trouverez que dans quelques bâtiments chrétiens en Europe.

Il y a une Scala Santa, un escalier que les pénitents religieux doivent gravir à quatre pattes pour être absous de leurs péchés.

Bastia s’est vu accorder le droit d’avoir une Scala Santa par le pape Pie VII au début du XIXe siècle, en récompense de l’asile qu’elle a offert à 424 prélats romains bannis de France métropolitaine par Napoléon à la suite du Concordat de 1801.

11- Voyage en train

Vous pouvez venir à Bastia sans voiture et il y a encore un moyen de s’imprégner de la majesté des paysages intérieurs sauvages de la Corse, c’est le train sur le réseau CFC.

De nombreux touristes viennent sur l’île pour cette raison précise, car le réseau ferroviaire est un triomphe de l’effort et de l’ingénierie du XIXe siècle.

Le terrain aurait dû rendre le voyage en train impossible, mais à partir des années 1870, les lignes se sont précipitées aux quatre coins de l’île.

Ce résultat a été obtenu grâce à de nombreux tunnels et viaducs d’avant-garde, dont l’un, à Vecchio, a été conçu par Gustave Eiffel.

On peut choisir de retourner à Corte, au centre de l’île, et voir défiler les montagnes, les gorges, les oliveraies, les pins parasols et les châtaigniers dans le confort d’une voiture climatisée.

12- Chemin des Glacières de Cardo

Juste à côté de l’église du village voisin de Cardo se trouve le point de départ d’une randonnée qui mène à une tranche inattendue de l’histoire génoise.

La promenade est bien balisée et traverse des maquis parfumés et deux sources d’eau naturelles.

Vous finirez par arriver à deux glacières, toutes deux en assez bon état quand on sait qu’elles datent respectivement des années 1500 et 1800.

Il y a une plaque d’information sur le site qui vous expliquera comment les glacières fonctionnaient et que le chemin que vous venez d’emprunter était utilisé par les ânes pour transporter la glace jusqu’à Bastia.

13- Les plages

Plage de Bastia

Bastia possède quatre plages à quelques minutes de la ville, toutes avec des galets.

La plage de Miomo se trouve à quelques kilomètres au nord et est toujours gardée par une tour de guet génoise.

Si vous n’avez pas peur de conduire, vous pouvez vous rendre dans ces incroyables baies de sable blanc qui font la réputation de la Corse : À partir de cinq kilomètres au sud, vous trouverez une longue série de plages sur la bande de terre entre la lagune de Biguglia et la mer, accompagnées d’un peu plus de campings et de maisons de vacances discrètes.

À moins de 20 kilomètres de la côte orientale de la Corse, la Plage Marine de Pietracorbara est un site d’une beauté naturelle déchirante.

Les sables blancs de la mer cèdent la place à des paysages montagneux d’un vert profond et seules quelques cabanes et maisons s’enfoncent dans le maquis.

Avec une excursion à Giussani et à la plage de Saleccia, vous découvrirez les plus incroyables paysages de mer et de montagne du nord de l’île de Corse. 

14- Plongée sous-marine

Faites du plongée

De vieilles guerres, des centaines d’années de navigation et une faune sous-marine colorée se conjuguent pour donner à la Corse des sites de plongée époustouflants.

Et si l’on tient compte de la clarté exceptionnelle de l’eau dans cette partie de la Méditerranée, Bastia est peut-être l’endroit idéal pour faire le grand saut si vous avez toujours eu envie d’essayer la plongée.

Les centres de plongée de Bastia proposent des excursions vers onze sites de la région, dont des épaves historiques et les restes d’un avion de chasse américain p47 Thunderbolt.

Il y a trois centres de plongée à Bastia, et tous ont l’équipement et les cours nécessaires pour aider les enfants à faire leurs premières plongées.

15- La Rue Napoléon

La rue Napoléon est une rue piétonne située à côté de la place Saint-Nicolas, à Terra Vecchia, le plus vieux quartier de Bastia.

Lors de votre visite, vous découvrirez plusieurs boutiques d’artisanat, ainsi que de nombreuses boutiques de souvenirs vendant des produits de toute la Corse.

Vous pourrez également admirer 2 monuments :

  • L’oratoire Saint-Roch : construit en 1604, il possède un bel intérieur rempli d’ornements en or. Avec ses murs tapissés de soie rouge et ses boiseries sculptées, il m’a rappelé les oratoires italiens.
  • L’Oratoire de l’Immaculée Conception : construit en 1611 dans le même style que l’Oratoire Saint-Roch, il possède un bel autel en marbre

Continuez ensuite votre promenade vers la petite allée de la Création et rejoignez la place du marché.

Comme son nom l’indique, cette place accueille chaque week-end le marché de Bastia.

Vous y trouverez de nombreux producteurs locaux, vendant des produits typiques tels que la Coppa, le Lonzu ou de délicieux fromages corses.

16- La cuisine corse

En parcourant le marché, vous aimeriez peut-être avoir une meilleure idée de ce que sont les délices corses, et d’où ils viennent.

On ne peut pas aller plus loin sans parler de la châtaigne, qui a été introduite par les Génois et qui a longtemps été la pierre angulaire de l’alimentation traditionnelle de l’île.

Aujourd’hui encore, les châtaignes sont séchées au feu, puis broyées pour en faire une farine, ou consommées par les porcs élevés pour la savoureuse charcuterie de l’île (lonzu, prisuttu, panzetta et coppa).

Quant à la farine, elle entre dans la composition de presque tout : la polenta corse, la bière, la bouillie, les gâteaux et ces fritelli dont l’odeur est si alléchante lorsqu’ils sont frits sur les marchés.

17- L’église Saint-Jean-Baptiste

L’église Saint-Jean-Baptiste est située à proximité de la place du marché. Cette église fait clairement partie des édifices religieux incontournables de Bastia !

Construite entre 1636 et 1666 et classée monument historique, c’est la plus grande église de Corse.

Cette belle église baroque présente des clochers jumeaux et un intérieur richement décoré.

Lors de votre visite, vous pourrez admirer de magnifiques œuvres d’art, comme le tabernacle en argent du maître-autel et une statue en marbre de Saint-Jean-Baptiste.

18- Le jardin de Romieu

Le jardin de Romieu (source : francebleu.fr)

Le jardin Romieu, situé au sud du Vieux Port et reliant les quartiers de Terra Vecchia et Nova Vecchia, est clairement l’une des attractions incontournables de Bastia.

Montez les escaliers monumentaux de Romieu et admirez une vue splendide sur toute la ville de Bastia.

C’est aussi un endroit idéal pour faire une promenade rafraîchissante à l’ombre des grands arbres.

19- Les plus beaux sentiers balisés au départ de Bastia

Les plus beaux sentiers balisés au départ de Baf vous avez envie de marcher pendant vos vacances à Bastia, vous pouvez profiter de plusieurs promenades agréables au départ de la ville :

  • L’Oratoire de Monserato

Le point de départ de ce sentier est situé derrière le palais de justice de Bastia. De là, vous vous dirigerez vers le couvent Saint-Antoine, avant de rejoindre l’Oratoire de Monserato, seulement 10 minutes plus tard.

Cet Oratoire est surtout réputé pour sa « Scala Santa », qui signifie littéralement « Escalier Saint ». Il n’en existe que 10 dans le monde entier, car ces escaliers sont un immense privilège accordé par le pape Pie VII aux habitants de Bastia.

Les fidèles peuvent monter à genoux ces escaliers recouverts de velours rouge pour être absous de tous leurs péchés.

  • Le sentier des toges, à Alzeto

Ce sentier part des hauteurs du Vieux Port de Bastia. Marchez sur l’ancien chemin muletier pour profiter d’une vue magnifique sur la ville et la mer.

20- La réserve naturelle de l’étang de Biguglia

Les flamants roses

Vous avez déjà découvert les principaux points d’intérêt de Bastia ?

Alors, prenez votre voiture et roulez vers le sud pendant une quinzaine de minutes pour découvrir la Réserve naturelle de l’étang de Biguglia, située entre Bastia et son aéroport.

La réserve de Biguglia est la plus grande zone humide de Corse.

Parcourez le sentier de découverte et tentez d’apercevoir les nombreux oiseaux, parmi la centaine d’espèces qui y vivent : les hérons, les foulques ou les flamants roses.

21- Les villages perchés autour de Bastia

  • Ville di Pietrabugno, Alzeto et Guaïtella

Au cours de votre visite, vous pourrez admirer de vieilles maisons du 15ème et 16ème siècle, ainsi que des fontaines, des pressoirs à huile et des fours à pain.

Depuis Alzeto, empruntez le sentier balisé pour rejoindre la glacière de la ville.

Il faut compter environ 45 minutes.

  • San-Martino Di Lota regroupe 11 hameaux.

Les meilleurs endroits à visiter sont l’église de San Martino à Acqualta et l’église de Santa Devoto à Pietranera.

Il existe également plusieurs sentiers de randonnée accessibles depuis le village.

  • Santa-Maria di Lota et ses 6 hameaux.

Les meilleurs points d’intérêt du village sont Miomo Marine, Figarella et son château et son église, ou le pont génois du XVIIe siècle de Mandriale.

De là, vous pouvez également marcher pendant environ 1h15 pour atteindre le Col Saint-Jean.

  • Furiani

Vous y découvrirez une ancienne tour génoise.

De là, marchez sur le sentier balisé pour atteindre l’église Santa Maria Assunta.

Construite au 9ème siècle, elle est classée aux Monuments Historiques.

Si vous voulez entrer dans l’église, vous devez d’abord prendre les clés à la mairie de Furiani

22- Le Cap Corse

Le Cap Corse est situé au nord de Bastia. C’est clairement l’une des attractions incontournables de la Corse, car les paysages naturels et les plages sont vraiment splendides.

Vous pouvez emprunter les belles routes du Cap Corse en voiture, mais si vous êtes amateur de randonnées, vous devez absolument profiter de l’une des plus célèbres randonnées de Corse : le sentier des douaniers du Cap Corse.

Cette promenade, longue de 19 km, relie Macinaggio et Centuri.

Si vous n’avez pas envie de marcher autant, ne vous inquiétez pas

La partie la plus intéressante du sentier, de Macinaggio à Barcaggio, offre des points de vue étonnants et de belles plages où vous pourrez vous arrêter pour vous baigner.

Le trajet aller-retour dure environ 3h30, mais vous pouvez choisir de faire le retour en bateau.

23- Saint-Florent et le désert des Agriates

Si vous voulez découvrir 2 splendides plages, souvent classées parmi les plus belles de Corse, alors vous devez absolument visiter le désert des Agriates.

Visitez le nord de la Corse avec une excursion en 4×4 au départ de Calvi pour découvrir les vastes paysages du désert des Agriates ainsi qu’une crique paradisiaque à l’eau turquoise.

Vous pouvez ensuite réserver une excursion privée au départ de Calvi et profitez des magnifiques paysages de la Corse de manière exclusive

Depuis Bastia, roulez pendant environ 40 minutes pour découvrir le joli village balnéaire de Saint-Florent.

De là, prenez le bateau pour rejoindre le désert des Agriates.

En seulement 20 minutes, vous atteindrez les plages de Saleccia et Lotu.

Ces deux plages, avec leurs eaux turquoises et leur sable blanc, sont clairement parmi les plus belles des environs de Bastia.

24- Corte

La citadelle de Corte

Corte est situé au cœur de la Corse, à seulement 1h10 de Bastia en voiture.

Au cours de votre promenade dans la ville, vous découvrirez :

  • La citadelle et le nid d’aigle.
  • Le musée régional d’anthropologie, dédié au patrimoine et à l’histoire de l’île.
  • Le belvédère et son panorama sur la citadelle
  • Le cours Paoli

Visiterez le Musée de la Corse et le village de Corte, la capitale historique de l’île en réservant une excursion ici.

Et si vous êtes un amateur de randonnées, vous pourrez profiter de nombreuses belles randonnées dans les environs de Corte.

Les plus populaires sont les gorges de la Restonica, le lac Nino ou la forêt de Vizzavona.

25- La route des vins

Si vous cherchez une autre activité à faire dans les environs de Bastia, vous devriez emprunter la route des vins.

Depuis Bastia, prenez la direction du Cap Corse et découvrez ses nombreux vignobles.

L’un des vins les plus réputés de Corse est l’AOP Patrimonio, produit par plus de 30 caves près du village de Patrimonio.

N’oubliez pas de vous arrêter dans un domaine viticole pour une dégustation.

L’AOP Muscat-du-Cap-Corse, souvent classé parmi les meilleurs muscats du monde, est également produit dans la région du Nebbiu, près de la ville de Saint-Florent.

Joelaindien

Pierre, alias Joelaindien, est ingénieur en aménagement du territoire, diplômé de l'ENS d'Horticulture et d'Aménagement du Paysage. Il est passionné de voyages, des deux côté de la barrière, puisqu'il est à la fois voyageur invétéré et propriétaires de locations saisonnières. Il sera ravi de répondre à vos questions, laissez un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Revenir en haut de page